Bénin : Cessons de nous maudire

Bénin : Cessons de nous maudire

Nous, Béninois, ne sommes pas à une contradiction près. Voici comment nous expliquons nos échecs : "Le Bénin porte le fardeau d'une implacable malédiction. Une malédiction qui le suit comme son ombre, le poursuit comme le mauvais sort."

Point de vue et leçon de vie

Voici comment nous justifions nos succès : ” Le Bénin, quoi qu’il arrive s’en sortira. Parce que Dieu aime le Bénin. Parce que les Béninois s’abreuvent à la source intarissable de l’amour divin”. Ceux qui soutiennent la thèse de la malédiction, n’en révèlent ni les motifs ni les raisons. Ils restent muets, par ailleurs, sur ceux ou celles qui en seraient les auteurs. Ils ne vont pas moins répétant que le pays aurait besoin d’être exorcisé, à défaut d’appeler à une Conférence des forces spirituelles de la nation. Les mânes de nos ancêtres seraient convoqués. Des rites appropriés seraient exécutés. Le pays serait délivré de ses pesanteurs sataniques.

Ceux qui jurent, la main sur le cœur, que le Bénin, par l’amour divin, est dans la proximité de Dieu se perdent en conjectures à vouloir justifier ce privilège. Pourquoi Dieu, l’infiniment bon et l’infiniment juste, s’autoriserait-il de faire asseoir à sa droite un petit pays de dix millions d’âmes ? Ceci à l’exclusion de ses sept milliards de créatures, sept milliards d’hommes et de femmes qui peuplent la terre ?

Il y a lieu de mettre les choses au point. Personne ne maudit personne. C’est nous qui nous maudissons nous-mêmes. C’est encore nous qui cherchons, chaque fois et toutes les fois, des alibis pour justifier nos échecs. C’est toujours nous qui nous trouvons des boucs émissaires pour nous dédouaner de nos fautes et de nos erreurs.

Nous disons que celui qui ne cesse d’entretenir dans son esprit de vilains sentiments – la haine, la jalousie, l’envie, le mépris de soi – se maudit lui-même. Parce qu’il a choisi de vivre ou de se laisser vivre dans les eaux polluées et nauséabondes de la vie. Le succès ni n’habite les bidonvilles, ni ne cohabite avec les batraciens.

Nous disons que celui qui n’a pas confiance en lui-même ou qui ne s’impose pas le devoir de cultiver en lui la confiance se maudit lui-même. Avoir confiance en soi, c’est croire en soi-même. C’est se mettre dans les meilleures dispositions d’esprit pour croire aux autres, pour travailler avec les autres, pour enrichir les autres, en s’enrichissant soi-même.

Nous disons que celui qui ne fait pas ce qu’il doit, marchant à côté de son devoir, oubliant son ordre de mission sur la terre, se maudit lui-même. On ne peut attendre de lui aucun signe de progrès, d’évolution, de croissance, de développement. Celui-là volera pour combler ses besoins. Celui-là trichera pour paraître autre qu’il n’est en vérité. Celui-là empruntera des raccourcis pour résoudre les impérieuses et incontournables équations de la vie. Il y a, ici, un enseignement. Il coule de source : cessons de nous maudire, saisissons-nous des commandes et affirmons-nous comme des pilotes attitrés à bord de l’aéronef de la vie.

Que dire de la seconde thèse, celle selon laquelle Dieu aimerait le Bénin et les Béninois plus qu’il n’aime les autres peuples de la terre ? Invoquer Dieu, c’est bien. Tout ce qui entretient en l’homme et chez l’homme l’idée ou des idées d’altitude, c’est-à-dire des hauteurs, des sommets, est à encourager. Mais cela ne devrait autoriser quiconque à faire de Dieu une clé passe-partout. Deux vérités sont à retenir.

Première vérité. Dieu ne peut aimer les Béninois plus qu’il n’aime les autres peuples de la terre. L’oiseau couvre de ses ailes protectrices tous ses petits sans exception. Evitons d’associer Dieu à toute idée de ségrégation, de discrimination.

