Littérature africaine : Le Prix Hervé Gigot lancé

Littérature africaine : Le Prix Hervé Gigot lancé

L’Association Semaine du Livre Béninois de Jeunesse (Asso-Selibej) lance un concours au nom de l’artiste, peintre, plasticien, auteur, illustrateur de livres jeunesse, Hervé Gigot décédé le 17 novembre 2010 dans sa 45ème année. C’est le Prix Hervé Gigot pour l’illustration du Livre Jeunesse en Afrique.

Royaume-Uni : la cachotterie de Meghan Markle qui a plu au prince Harry

Les inscriptions pour l’édition 2018 du Prix Hervé Gigot pour l’illustration du Livre Jeunesse en Afrique ont été ouvertes mardi 12 juin 2018 par L’Association Semaine du Livre Béninois de Jeunesse (Asso-Selibej). Elles seront clôturées le 12 août prochain. C’est dans le cadre de la célébration des 20 ans des Éditions Ruisseaux d’Afrique. Selon le règlement signé de la présidente de l’association, Béatrice Lalinon Gbado, le concours est «ouvert aux illustrateurs de toutes les zones linguistiques d’Afrique vivant en Afrique».

Il vise, lit-on dans le règlement, à «éveiller les créativités et les dynamismes en suscitant un dialogue culturel riche et varié autour du livre jeunesse ; reconnaître et valoriser la profession d’illustrateur de livre jeunesse ; distinguer les illustrateurs de livre jeunesse, professionnels ou amateurs, et leur permettre de présenter leurs travaux à un large public».

L’objectif de ce prix, c’est aussi de «susciter et encourager des vocations et des dialogues grâce à l’expression illustrative ; promouvoir le livre jeunesse en synergie avec les institutions, organisations et partenaires soucieux de promouvoir la culture et l’éducation des enfants et des jeunes à travers le livre et la lecture de plaisir». Le concours va « aboutir à la publication de trois albums jeunesse par an (en moyenne) pour enrichir le catalogue du livre de jeunesse en Afrique par les maisons d’édition jeunesse associées».

Pour y prendre part, les illustrateurs qui le désirent sont appelés à envoyer par le biais de leur éditeur, des illustrations d’un livre jeunesse qui ne sont pas encore publiées. Un projet en cours au sein d’une maison d’édition ou un projet n’ayant pas encore trouvé de maison d’édition, précise le règlement. Aussi, « les illustrations soumises à candidature ne doivent pas déjà avoir fait l’objet de prix ou de récompenses antérieurs par un autre jury, un autre concours».

Le dossier de candidature comprend une fiche d’inscription ; un CD portant la version numérique de toutes les illustrations en bonne résolution de l’album en gestation ; la maquette de l’album (une copie Pdf haute résolution sur CD et un exemplaire support papier) ; au moins trois illustrations originales de l’album ; une note d’intention, explicitant la pertinence de sa contribution au regard du thème et de l’édition jeunesse en Afrique. Pour cette édition 2018, le thème retenu est « Héritages : entre continuités et discontinuités». Le dossier est attendu au secrétariat de l’association Selibej, 04 BP 1154 Cotonou, République du Bénin.

La compétition est dotée de trois prix respectivement d’un montant de un million, cinq cent mille et trois cent mille francs Cfa. Les ouvrages primés seront aussi édités. Outre ce trio de lauréats, les œuvres des douze finalistes bénéficieront d’un grand canal de visibilité.

Commentaires

Commentaires du site 0