Menaces sur les dialysés du Cnhu-Hkm : Eric Houndété interpelle le gouvernement

Menaces sur les dialysés du Cnhu-Hkm : Eric Houndété interpelle le gouvernement

Les multiples plaintes des parents de dialysés au Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu-Hkm) de Cotonou, ont sorti l’honorable Eric Houndété, premier vice-président de l’Assemblée nationale, de son mutisme.

Mise en concession du CNHU : « Il faut plutôt privilégier les discussions avec les acteurs… », selon Valentin Djènontin

Ainsi, se fondant sur les dispositions de l’article 110 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, ce dernier a introduit le 08 mai dernier sur la table du président de l’Assemblée nationale, une question d’actualité. Selon le contenu de sa question d’interpellation, il lui serait revenu que depuis la semaine écoulée, les séances de dialyse au Cnhu-Hkm sont passées de deux (02) à une (01) par malade et par semaine. Face à cette situation dramatique, l’élu du peuple a souhaité que le gouvernement réponde à ces préoccupations.

Notamment, si c’est vrai que les séances de dialyse sont réduites à une par semaine, et si oui quelles en sont les raisons et quelles pourraient en être les conséquences ; combien de temps faut-il entre une période de non dialyse et le développement de l’œdème aigue du poumon OAP ; en cas de décès pour défaut de dialyse régulière, qui en assure la responsabilité ; et enfin, quelles sont les mesures envisagées ou les mesures que pourraient envisager le gouvernement pour remédier à cette situation

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Et pendant que nos parents meurent au cnhu pour manque de kit de dialyse, talon le cynique donne à ses ministres déjà débarqués de son gouvernement aprés avoir vo.ler , une prime de soit disant sevrage de dizaines de millions ; on est où là ? RÉVOLTANT 

  • Avatar commentaire
    K Thomas Il y a 5 mois

    Hummm…. il existait tjrs? Qu’est ce qui a bien pu le faire sortir de son sommeil?