Bénin : Les députés viennent de voter une loi qui interdit le commerce du Kpayo

Bénin : Les députés viennent de voter une loi qui interdit le commerce du Kpayo

Le commerce de l’essence frelatée sous toutes ses formes est interdit au Bénin . C’est du moins ce qui ressort de la loi 2018-15 portant Code pénal, que les députés ont adopté ce mardi 05 juin 2018.

Bénin – Gestion de la Sitex et la Cbt : le gouvernement demande du temps pour s’expliquer

C’est l’article 929 de cette nouvelle loi qui interdit ce commerce sur le territoire national. Cet article stipule que « le commerce des carburants, notamment : essence super, essence tourisme, pétrole, gazoil , mélange deux temps , ainsi que celui des lubrifiants aux abords des rues dans les agglomérations et tout endroit autre que dans les dépôts et installations de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers ou des distributeurs agréés sont rigoureusement prohibés ».

Toute personne qui ne respecterait pas cette loi s’expose à une amende égale au double de la valeur des produits saisis. Selon l’article 930 de la même loi, la valeur de l’amende ne peut être en dessous de 100 mille francs.

Au rayon des autres sanctions, il y a  la confiscation des produits et des moyens de transport et des peines de prison allant de trois mois à trois ans.

Commentaires

Commentaires du site 49
  • Avatar commentaire
    ADJATOTOA Il y a 6 mois

    VRÈMENT, ET NOUS PAR ÈXENPLE QUI SON D’OMOIN 55km DU OU, DES CENTRE VILLE?

  • Avatar commentaire

    Mesure plus que salutaire. Maintenant ouvrons le maximum de station service afin d’éviter des queux monstres.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 6 mois

      queues monstres garanties ; ” on interdit avant d’ouvrir de nombreuses stations ” , j’ai bien raison de dire que talon et son gouvernement sont dans l’improvisation permanente 😡😡😡

  • Avatar commentaire
    SYDNEY Il y a 6 mois

    C’est une occasion unique pour que ceux qui ont la dent dure contre le régime de la Rupture applaudissent.

    Le Président, malgré l’approche des élections continue de prendre des mesures salutaires pour nos populations et notre démocratie. Dans un passé récent, on aurait même distribué gratuitement le kpayo devant la présidence pour essayer d’obtenir les votes des populations.

    A des années de fin de mandat, je l’applaudis déja moi !!!

  • Avatar commentaire

    l’essence pkayo..est une mauvaise chose…par rapport à sa manipulation..

    Ma propre grande soeur paix à son ame..fait partie des précurseurs de commerce à nikki…dans les années…80..

    Elle a brulé tout un quartier de nikki…juste à coté du palais de l’empereur..

    son interdiction…meme si celà comporte des couts sociaux…est une bonne chose

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 6 mois

      Voilà qui est raisonnable!! mais dommage que les biens soient détruits !!! Heureusement pour ta soeur aînée que sa vie ait été préservée.

      J’espère seulement que ce n’est pas cette perte qui te fait voir le bon côté de cette interdiction !

      • Avatar commentaire

        l’essence pkayo..est une mauvaise chose…par rapport à sa manipulation..
        Ma propre grande soeur paix à son ame..fait partie des précurseurs de commerce à nikki…dans les années…80..
        Elle a brulé tout un quartier de nikki…juste à coté du palais de l’empereur..
        son interdiction…meme si celà comporte des couts sociaux…est une bonne chose

  • Avatar commentaire
    Parfait TCHIAKPE Il y a 6 mois

    Ok nous sommes d’accord que le gouvernement applique la loi, non à l’essence frelaté, mais comment pouvons nous avoir de carburant dans nos monteurs ?? Il faut que le gouvernement nous dise comment avoir de carburant prochainement ,en ce temps où les peux de station qu’on dispose sont encore en manque de carburant !!!!

    • Avatar commentaire

      s’il n’a plus d’essence..eh bien qu’on utilise les anes….pour nos déplacements..dans nos villes…

      Celà fera des crottes en plus..mais c’est écologique…n’est pas..

      Ollah omar ,tundé,toffa,agadjavi,franck seigni,amaury,sonagnon,et napo…sur des anes à cotonou…en train de dire..kai kai….histoire de faire avancer leurs montures ne me choque pas du tout..

  • Avatar commentaire

    Au lieu d’une loi, il aurait fallu établir une structure formelle d’approvisionnement en produits pétroliers entre le Bénin et le Nigerion où tout autre pays producteur de pétrole dans notre sous région au lieu de se référer à la structure d’importation qui a fait son temps.

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 6 mois

      Nous n’avons pas à faire à des ignares et vu  le niveau de réflexion et la qualité de traitement des dossiers par le Gouvernement actuel, je suis à 98% certains que des mesures ont été prises pour l’approvisionnement en quantité et en qualité et pour surtout assurer la distribution des produits aux populations.

      • Avatar commentaire

        Combien coûte le litre d’essence importe actuellement lorsqu’il arrive au dépôt d’hydrocarbures du Port de Cotonou. À combien ce litre est vendu dans les stations d’essence?

        Combien coûterait ce litre du le carburant était importe du Nigeri où depuis un autre pays de la sous-région? E sont la les vraies questions.

        Par rapport aux structures de distribution, dans quel rayon doit on disposer d’une station service?

        Les réponses objectives suffisent à faire disparaître le trafic du Kpayo. Dans l’etat actuel des choses, ont assistera plus à la répression, aux récidives plus wu’a autre chose.

  • Avatar commentaire

    Bravo!

    Enfin la loi qui manquait pour mettre fin à la commercialisation de l’essence et autres produits pétroliers en dehors des stations d’essences agréées.

    Meme les députés qui ont voté cette loi ne feront pas plus de 5km pour se ravitailler en Kpayo à Djregbe où Djeffa, Sekandji, Akpakpa. Lorsqu’ils doivent se rendre au Mono où traverser le pays jusqu’a Malanville où Porga, c’est une autre affaire. Même les véhicules du garage central se ravitaillent auprès des vendeurs de Kpayo.

     

  • Avatar commentaire
    Sosthène Amouzou Il y a 6 mois

    Il est nécessaire  que nous quittons informel  pour le formel c’est pourquoi je remercie ces députés qui viennent  de surprendre le monde entier.

    Bravo les réformes.

     

    Sosthène Amouzou

  • Avatar commentaire
    Dimitri TOCHENALI alpha_omega@yahoo.fr Il y a 6 mois

    L’informel est devenu le formel chez nous. Et tout le monde trouve cela normale. C’est inconcevable de penser que on aura le kpayo éternellement. Aujourd’hui le Nigeria a interdit les véhicules d’occasions en provenance de notre pays sur son territoire. Un beau jour le Nigeria peut mettre fin interdire ce phénomène de kpayo qui vient dans notre pays.

  • Avatar commentaire
    Princesses tolli Il y a 6 mois

    Profiter pour vous faire de l’argent en créant aussi des stations au lieu de rester là à critiquer Talon

     

     

    • Avatar commentaire

      C’est ton grand-père qui viendra leur donner les centaines de millions nécessaires pour construire une station !!!!???

      • Avatar commentaire

        Bien dit.

        Vous ne pensez même pas aux pauvres populations qui n’ont que cela comme activité génératrice de revenu

      • Avatar commentaire
        Jacque Il y a 6 mois

        Parler des grands parents d’une personne c’est imp..l. Si tu a des problèmes d’éducation vas t’afficher ailleurs..!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    le moment venu , ce sera : ” à chaque beninois , son JNP , ou EWELL ” et celà va être fumant 😡😡😡

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou Il y a 6 mois

    Talon et Bocco veulent rentabiliser leur investissement: les JNP, EWELL. Alors, il faut interdire le Kpayo pour forcer tout le monde, même les plus pauvres à aller dans les stations de nos dirigeants. Talon n’a pas pitié des pauvres. Tout ce qui l’intéresse, ce sont ses comptes en banque.

    • Avatar commentaire

      c’est dommage de penser que nous devons forcément rester dans ce désordre qui est la vente du kpayo. Vivement que cette loi entre en application et il faut des stations partout et approvisionnées pour subvenir aux besoins de carburant des béninois. Sinon c’est une très bonne loi..! 

  • Avatar commentaire
    Trésor Il y a 6 mois

    Si les pays tels que le grand Nigeria, et le Togo tout près en sont arrivés à bout de ce phénomène, pourquoi pas le Bénin ?? De plus en plus de station service sont entrain d’être érigées dans nos villes et c’est déjà une bonne nouvelle.

    • Avatar commentaire
      S.A.Alao Il y a 6 mois

      Qui  a dit ça ?Ce n est pas vrai.

