Bénin : Toboula promet une guerre « sans merci » contre les sachets plastiques non biodégradables

Bénin : Toboula promet une guerre « sans merci » contre les sachets plastiques non biodégradables

Le préfet du Littoral est en guerre ouverte contre les sachets plastiques non biodégradables.

Bénin- Le siège d’Orabank Cotonou touché par un incendie hier

Lors de la célébration de la journée mondiale de l’environnement et du reboisement inter-force de cette année, Modeste Toboula a indiqué que « la guerre contre les sachets plastiques non biodégradables à Cotonou sera sans état d’âme ». Mais avant de mener cette lutte implacable contre ces sachets plastiques,  l’autorité préfectorale assure qu’elle organisera une campagne de sensibilisation des populations. Au terme de cette campagne, débutera  cette  répression « sans merci pour le bonheur de tous ».

Le ministre du cadre de vie qui était présent lors de cette célébration a salué l’engagement du préfet Toboula. Ce dernier a d’ailleurs confié qu’il envisageait prendre un arrêté pour interdire l’utilisation de ses sachets plastiques avant l’avènement de la nouvelle loi.

« Avant le vote de cette loi, j’avais eu par moi-même l’initiative de prendre un arrêté pour interdire l’utilisation des sachets plastiques pour des raisons de salubrité publique, avant que le ministre ne m’informe qu’un projet de loi est déjà sur la table des députés. La loi étant votée par le parlement et promulguée par le Chef de l’Etat, j’ai la ferme conviction que son application dans le Littoral ne souffrira d’aucune insuffisance » a laissé entendre Modeste Toboula.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 mois

    amis Karl , aziz et même agadjavi de ce forum , talon nous em.mer.de à chier , mais qu’on rigole bien 😜😜😜 agadjavi , comme la publicité de la MAAF en france , je te dis : ” je t’aurai quand même , je t’aurai un jour ” 😠😠😠

  • Avatar commentaire
    Critique Il y a 1 mois

    Comment reconnaît-on visuellement ou par le toucher un sachet biodégradable? Merci d’enrichir ma culture à cet effet. Cela pourrait bien être utile à ceux qui appliqueront les textes en la matière.

  • Avatar commentaire

    Hihihihihi kikiki..!!

    ollah tu peux donner..ma part à amaury,sonagnon et napo…toffa et seigni..

    Seigni et yawa…sont des abonnés…au marché kilombo de parakou…pour le chinchinga de chercheur et de chien…

    Mais ces deux lascars…aprés avoir..vidé..des calebasses entieres..de choucoutou…font la bagarre entre eux…

    • Avatar commentaire

      Et que de dire ..de ce bariba…de connard…bagri..mangeur de singe,de sanglier et de phacochère

    • Avatar commentaire

      Je ne peux même plus te répondre, je suis censuré systématiquement!

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 1 mois

    @Olla Oumar….C’est raté. Je supporte pas la viande de chercheur. Ca me donne de la fièvre.

    • Avatar commentaire

      ollah..ce petit sénagalais abomeen..n’a été élevé..qu’avec du poisson et du riz..et de la bouillie laah…

      Je te précise que c’est un walo walo…de dagana…vers saint louis la bas…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 mois

    Des comédiens de bas de gamme ce toboula et son chef talon , à tout le temps mettre la charrue devant les bœufs ; ont-ils déjà fait installé des machines devant fabriquer des sachets biodégradables, avant d’interdire les autres ? En tous ces sachets noirs m’ont bien été utiles pour ramener la bonne viande de cochon grillé de chez Danssou depuis adjarra dimanche dernier , que j’ai bien dégusté avec mon ami Franckducon, agadjavi n’ayant droit qu’aux os , aprés qu’on les ait bien sucés ; aziz étant en carême n’a pas eu droit au festin