Bénin : Michel Adjaka accuse les Osc de vouloir faire passer la révision constitutionnelle avortée

Bénin : Michel Adjaka accuse les Osc de vouloir faire passer la révision constitutionnelle avortée

Michel Adjaka n’a pas apprécié la sortie médiatique des organisations de la société civile vendredi dernier. Une sortie au cours de laquelle elles ont appelé à une révision ciblée de la constitution pour instaurer une Cour des comptes au Bénin.

Bénin : Michel Adjaka réagit à la démission d’Azannaï

Pour l’ancien président de l’Union des Magistrats du Bénin (Unamab), le pays a « plus un problème d’homme de type nouveau à générer qu’une équation d’architecture institutionnelle à résoudre ». On n’est pas obligé de modifier le paysage institutionnel pour lutter efficacement contre ce fléau selon le magistrat.« La chambre des comptes peut efficacement lutter contre la corruption tout comme la Cour des comptes peut échouer contre ce fléau… les pesanteurs politiques et sociologiques qui laissent croire à l’inefficacité de la chambre des comptes expliqueront demain le rayonnement de la corruption malgré la création de la Cour des comptes  » fait remarquer le magistrat à la retraite.

Michel Adjaka soutient donc que la Cour des comptes n’est pas une panacée contre la corruption. Il prend d’ailleurs l’exemple des pays de l’Uemoa qui se sont dotés de cette Cour mais qui sont plus minés par la corruption que le Bénin.

En guise de conclusion, le magistrat indique que  l’appel des Osc à une révision ciblée de la loi fondamentale  n’est qu’un prétexte pour « enfin faire passer la réforme constitutionnelle avortée le 04 avril 2017 ».

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 2 mois

    Je  suis entièrement d’accord avec  ADJAKA. Seuls les naïfs  et les malhonnêtes peuvent  penser et soutenir que le Bénin a  un problème de constitution et de lois. Le problème du Bénin, c’est uniquement son personnel politique sans idéal pour le pays, sans vision et sans éthique. Donnez leur une nouvelle conscience et le peuple  suivra.

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 2 mois

      Le Bénin a bien un problème de loi!!!

      Notre constitution dit que pour être Président de la République, il faudrait être une personne de bonne moralité et de grande probité!!!

      Comment se fait il que celui qui a été un ordonnateur d’empoisonnement d’un Chef d’Etat, et un prédateur réputé des deniers publics puisse compétir et devenir Président de la République???

      Ce n’est qu’un exemple parmis tant d’autres!!!

  • Avatar commentaire

    Effectivement ce n’est pas juste  la création d’une structure qui va enrayer la corruption dans notre pays. Mais si cette nouvelle  structure a plus de pouvoir (inscrit au niveau de la constitution), et que les dirigeants ont la volonté de bien faire, elle pourrait avoir de meilleures résultats que celle qui existe actuellement.

    M. Adjaka oublie de dire que cette création résulte d’une directive de l’UEMOA datant de 2009. Seuls 2 pays sur 8 (dont le Bénin) ne l’ont pas mise en application.

    http://www.uemoa.int/sites/default/files/bibliotheque/directive_01_2009_cm_uemoa.pdf

    Extrait

    01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L’UEMOA

    “5.6 Les finances publiques et les politiques qu’elles soutiennent sont soumises au
    contrôle externe de la Cour des Comptes, dont la création est obligatoire dans chaque Etat membre.”

  • Avatar commentaire

    M. Adjaka a raison de dénoncer aussi ces révisions en catimini et en coupe sombre de notre loi fondamentale. Evidement c’est toujours la politique de « surgir, agir et disparaitre » doublée de « ruse et de rage » . Effectivement « la Cour des comptes peut échouer contre ce fléau », surtout si des proches du régime actuel sont intouchables mais osent toujours puiser dans les fonds publics et si de vrais corrompus sont aujourd’hui en train de chanter les louanges de la Rupture. Est-il difficile pour le gouvernement de livrer ceux qui sont plongés dans les affaires Maria gléta, ICC services, machines agricoles, achat de motos au ministère du Cadre et de Vie et le Siège de l’Assemblée nationale ?  
     

  • Avatar commentaire
    alamou Il y a 2 mois

    la diagnostique est poser par Monsieur Adjaka ils faut que les beninois sasoires pour trouver la solution à notre Democratie au lieu de faire à tout moment la lois à mon avis vive Adjaka je te remerci

  • Avatar commentaire
    THOMAS Il y a 2 mois

    TRES BELLE ANALYSE DE ADJAKA N’EN DEPLAISE A DES GENS COMME AGADJAVIDJIDJI OU BOCCO QUI PENSENT LE CONTRAIRE. IL NOUS FAUT DANS CE PAYS DES EVEILLEURS DE CONSCIENCE DE CETTE TREMPE AFIN D EVITER A TOUT PRIS LA PENSEE UNIQUE SURTOUT AVEC UN GOUVERNEMENT BASE SUR LA RAGE ET LA RUSE, CETTE RUDE TOUT LE MONDE L’A REMARQUE QVEC CETTE SOIT DISANT SOCIETE CIVILE AUTREFOIS TRES ACTIVE MAIS DEPUIS AVRIL 2016 SUBITEMENT MUETTE. NOUS SOMMES AUX AGUETS ET VOUS ATTENDONS.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Oulala…Avant d’être éveilleur de je ne sais quelle conscience, il faut déja en être doté. Adjaka nous parle de crise de valeur à travers les hommes. J’ai bien envie de lui demander où est-ce qu’il a mis sa conscience à lui quand il contribuait à sacrifier l’année scolaire de milliers d’écoliers béninois en se faisant porte flambeau de greves fantaisistes.

  • Avatar commentaire

    oh le PEPE Michel Adjaka   s’ennuis vraiment.il dit quoi???? President Talon pardon trouve lui quelque chose. il ne s’est pas prepare pour sa retraite. Tcho c’est regrettable.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 2 mois

    Ok! Suffit pas d’instituer une cour des comptes pour que la corruption disparaisse comme par magie. Mais ça on le sait déjà. Par contre, je n’ose pas imaginer l’ennui atroce que vit Adjaka depuis sa retraite. On dirait qu’il s’y est pas préparé. Pourtant une belle ferme dans la vallée d’Adjohoun et hop son probleme est réglé pour de bon.

  • Avatar commentaire
    agossou Il y a 2 mois

    ils sont tous corrompus .ces pères de famille donnent quelle éducation a leurs enfants?ils courent derrière l’argent malgré leurs âges