Israël : un ancien ministre accusé de pactiser avec l’Iran

Israël : un ancien ministre accusé de pactiser avec l’IranPhoto: Niv Calderon

L'ancien ministre israélien Gonen Segev au passé très lourd vient de se voir rajouter une nouvelle casquette. Les services secrets de son pays l'accusent en effet d'être un agent infiltré au service de l'Iran.

Face à Patrice Talon, Emmanuel Macron refuse le terme de trésors pillés. Et pourtant…

Gonen Segev, l’ancien ministre israélien et capitaine de l’Air Force israélienne vit des heures chaudes. Déjà reconnu comme un trafiquant de drogue, après une condamnation en 2005 à cinq ans d’emprisonnement ferme, l’ancien ministre israélien Gonen Segev est maintenant accusé d’être un espion de l’Iran, ennemi de longue date de l’Etat Israélien. Dans la presse, l’information a été publiée ce lundi après avoir reçu le quitus des services de renseignement israélien. Arrêté il y a quelques semaines, Gonen Segev a été mis en examen le vendredi dernier.

La diffusion des informations dans la presse a suscité l’effet contraire à l’indignation qui était sûrement attendu.

Tout aurait commencé au Nigeria

Gonen Segev aurait selon certaines informations relayées dans les médias internationaux pris ses premiers contacts en 2012 au Nigeria après sa sortie de prison. Toujours selon ces informations, M Segev aurait joué le rôle de pont et communiquait avec ses agents en utilisant des terminaux qui permettait le cryptage des communications.

Il aurait divulgué des informations sur des compagnies israéliennes qui évoluent dans le domaine de l’énergie et devait également mettre en contact des supposés homme d’affaires israéliens avec ses contacts.

Commentaires

Commentaires du site 0