Bénin : La « Nuit du Manioc »

Bénin : La « Nuit du Manioc »

Le 11 juin 2018, l’Institut français de Cotonou s’associe à la 4ème Conférence scientifique du Partenariat Mondial pour le Manioc pour le 21ème siècle – GCP21, qui se tiendra à Cotonou au Bénin, du 11 au 15 juin, en organisant une soirée exceptionnelle : la « Nuit du Manioc ».

PCB : Une Assemblée vassalisée pour une Cour Constitutionnelle aux ordres de Talon

Cette conférence, une première dans un pays francophone, est l’occasion de valoriser le Bénin dont le gouvernement s’attache prioritairement au développement de la filière du manioc, porteuse pour l’alimentation humaine, animale et les transformations industrielles. La « Nuit du Manioc », organisée par l’Institut français de Cotonou, accueillera le lundi 11 juin dès 18h30 les 350 participants de la conférence et ses invités, acteurs éminents du monde scientifique, décideurs économiques, entrepreneurs, qui se retrouvent pour échanger sur les opportunités et défis du développement du manioc dans le monde.

Des institutions spécialisées dans la recherche et l’innovation scientifique et agricole tiendront des stands et exposeront des produits de manioc. L’exposition photographique, « Du Manioc et des Hommes », qui sera inaugurée le même soir, permettra de mieux connaitre cette plante, de la récolte à la consommation. Elle mettra à l’honneur le travail de quatre photographes illustrant, de l’Amazonie à l’Afrique, les techniques traditionnelles et modernes de la transformation du manioc.

La « Nuit du Manioc » se poursuivra avec un concert exceptionnel, mêlant rythmes traditionnels et mélodies afro-électriques, du Bénin International Musical (BIM). Collectif musical soutenu notamment par Radio France et l’Institut français, le BIM, réserve à l’Institut français la primeur de son retour au pays après une tournée très remarquée en France.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    ADJRAKATA Il y a 3 mois

    Tres malin yovo donne des per diem et appelle ca conference mondiale ! Pour que les valets cultivent le manioc et expedient sans transformation locale a forte valeur ajoutee en Europe car c est de vous les Europeens qu il s’agit! Rien de mondial! Oui j’oubliais tout ce que vous faites c est mondial!

  • Avatar commentaire
    ADJRAKATA Il y a 3 mois

    Si au moins des plants de manioc etait disponible dans notre foutu pays! Dans n importe quelle region chercher a avoir des boutures de manioc ! Le CARDER a ete liquidé par le regime Talon ! a qui s adresser pour des varietes performantes suivant nos regions ? Pour organiser une reunion et se faire a manger au frais du pays en parlant le gros francais, cravate au cou sous 30deg d chaleur oui on est chsmpion! Pauvre pays!

    • Avatar commentaire
      eric veillon Il y a 3 mois

      eh eh, pas faux, au moins pour la dernière phrase. Mais c’est yovo (c’est à dire moi, avec mes impôts) qui paye tchop tchop, précision