Suspension de la nouvelle tribune : réaction vigoureuse du Pr Joël Aïvo

Suspension de la nouvelle tribune : réaction vigoureuse du Pr Joël Aïvo

Après avoir appris la nouvelle de la décision de la Haac qui suspend le quotidien béninois "La Nouvelle Tribune" jusqu'à nouvel ordre, le Professeur Frédéric Joël AÏVO a fait parvenir à notre rédaction une tribune en soutien à la LNT et à la démocratie béninoise. Nous vous présentons ici le contenu de cette tribune en exclusivité.

Si la graine ne meurt pas…

J’ai appris le mercredi 23 mai 2018 que la HAAC a suspendu « La Nouvelle Tribune » de parution jusqu’à nouvel ordre, pour des motifs que l’on ne retrouve plus dans aucune décision sérieuse d’un organe de régulation d’un pays démocratique. Que ce soit clair, je crois profondément au rôle d’un organe de régulation des médias en Démocratie. Je crois en la nécessité pour un pays, comme le Bénin, d’en avoir un.

Cependant, la HAAC, à travers cette nouvelle mesure, confirme les réserves que j’ai toujours eues à son égard, quant à la capacité des hommes qui l’animent, à faire triompher la liberté de la presse et surtout à l’imposer au pouvoir politique.

Capable tout de même de suspendre à vie un organe de presse sans précaution juridique, la HAAC est néanmoins incapable de protéger la presse libre et indépendante ; Incapable de protéger la liberté de la presse ; Incapable d’être aux cotés d’une télévision qui se bat pour retrouver sa couverture sur le pays ; Incapable d’être du coté d’une radio qui se bat contre les pirates qui brouillent ses fréquences ; Incapable toujours de mettre fin aux « contrats du silence » pour dire la même chose, écrire la même chose, penser la même chose, bref pour renoncer à la vigilance et à la liberté de ton voire à l’impertinence qui fait si tant le charme de la démocratie ; Incapable enfin de protéger les journalistes et les entreprises de presse.

Bref, la HAAC prétend assainir le monde des médias à coups d’intimidations, de sanctions, les unes démesurées, les autres injustes, alors que le loup est à sa porte. Ma conviction est qu’en privant le pays de feuilleter les bonnes pages de « La Nouvelle Tribune », la HAAC ne rend aucun service au pouvoir politique. Elle ne rend pas non plus service à la démocratie béninoise encore moins à sa propre réputation dont je crois qu’elle ne se préoccupe guère.

Devant nous tous, Gouvernement et Opposition peuvent en témoigner, « La Nouvelle Tribune » a toujours été du coté de la démocratie. Depuis toujours. Le Journal s’est toujours battu pour le pluralisme, la justice et contre la pensée unique. « La Nouvelle Tribune » a rarement été dans le zèle ou l’extrémisme qui consiste à servir un camp et à priver l’autre de parole. C’était le cas hier, pourquoi ne serait-il pas le cas aujourd’hui ?

Mes cher(e)s ami(e)s, si nous ne nous levons pas contre l’arbitraire, si nous cessons de nous indigner, si le pays se résigne contre ce à quoi nous avons dit non par le passé, nous périrons tous, un à un et il ne restera plus personne pour défendre demain, les auteurs de ce que nous dénonçons aujourd’hui, quand ils seront eux-mêmes dans les griffes de l’arbitraire.

Tout ne peut être possible dans un pays. Et une démocratie ne peut se priver de critiques, de contradictions, de voix dissonantes. On peut en éliminer, mais il restera toujours des patriotes pour faire triompher la liberté et le pluralisme. C’est ce que nous enseigne notre récente histoire et la longue marche qui a conduit notre peuple à la conférence nationale.

Vive la presse libre et indépendante

Vive le pluralisme et que vive la démocratie.

Frédéric Joël AÏVO

Commentaires

Commentaires du site 40
  • Avatar commentaire

    Le PARADOXE est que vous Tundé, vous avez la liberté de dire ce que vous dites sans que LNT ne prenne le plaisir de retirer votre post.

    C’est dans votre entendement que la présidence d’aujourd’hui continue d’être une institution. Sinon elle est perçu aujourd’hui comme un refuge de truand de la république. Et puis la charité bien ordonné commence par soi-même dit-on.

    “Si la cour du mouton est sale, ce n’est pas au cochon de le dire”

  • Avatar commentaire

    Comme à son habitude, Aivo emprunte le celebre “”j’accuse !!! “”” pour le plaquer hypocritement à la situation de cette nouvelle tribune irresponsable. Nous déplorons tous les injures et insultes répétées de l’insolent specialiste dd la littérature américaine….

    Ce pays est un PARADOXE!!  Foly qui est communiste activiste se sert de Ahouansou pour dénigrer systématiquement l’institution qu’est le président.

    M.Tessi à bien fait ……

    • Avatar commentaire

      Que disais-tu quand Le matinal traitait Yayi de Fou? directement de la plume de Charles Toko pas d’un contributeur…

  • Avatar commentaire

    L’immense majorité des peuples en Afrique veulent la démocratie mais ont le malheur d’avoir à leurs têtes quelques individus qui leur mènent par le bout du nez.

    Comment allons -nous faire pour que même quand le diable arrive au pouvoir au Bénin, il puisse jamais je dis bien jamais fermer un organe de presse. Yayi avait fait pareil, trouvons ensemble cette solution.

  • Avatar commentaire

    Pas moi, je censuré à 90%, mes opinions passent difficilement, mes pour ceux qui insultent le président Talon, son gouvernement et ses sympathisants, cela passe. Les aigris laudateurs de l’opposition on droit de cité à LNT

  • Avatar commentaire

    Chers compatriotes ,rien ne nous étonne car nous avons cherché et comme qui cherche trouve,…..
    Nous le savons tous ,notre démocratie est en jeu .Les gens nous ont abusé de notre confiance .Nous les avons élus sur une promesse qu’ils bafouent aujourd’hui .Le prof a tout dit ne gardons pas le silence sous prétexte que ça ne nous regarde car au fil du temps les domaines pris en otage s’elargissent et des libertés individuelles nous passeront à la captivité du patrimoine national car tous les gardiens seraient déjà tous radiés.

    • Avatar commentaire

      depuis que notre pays existe en tant qu’état indépendant… nous  n’avons jamais eu…tout au long de notre histoire publique et politique..un journal d’analyse politique…qui contribue à l’enracinement de la démocratie amauryenne..

       

      Je dis jamais..et vincent foly..ne saurait etre..un vendu..puisque j’ai eu l’occasion de l’écouter..

      Qu’on me donne..quelques noms..de personnes…qui peuvent se dire journalistes..au benin….

      Des démarcheurs médiatiques….il y en a plein..mes des gens…nantis de diplomes de journalisme…il y en peu..

       

      grace à ltn..la démocratie..beninoise..avait une certaine vitalité..dans l’éducation des masses….par l’impertinence…de ses journalistes..

       

      Ainsi…donc…celà fera jurisprudence….ceux qui ne chantent..pas rupturiens…héouzou dandan…seront contraints à l’exil…

      Non….et non….ici c’est le benin….n’est ce pas…

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 4 semaines

    Depuis quand les critiques d’un organe de presse deviennent des outils de muselage?Les critiques nous incitent à mieux faire, à corriger les marches ou le trajectoire. En Afrique et au Bénin les critiques sont devenues des outils d’oppression contre ceux ou celles qui font les critiques. Cela ne nous invite pas à proclamer la démocratie, plutôt le contraire.

  • Avatar commentaire

    Autrement dit…au benin…”plus de critiqueux” des rupturiens…sinon…le gando..né pour servir…va  sévir..

    Bientot..ceux sont des porteurs de pancartes…qui auront droit de cité..

    • Avatar commentaire

      SOS…aprés l’annonce de la suspension…de ltn…ollah oumar,agadjavi,tundé,et ollamann…sont en fuite…

      Toute personne..qui les trouvera..est priée de les capturer…et les présenter..liés…au poste de police..le plus proche..

      Mais…ils sont dangereux….prenez vos précautions

  • Avatar commentaire

    Lorsque je vous disais que talon est un chef ban,qui m’a cru? Voilà qu’il éliminé les voix du peuple une par une. Triste pour ce pays qui a pourtant tous les atouts pour s’ en sortir, mais qui hélas ne s’ en sort jamais.  Où se trouve la justice de ce pays?  Talon a confesse’ publiquement à Paris qu’il est fossoyeur de l’économie du Bénin et jusqu’à présent, il est encore libre de ses mouvements.  Ce pays est vraiment foutu. .

     

     

     

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 4 semaines

    CE  TRISTE  JOEL  AIVO  DOIT  ALLER  SE  FAIRE  VOIR  AILLEURS .

    IL  VOCIFERE  ET  APRES  C’EST  POUR  RAMPER  LA  NUIT  AU  SERVICE  DE  L’ARGENT .

    MON  PAYS  VA  MAL  QUAND  CERTAINS  INTELLO  TA….RES   DE  LA  TREMPE  DE  AIVO  OSENT  FAIRE  VOIR  LEUR  FIGURE .

    • Avatar commentaire

      Vous parlez comme le vulgaire Béninois dans les rues qui ne comprend pas le sens de la parole On est démocratie la prise de parole est une arme

  • Avatar commentaire

    D’autres dossou Robert et holo en preparation., comme on voyait sur le campus. Et quand ils arrivent là, ils deviennent des dealers.

    • Avatar commentaire

      @ Paysan

      Vous n’êtes qu’un pauvre paysan racontant des inepties. Connaissez-vous le définition de dealer. Vous en êtes surement un pour prendre qu’ils dealers.

  • Avatar commentaire

    A vrai dire…je suis cyniquement tres content de ce qui nous arrive au benin (meme si je supporte certaines actions de ce gouvernement)..

    Pays de paradoxe…n’est ce pays..

    Autoproclammé..quartier latin de l’afrique..avec une population à 90% souffrant d’indigence intellectuelle…qui n’ont que la haine,la médisance..comme programme politique..à tel point…ils sont prets à tout..pour nuire à lz..

    Un pays quartier de l’afrique..avec des gbada,salez,,des atao..élus deputés..

    C’est un combles…!!!

  • Avatar commentaire

    Non! LNT suspendue?! Je ne peux pas croire! Probablement un exces de zele de B.aba Yabo!

  • Avatar commentaire

    des paroles et des paroles  rien  que des paroles Mr Aivo

  • Avatar commentaire

    Quand le.gars vous aa donné la main pour rompre avec cette anarchie de la haac, vous a beaucoup refusr sous prétexte que Dj est un fou du roi et cette jalousie contre l’homme, voilà où ça nous amène.

    Après les marches de soutien, c’est la suspension à titre conservatoire d’un homme qui représente à lui tout seul, cette institution. Attendez, vous verrez d’autres avantages rejetés dans cette proposition rejetée, surgir et vous ne pourrez rien y faire. Vous aviez chercher. Prenez la peine de supporter.

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 4 semaines

    La HAAC!!!!
    Quels sont les motifs, les raisons condamnant La Nouvelle Tribune?
    De quoi accuse-t-on La Nouvelle Tribune pour cet organe d’être suspendu?
    Ce n’est pas du tout le moment de commecer à museler les journaux au Bénin.
    J’ignore comment La HAAC opère, mais je peux toutefois poser la question suivante:
    Est-ce que La Nouvelle Tribune avait reçu un avertissement de la HAAC?
    Si la question est “Oui”, combien d’avertissements La Nouvelle Tribune avait-elle reçu de la HAAC?
    Est-ce que La Nouvelle Tribune avait publié des articles détriments à l’état?
    Si “oui” où sont les propos du Président de la République?
    Je suis très très déçu de cette décision de la HAAC. La presse c’est la voix du peuple. Nous sommes tous La Nouvelle Tribune.

    • Avatar commentaire

      Ca prouve que tu n’as pas lu la décision de la HAAC sinon tu saurais les arguments avancés

      • Avatar commentaire

        Elle a avancé des arguments qui ne tiennent pas la route. Dire par exemple que Talon aime se gargariser de mots, c’est ça l’irrespect ? Lamentable. D’où vient cette notion bidon du respect du chef qu’on nous sort à tout bout de champ? Des chefs qui aiment et abusent des avantages du job mais ne veulent entendre la moindre critique.

        Nous voulons des journalistes irrévérencieux, pas des serpillières.

        • Avatar commentaire

          Drôle de conception de la morale madampol. J’espère que tes enfants vont lire ton message et prendre un bon plaisir de t’insulter proprement. Et si tu les tapes j’implore le BON DIEU de te punir comme cela se doit

          • Avatar commentaire

            Il est dit..dans nos chansons populaires au nord..ce qui suit:

            Un vieillard qui ne veut pas voir ses testicules..aspergés..de sable…qu’il s’aventure pas là ou les enfants s’amusent..

            Autrement dit…si talon ne voulait pas insulter..il n’avait pas à se présenter..à l’élection présidentielle..

            Aujourdhui..talon..est un homme public..de part sa propre volonté..on ne l’a pas contraint..

            Pourquoi les journalistes n’insultent pas…x..père de famille..

            Et dire…que yayi..a été plus insulté..par télécommande dans ce pays..

            On l’a traité tous les jours de saoulard…de tout….est ce pour ça..on a inquiété..quelqu’un ici

          • Avatar commentaire

            Le respect de mes enfants n’est pas un droit. Je dois le gagner. Exactement comme celui que je témoigne à mes parents pour tout ce qu’ils m’ont fait.

            Pour finir, le président n’est pas mon père, mais un citoyen qui a librement choisi de se mettre au service des siens. Ce job vient avec de grands privilèges et de grandes responsabilités. Certains n’aiment que les premiers, malheureusement.

  • Avatar commentaire

    Notre chère LNT est suspendue? Mais, on arrive à lire les articles et commenter sur le site.

    • Avatar commentaire

      Tu le lis sans payer un copeck, charognard! Donc tu envoies les employés au chômage pour longtemps. Mais où était Aïvo quand le béninois libéré a été suspendu pendant 6 ans, le matinal, golfe fm?

  • Avatar commentaire
    Démocrate Il y a 4 semaines

    Jínvite le professeur Aivo à aller lire la décison de la HAAC avant de venir s´indigner.

    Lui Aivo accepterait-il d´être injurié quotidiennement?

     

    • Avatar commentaire

      Arrêter d’être médiocre. Le quotidien ont a été parfois maladroit, mais le suspendre indéfiniment ?

    • Avatar commentaire

      Aivo est il président ?

      les citoyens ont le droit et le devoir de critiquer le président , le gouvernement, les institutions par tous les moyens y compris l’injure

      Siviys n’avez pas compris cela , vous n’avez rien compris à la démocratie et vous méritez de vivre dans les cavernes

    • Avatar commentaire

      Pofesseur? vraiment decevant !

  • Avatar commentaire
    Biglotchémè Il y a 4 semaines

    De la même façon je suis contre la suspension du journal c’est de la même façon je ne suis contre les injures et l’irrespect. L’opposition ou pluralité d’information n’est pas synonyme d’irrespect et d’injures. Il y a de ces articles de la nouvelle tribune que je digère mal car manque un respect au chef de l’État. Il y a de la manière élégante pour montrer son opposition à quelqu’un que d’utiliser l’arme des faibles.

    • Avatar commentaire

      Qu’est ce que vous appelez rien irrespect ou injures ?

      Avez seulement lu la décision ?

      citez moi une seule injure dans les extraits référencés… la hache s’abrite derrière des non sens comme « champ lexical dévalorisant «

      Est ce que la mission d’un journal est de valoriser un président? Surtout quand le dit président ne fait rien pour valoriser son pays !

      Arretez de prêter main-forte à la dictature si vous ne voulez pas vous retrouver comme au Togo, en Guinée équatoriale ou au Rwanda de Kagame où les journalistes et opposants disparaissent …

  • Avatar commentaire

    J’approuve. Nous devons tous soutenir LNT qui a toujours donné la liberté à chacun pro ou anti talon d’exprimer son opinion. Les pro talon qui n’acceptent pas la ligne éditoriale de LNT feraient mieux d’aller publier leurs posts dans LE MATINAL.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    ” JE SUIS , LNT ” NOUS SOMMES LNT “

  • Avatar commentaire

    Mon cher fido. J’interviens rarement sur ce forum quand bien même je lis tout ce que s’écrit dans ce forum. Je voudrais une fois vous inviter à de l’objectivité pour reconnaitre que nous avons au benin une HAAC qui est loin de la mission que le peuple beninois lui a assigné.  Il donc injuste de votre part de mener une telle piestre reflexion en taxant la tribune du respectueux professeur Aïvo de tribune d’un opposant. C’est plutôt vous qui semblez  repondre à votre obligation vis à vis de vos bailleurs pour vitrioler tius ceux qui ne trompettent pas la même chose que les princes sans scrupules du royaume. Dites nous ce qui est faux dans la lithanie des reproches qui sont faits à la HAAC dans la tribune du professeur Aïvo? Merci. 

     

  • Avatar commentaire

    Merci Professeur. Vous êtes un véritable défenseur de la démocratie. Je suis tenté de croire que cet homme politique français avait vraiment raison de dire que l’Afrique n’est pas encore prête pour la démocratie avec tout ce que je vois là.

  • Avatar commentaire

    Il ne faut pas confondre démocratie et anarchie..! Vous êtes dans le désordre vous. Votre travail est  d’informer les gens et vous créez toujours le désordre. C’est Ajavon qui vous finance..? C’est de l’opposition sans réflexion que vous faites..!

    • Avatar commentaire

      Est ce que Ajavon finançait quand LNT critiquait Yayi ? Quand elle ouvrait ses colonnes aux critiques de Zinsou? Quand elle questionnait la tentative d’assassinat de Talon?

      Ayez un peu honte d’ecriredes Âneries même si on vous paie pour cela

    • Avatar commentaire

      @ Fido,

      C’est plutôt vous qui êtes dans l’anarchie. Vous ne respectez rien des textes que ce pays que vous avez sucé tout le temps dans l’ombre s’est donné. Quand on peut envoyer un député (même étant coupable) en prison sans la levé de son immunité, emprisonner un ancien syndicaliste  sans preuve, non respect des décisions de la cours, c’est ça l’anarchie. Lorsqu’un président se fait sa propre conception du pouvoir, c’est à croire que je me trouve en Gambie du temps de yahya jammeh.