      Ce commerce est connu dans toute la sous régions y compris au Tchad et au Camerounais qui produisent du pétrole mais vendent dans l informel les produits raffinés en provenance du nigeria

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Que talon et ses deputés godillots , s’apprêtent à recueillir dans les prisons beninois presque tous les beninois disposant de véhicules ou autres engins moteurs , dont le pouvoir d’achat est fortement éroder depuis que lui talon est aux affaires . 
    Et puis ce talon lorsqu’il était lycéen à toffa 1er n’est pas lui le champion fayayoman qui désertait les cours pour faire la contrebande des motos et autres appareils provenant du Nigeria ? 
    Il interdit l’essence kpayo pour remplir les caisses des sociétés qu’il vient de créer avec bocco et parents ; ils vont le payer ; et puis d’ailleurs , celà ne passera pas 

    • Avatar commentaire

      ollah vient de mettre..le doigt là ou ça fait mal…

      J’ai toujours dit..qu’il y a toujours une forme de dualité en talon..

      Derrière les bonnes intentions..il cache toujours…l’idée de nous niquer..sans préliminaires et préservatifs..

      La lutte contre le faux médicaments….c’est de récupérer la filière

      La drogue dans les tc de ajavon..c’était de lui arracher..son affaire de poulets

      La lutte contre le pkayo….c’est d’avoir le monopole…de l’essence dans le pays.

      Voyez vous le coton ,les cajou,et les kartité….voire dantopka…ils veulent tout prendre..

      Les femmes qui vendent talé talé…y passeront aussi..

      Je vous ai dit…talon n’aura aucun député dans les centres urbains…mais dans le monde rural…c’est une autre affaire

      Pour terminer…je vous ai dit que le pag…c’est une affaire…de talon pour se faire des sous.

      M’avez vous cru…quand je vous disais…que aworet ne construira pas..son chemin de fer..et meme les terres.plein…lui seront arrachés par talon

  • Avatar commentaire
    Critique Il y a 6 mois

    Ça c’est le genre de décisions salutaires à prendre lorsqu’on a en main des palliatifs viables à ceux qui pratiquent cette activité informelle, quoique dangereuse, mais qui soutient le pouvoir d’achat encore maigre de nombreuses familles.

  • Avatar commentaire

    Le commerce du “pkayo” est un phénomène de société qui illustre bien la faillite des différents régimes à mettre en place les outils pouvant favoriser la création d’emploi, l’émergence d’industries au Bénin et de toutes autres entreprises créatrices de richesses et d’emplois. Face à cette faillite de l’Etat, les populations pour survivre, se sont jetées dans des activités de contrebande dont le “pkayo” en est la parfaite illustration.

    Le commerce du “pkayo” répond en outre à une deuxième faillite, celle relative au faible taux de couverture des stations essence au niveau national. C’est bien connu: Là où l’Etat fait faillite, des activités privées tentent d’y palier pour répondre à la demande. Sans les vendeurs de “pkayo” serait la quelle galère pour les populations à trouver de l’essence ? Imagine t-on les fils d’attente, les bousculades, les scènes d’émeute que cela provoquerait?

    Le “pkayo” est un commerce dangeureux mais dont l’utilité ne souffre d’aucun doute au Bénin. Reglementer son commerce, OUI. Mais il faut la manière et surtout mettre au préalable en place des sources d’approvisionnement pour les populations.

    Reglementer le “pkayo”, OUI. Mais il faut en même temps et parallèlement, répondre à la crise sociale qu’une telle décision provoquerait pour ceux qui vivent de cette activité. Quelles sont les mesures d’accompagnement envisagées?

    Sous les Tropics, nous avons le chic de toujours decréter. Toujours mettre la charrure devant les boeufs. Résultat, nous sommes à la ramasse, toujours à mendier.

    IL EN EST DU PKAYO COMME DU ZEM. C’est la faillite du système qui a généré ces activités parallèles.

  • Avatar commentaire
    Delphin GOUVOEKE Il y a 6 mois

    J’espère que nous avons les moyens de convaincre ceux dont les villages sont sans accessibilité aux produits de la sonacop et affiliés sinon c’est peine perdue et je crains des résistances en perspectives. Sinon, c’est une bonne mesure si en amont toutes les précautions sont prises pour accrocher les informels.

  • Avatar commentaire
    Samuel Il y a 6 mois

    Voyez vous maintenant le visage de notre opposition?????? ils n’ont jamais attire l’attention du peuple sur cet article du code mais quand il s’agit de limiter leur droit d’être eligible ; ils montent au créneaux  pour manifester leur opposition. Nous notons qu’aucun d’eux n’aime le peuple; ils sont tous a la recherche de leur intérêt.

