Gambie : sous Barrow comme sous Jammeh, la police tue

Gambie : sous Barrow comme sous Jammeh, la police tue

Triste nouvelle venant de la Gambie d’Adama Barrow. En effet, deux manifestants ont été tués par les forces de l’ordre pendant une manifestation contre l'extraction de sable

Gambie : le gouvernement d’Adama Barrow répond à Yahya Jammeh

Les deux hommes ont été fauchés par des balles réelles tirées par la police pour disperser les manifestants. Toute chose qui suscite l’indignation tant par l’incompréhension de l’acte posé par les policiers que par le fait que cela rappelle une époque que les gambiens voulaient révolue. Les deux victimes étaient âgées de 17 et 22 ans. Pour l’inspecteur général de la police, les policiers n’auraient jamais dû utiliser des balles réelles.

Qu’importe, le mal est déjà fait. Très vite, le gouvernement du président Adama Barrow a promis qu’une enquête indépendante serait menée. Il faut dire que le président Barrow y joue sa crédibilité. Il avait promis rétablir l’équité et la justice sociale, mais aussi la démocratie et les droits de l’homme que son prédécesseur, Yahya Jammeh était accusé de bafouer.

Le président Barrow est donc attendu au tournant. Plusieurs associations et acivistes l’appellent déjà à réagir. Pour eux, les forces de l’ordre agissent comme sous l’ere Jammeh. Adama Barrow a donc peu de temps pour prouver le contraire. Cinq policiers ont été arrêtés pour les besoins de l’enquête.

Commentaires

Commentaires du site 0