Deuxième vérité. L‘amour de Dieu se mérite. L’amour de soi en est le préalable. L’Américain Ralph Emerson ne dit pas autre chose : “Le seul moyen d’avoir un ami, c’est d’en être un”. La sagesse populaire renchérit : “Aide-toi et le ciel t’aidera”. Autrement dit : “Aime-toi même et le ciel t’aimera”. Bouclons la boucle avec le Saint Coran, verset 11 de la sourate 13 : ” Allah ne change pas l’état d’un peuple tant que ce peuple ne change ce qui est en lui-même”.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 19
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 2 mois

    “s’aimer entre nous, aimer notre pays” c’est là que le bât blesse.

    Car il y a 2 catégories de béninois :

    – ceux qui aiment le Bénin (pas celui qui existe mais celui qu’ils font vivre dans leur têtes) et qui répètent sans cesse “béninoir”, “béninoiserie”, “pauvre Bénin”, “le béninois n’aime pas son pays”, etc…

    Pour ceux là, le Bénin tel qu’ils le veulent ne pourra exister qu’à la condition de faire disparaître les béninois.

    – ceux qui aiment les béninois au point que tout effort, tout compte demandé est une injustice, un  crime contre l’humanité, un viol de leur droit et une injure personnelle.

    Pour ceux là, le Bénin c’est pour les autres ou, les efforts pour le construire sont exigibles des autres. Mais ni de soi, ni de ses proches.

    Lorsqu’on songe que les deux catégories se retrouvent à tous les niveaux de la société et se manifestent à ces niveaux avec égales constance et vigueur…

  • Avatar commentaire

    Le developpement du Benin commencera dès qu’on va s’aimer entre nous, aimer notre pays et qu’on va éviter d’utiliser le vodoun pour nous arrierer et nous entretuer au lieu de l’utiliser pour développer le tourisme et le pays.

  • Avatar commentaire

    Djimon Houssou sait pourquoi il investit au Togo, on ne peut pas lui en vouloir c’est son argent et il l’a gagné seul. Angélique kidjo elle est restée vivre aux USA elle sait pourquoi… Quand on t’envie au benin on ne veut pas tricher ton oeuvre et faire mieux ou encore te demander conseil mais on veut juste que tu n’existes plus et tu ne fasses rien pour qu’on parle bien du Bénin… c’est ça la béninoiserie…

  • Avatar commentaire

    C’est Yavne qui dit vrai. Je le soutien complètement. J’ajouterai qu’on ne s’aime pas et on se méfie les uns des autres. Alors que le patriotisme et la solidarité font la force de certains africains comme les Sénégalais, ghanéens…la seule chose dont on se réfère quand tu dis être beninois cest vodoun et grigri… J’ai honte…

  • Avatar commentaire

    @Tchité tu nous fout la paix avec tes âneries; qu’est ce que tu as inventé hein ?

    TU NE SERAIS PAS RACISTE PAR HASARD

    YOVO PAR-CI. YOVO PAR Là.

    RAS-LE-BOL!!!!!!!!

    • Avatar commentaire
      Tchite' Il y a 2 mois

      blackinventor.com

      Voila la liste de mes inventions, que tes amis les colons (les voyos, malins) ne veulent pas que tu sois informe’, donc tu repetes leurs aneries dans tes ecoles en lieu et place de faire tes propres recherches. C’est toi donc l’ane qui suit tes maitres. Moi je suis un homme libre.

      • Avatar commentaire

        Ah! je ne savais pas que @Tchité a inventé tout ce que les négros ONT FAIT en travaillant très dur pour y arriver.

        Toi tu es  plus fou que FranckduCon.

        Tu devrais être enfermé.

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 2 mois

    Nos ancetres construsais des etages, des chateaux, et monuments avec des techniques tres tres avance’s, du Nord au Sud du continent, avec le Yovo, qui vit dans le deni.

     

    https://www.google.be/search?q=monuments+of+ethiopia&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=j0iWL5210y1W_M%253A%252CWTa-O6w4zB6GKM%252C_&usg=__UFY5Yr7kET2JpmKkeq0b1ZIoLBg%3D&sa=X&ved=0ahUKEwj2g-qkwdXbAhWBIVAKHanYD3sQ9QEIOjAC#imgrc=j0iWL5210y1W_M:

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 2 mois

    Ghaneen Thomas Mensah, inventeur de la Fibre Optic qui a revolutionne’ l’Internet.

     

    https://en.wikipedia.org/wiki/Thomas_Mensah

  • Avatar commentaire
    Inventeurs Noirs Il y a 2 mois

    http://blackinventor.com/

  • Avatar commentaire

    Le siège de l’Assemblée Nationale du Togo a été inauguré hier. Que font les béninois? Ils ne font que parler dans le vide, prier Dieu, s’adonner à la sorcellerie et au vaudoo. Mentir, calomnier, voler, détourner, jalouser et haïr son prochain. Et quant au travail, il n’y a rien, c’est le cas du nouveau siège de l’Assemblée Nationale inachevé, les routes en mauvais état, des inondations partout, des détournements partout. Le mensonge au sommet de l’Etat. Les DG des sociétés publiques n’ont jamais été recrutés par appel à candidature, c’est toujours le copinage qui continue. Pire, un Président de la République qui fait régresser la démocratie et l’Etat de droit, juste à son profit pour se maintenir au pouvoir pendant 10 ans, en plus, avec des détournements déguisés par le biais des  conflits d’intérêts. Le Bénin ne s’en sortira pas d’ici tôt si ces hommes qui nous gouvernent depuis 20 ans sont toujours au pouvoir. Il faut une nouvelle génération d’hommes politiques immédiatement, sinon c’est cuit pour le Bénin pour encore 20 à 30 ans.

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 2 mois

    Parler de malédiction est juste une forme d’autodérision, une marque de désespoir quand dans nos moments de lucidité nous nous rendons compte que le bon sens nous a complètement déserté.

    Il m’arrive de parler de malédiction du peuple noir sans y croire, c’est juste du sarcasme face à notre incapacité congénitale à prendre notre destin en main.

    Une question pour finir, honnêtement quel sera le sort de ce continent si on pouvait procéder à une permutation de population, entre l’Europe et l’Afrique, ou l’Asie et l’Afrique. On gardera les infrastructures de chaque continent tels qu’ils sont. Seuls les individus bougeront, sans rien d’autre, même pas un sous-vetement de rechange.

    La réponse à cette question crève le coeur

     

    • Avatar commentaire
      Tchité Il y a 2 mois

      Madampol, l’Afrique en tant que Berceau de l’Humanite’ a beaucoup contribue’ au developpement du monde en terme de mathematique, science, technologie. Meme de nos jours, beaucoup d’Africains contribue a’ l’etranger a’ l’avancement des nouvelles technologies (Internet, application, Fibre Optique creee par une Ghaneen du nom de Mensah etc). Ce qui manque c’est de pouvoir faire marcher ce succes inedit chez soi. Car si l’Afrique ne se developpe pas, les noirs seront toujours meprise’s de par le monde entier.

      A. Le plus grand probleme Africain, c’est la division. Et les puissance coloniales ont su bien l’utiliser, en faisant le diviser pour regner.

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 2 mois

    Chaque nation sur cette terre a ses difficulte’s, c’est aux citoyen d’etre eveille’s, de se mettre au travail, d’avoir une plan projete’ dans l’avenir (10-20 par exemple, comme le Rwanda, qui est un exemple Africain de developpement en si peu de temps).

    Chaque personne peut faire la difference, mais ce qui fait une nation a’ succes, c’est les institutions, l’organisation de ses citoyens, la bonne gestion du temps, et le travail bien fait. Avant et apres tout la priere et la reconciliation avec le Createur de toute chose. Pas de grands secret. L’homme tout comme Dieu est capable de grandes choses, mais la rebellion, la corruption etc detruisent beaucoup de bonnes choses. Le Benin ne devrait plus etre a’ cette etape. Il y a la pays, et avec la bonne gestion, on en serait deja’ a’ l’etape des pays comme le Singapour, mais helas, nos dirigeants s’aiment eux-memes d’abord et toujours.

    Toutes les nations du monde (c’est a’ dire le monde est sous une malediction, parce que nous vivons dans une monde dechu. Ces manifestations difer d’une nation a’ une autre du monde.

    Pour ce qui concerne la benidiction, elle est disponible a’ tous, par Jesus Christ, le vrai, par le pardon de nos peche’s.

     

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 2 mois

      Pris individuellement, nous ne manquons pas de talent, ni de bon sens. Mais dès qu’il s’agit de bouger collectivement, ça bloque. Pourquoi ?

      Les meilleures institutions ne valent que ce que les hommes qui les animent en font. Pour dire que l’homme est au centre de tout.

      Ceci dit, je ne perds pas espoir. Cette “révolution morale” aura lieu. Quand? Je n’en sais rien