Hamady Bocoum trouve scandaleux l’exposition du trône d’un roi du Bénin dans une galerie française

Hamady Bocoum trouve scandaleux l’exposition du trône d’un roi du Bénin dans une galerie française

Hamady Bocoum, était l’invité Afrique de Rfi ce samedi 02 juin 2018. Le directeur du musée des Civilisations noires a apprécié la démarche du Bénin qui demande à la France, la restitution de ses biens culturels pillés pendant la période coloniale.

Retour des Trésors pillés par la France: l’espoir est permis selon Agbénonci (vidéo)

Selon l’invité, cette démarche est totalement juste puisqu’il est « scandaleux » de voir le trône du roi du Bénin exposé dans une galerie française. Pour lui, quand cette œuvre d’art sera de retour  au Bénin, l’accueil qui lui sera réservé, sera exceptionnel. « Je pense que ça montrera à ce peuple qu’il a des racines très profondes .Qu’il a fait des choses intéressantes et que d’une certaine manière on va commencer par faire notre deuil de la colonisation » a ajouté Hamady Bocoum.

Le directeur du musée des Civilisations noires a ensuite mis l’accent sur ce qu’il appelle « le glissement sémantique » qui s’observe quand on parle de restitution des biens culturels et de libre circulation de ces biens . Pour M Hamady, la restitution, veut tout simplement dire remettre les choses à leur place. Ces patrimoines culturels ne sont pas à leur place dans les musées européens. Ils ont fait l’objet de pillage, de désacralisation. Ils doivent être remis aux propriétaires, explique le sénégalais.

Parler de circulation des biens culturels, « c’est qu’on nous prête ce qui nous appartient. Ce n’est pas la même chose » a indiqué le directeur du musée des Civilisations noires. Pour finir, l’invité a répondu aux personnes qui pensent que les musées africains sont incapables  de conserver ces œuvres. Selon lui, ce sont des réactions disproportionnées.

« Aujourd’hui, le Bénin est en train de construire trois musées modernes. Au Sénégal nous avons un musée super-moderne avec plus 1000 m2 de surface de réserve, 8000 m2 environ  pour les expositions. On a l’expertise. On a des universitaires, des techniciens qui sont formés dans les meilleures écoles. Je pense que c’est  un faux problème et c’est surtout une  logique du rétroviseur  » a déclaré Hamady Bocoum.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Monsieur Aziz, Bocoum parle de l’un des rois du Bénin (pendant la periode avant coloniale) et il n’a rien dit de mal la puisque sa phrase à tout son sens. Il y a eu plusieurs rois au Bénin et monsieur Bocoum n’est pas béninois donc il faut le comprendre. C’est un trône d’un roi de la période d’avant la colonisations. Merci

  • Avatar commentaire

    trone du roi du benin..???..et quel roi…?….

    Voilà un affabulateur…qui ne connait pas son sujet..et qui veut se prendre pour quelqu’un d’important..

    il n’a jamais eu un roi…du benin….étant entendu…que le benin..est une nation composée de plusieurs royaumes..chacun avec son identité propre…à défendre..

    En tout état de cause..je ne suis lié de près ou de loin…aux royaumes…du sud benin..

    Ceci étant dit…les sarcophages…des grands pharaons…ont été violés..et leur tombes…aussi…et celà n’a pas fait tomber le ciel…sur le monde….

    Donc..ne nous emmmerdez..pas avec histoires des rois……..

  • Avatar commentaire
    Eugeny ADIKPETO Il y a 2 mois

    Fier d’être africain. Prière qu’ils nous les rendent réellement