Report des négociations : La Cstb, la Cosi et l’Unstb en assemblée générale ce jour

Report des négociations : La Cstb, la Cosi et l’Unstb en assemblée générale ce jour

La Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb), la Confédération des organisations syndicales indépendantes du bénin (Cosi-Bénin), et l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb), organisent ce jour une assemblée générale commune.

Crise sociale au Bénin : Le gouvernement appelle à un « dialogue sans conditions »

C’est à la bourse du travail que cette assemblée générale va se tenir. L’objectif de cette assemblée est de réfléchir, selon les secrétaires généraux de ces organisations syndicales, sur la marche à suivre en ce qui concerne la suite des négociations avec l’exécutif.

Cette décision fait suite au report sine die par le gouvernement, de la rencontre entrant dans le cadre de la poursuite des travaux de la session ordinaire, de la Commission Nationale de Concertation et de Négociations Collectives Gouvernement/Centrales et Confédérations Syndicales, initialement convoquée au jeudi 03 mai 2018 par le ministre en charge du travail, Mme Adidjatou Mathys. Pour les trois centrales et confédérations syndicales, ce report est un signe de la mauvaise volonté du gouvernement, à dialoguer avec les partenaires sociaux afin de trouver une porte de sortie à la crise qui secoue depuis plus de trois mois nombre le pays.

Comme à la bourse du travail, d’autres assemblées générales seront organisées dans les divers autres départements. Une décision commune sera rendue publique par les trois syndicats, le lundi 07 mai 2018

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    Tiens !!on dirait que certains sont allés travailler pour une fois!!!

  • Avatar commentaire

    Le Gouvernement avait dit aux grévistes qu’il ne réfute pas les revendications mais
    – en raison de l’état des finances publiques il n’est pas possible de greffer de nouvelles charges importantes présentement
    – augmenter les charges amèneraient le Bénin hors tolérance par rapport aux normes communautaires
    ET PROPOSE ALORS
    – que les grévistes fassent partie d’une commission pour voir l’état de la caisse, étudier ensemble les possibilités de satisfactions de leurs revendications notamment comment échelonner la prise en compte des revendications.
    UNE AUBAINE qu’ont laissé passer les travailleurs. Puisque le gouvernement n’ayant plus de solutions les a laissés faire….qu’ils coulent le Bénin s’ils le souhaitent…il nous appartient tous et nous serons tous comptables. Finalement l’attitude jusqu’au-boutiste de certains n’a rien donné.

  • Avatar commentaire

    Archétype de l’apatride Olla qui pense que les grèves doivent s’éterniser parce qu’il y trouve je ne sais quel avantage!!
    Archétype de la mauvaise foi et du mauvais conseilleur et de la vermine cet Olla là qui feignant de se mettre du côté des enseignants et autres grévistes leur conseille de ne pas lâcher….à quelle fin : qu’ils ne lâchent pas et se décrédibilisent !!! Ils le sont déja

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Un conseil , ” qu’ils ne lâchent pas ” sinon ils sont décrédibilisés