  • Avatar commentaire

    Hum! Ces députés-là sont très forts pour mettre la charrue avant les boeufs  ou alors l’article ne nous a pas tout dit.

    Ont ils pensé une seconde à ces petites gens  qui ont pour seule activité la vente illicite de ces carburants ?

    De quoi vivront elles demain ?

    Bienvenu au pays des Jean-Michel-à-peu-près.

    • Avatar commentaire
      Paul Ahéhénou Il y a 6 mois

      Talon et Bocco veulent rentabiliser leur investissement: les JNP, EWELL. Alors, il faut interdire le Kpayo pour forcer tout le monde, même les plus pauvres à aller dans les stations de nos dirigeants. Talon n’a pas pitié des pauvres. Tout ce qui l’intéresse, ce sont ses comptes en banque.

  • Avatar commentaire

    Très bonne loi.

  • Avatar commentaire

    pure désordre

    • Avatar commentaire
      Ahigan Il y a 6 mois

      Donc voila un Elite qui pense que ce genre de loi est un pur desordre. Vraiment vous faites fort dans votre lutte contre le developpement. C’est appreciable.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 6 mois

    Je suis très content du vote de cette loi. On prendra le temps nécessaire pour sensibiliser puis place à la répression féroce.

    • Avatar commentaire
      Ulrich Il y a 6 mois

      sensibiliser certes, mais installer des stations dans toutes les villes du Bénin!!! Mais cette loi était nécessaire et attendue depuis trop longtemps.

      • Avatar commentaire
        Paul Ahéhénou Il y a 6 mois

        Tu as déjà JNP et EWELL, propriétés de ceux qui sont au pouvoir. JNP s’étend partout, en attendant de privatiser la SONACOP et de les acheter. Alors, TALON aura toute l’économie nationale en main.

        • Avatar commentaire
          SYDNEY Il y a 6 mois

          Prrrr …. pauvreté d’esprit!!! puisqu’il est permis de commenter, tout le monde raconte des choses dont ils ne savent rien. Triste

  • Avatar commentaire

    A mesure que le temps passe….et que les élections s’approchent….les rupturiens (disons les rageux et ruseurs)…nous bombardent,avec une forme d’overdose de lois…de réglementations,de convocations,…

    A première vue…je dis que c’est bien…si le bien fondé,la finalité est d’affermir l’autorité de l’état…et je dirai enfin….!!!!

    Mais…la nature de ce régime….ne rassure plus personne….tant leur volonté d’etre seuls..à bord du navire beninois..est flagrante

    • Avatar commentaire
      ahigan Il y a 6 mois

      Ou est le rapport entre cette loi et le regime de la rupture. Donc cette loi a été votée pour les beaux yeux de la rupture. Continuez seulement votre bonne foi d’opposant au terme.

    • Avatar commentaire
      Prince Toffa 1er Il y a 6 mois

      Aziz ouvre un peu tes yeux et cesse de délirer. Cette loi est la bienvenue et protège tous tous tous les béninois sans exception contre les risques liés à ce trafic.

  • Avatar commentaire
    iletan Il y a 6 mois

    talon vient de mettre en exécution son plan. Nous avons maintenant compris l’empressement avec lequel les stations JNP s’installaient. Le contrat avec le katar est mis au grand jour. Ces députés qui ne comprennent rien et qui pensent avec l’argent sale on peut tout faire ne vont pas échapper. le monsieur veut contrôler tous les secteurs et fait passer tout par la loi. j’attends de voir.

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 6 mois

      Ignorance !! Ignorance !! quand tu nous tiens. Donc tout ce que vous trouvez à dire est que le Président a signé un contrat avec le Qatar pour son compte….construit des stations pour son compte….et quoi encore, vous légalisez de par votre commentaire la vente illicite du Kpayo en oubliant votre propre sécurité et celle de vos enfants si vous en avez. Triste !!!

  • Avatar commentaire

    C’est très bien ça. Maintenant je pense qu’il faut sensibiliser et aussi passer une méthode contraire à celle de Yayi à l’époque. En tout cas c’est un dossier très délicat, mais il faut que ça cesse quand même..!

  • Avatar commentaire
    Eugeny ADIKPETO Il y a 6 mois

    C’est une plaisanterie j’espère. Ces gens minorité comme majorité font juste ce qui leur passent par la tête. Hala Nos Députés. Continuez à nous étrangler.