Ghana: interdiction de voyager à l’étranger pour les ministres

Ghana: interdiction de voyager à l’étranger pour les ministres

Pour une raison encore inconnue, les membres du gouvernement ghanéen ont reçu l'ordre de ne plus opérer de déplacements à l'étranger.

Ghana : explosion mortelle dans une station-service (vidéo)

La présidence du Ghana a décidé de suspendre les autorisations de déplacements à l’étranger pour les membres du gouvernement ainsi que pour tous les hauts responsables publics. Toutes personnes concernées ont d’ailleurs reçu une note à ce sujet, note signée par Akosua Frema Osei-Opare, le chef du staff de la Jubilee House. Seule Shirley Ayorkor Botchwey, ministre des Affaires étrangères, est exemptée de cette directive.

Dans cette note, il y est écrit que le président appelle les membres de son gouvernement et les hauts responsables publics à suivre cette directive à la lettre bien qu’aucune raison valable n’ait, pour le moment, été communiquée. Face à l’interrogation, la présidence se veut tout de même rassurante, puisque la note explique que les raisons à cette directive seront communiquées sous peu.

Cette mesure pourrait cependant avoir un lien direct avec le limogeage il y a de quelques semaines, de quatre hauts fonctionnaires qui étaient soupçonnés de corruption, corruption à laquelle a décidé de s’attaquer directement Nana Akufo-Addo.

Commentaires

Commentaires du site 0