Le bureau sous régional de la chambre consulaire régionale de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine Uemoa a été renouvelé mercredi 30 mai dernier. C’est le Burkina-Faso qui prend les rênes de cette instance sous régionale après le Bénin. Le président sortant, Jean-Baptiste Satchivi, candidat à sa propre succession n’a recueilli aucune voix de ses pairs.La Chambre consulaire régionale/Uemoa  est un organe créé par les Chefs d’États de l’Uemoa. Comme mission, elle est chargée de la réalisation et de l’implication effective du secteur privé dans le processus d’intégration. Candidat à sa propre succession à la tête de cette chambre, JeanBaptiste Satchivi, a mordu la poussière. Le président sortant du bureau de la Ccr/Uemoa, élu en mai 2014,  n’a pas convaincu ses pairs et a donc été purement et simplement éjecté de la présidence suite aux élections.

Face à son challenger de Burkina-Faso, il a courbé l’échine le mercredi 30 mai dernier. Il a été battu par 49 voix pour son concurrent à ce poste. Le burkinabé a reçu la totalité des voix contre une seule pour Jean-Baptiste Satchivi, qui a voté pour lui même.

Le désormais ex-président du bureau sous régional de la chambre consulaire régionale de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine Uemoa a perdu la confiance de ses pairs. Élu en mai 2014 pour un mandat de 4 ans renouvelable, il quitte la tête de cet organe sous régional.

5 Commentaires

  1. LNT, je vous en prie, pourquoi n’avons nous pas le nom de son challenger, pourquoi voulez-vous garder cet homme dans l’ombre et l’anonyma?

  2. ” Jeannot ” comme je t’appelle , toi aussi , tu n’as pas vu venir cet échec cuisant ? Bon ” henongnignan bonongnignavia ” quitte dedans ; un conseil de vieux frère , ” il faut savoir quitter les choses , avant que les choses vous quittent “

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom