L’entreprise américaine Google vient de mettre au point une technologie permettant de définir nos chances de mourir à tel ou tel âge.La recherche avance, repoussant d’ailleurs certaines limites. En effet, l’entreprise américaine Google vient de développer un réseau de neurones, baptisé Medical Brain. Cette nouvelle technique innovante permet en fait de prédire la date possible d’un décès de X personne en se basant sur une étude totale et complète des données qui forment un individu.

Des questions éthiques qui se posent

Ainsi, cette intelligence artificielle, permet via un calcul savant assez rapide, de déterminer nos risques de décès à 40, 50 ou 80 ans. Ce drôle de système permet également de prédire combien de temps nous pourrions rester à l’hôpital, dans le cas d’une maladie par exemple et ce, en fonction de notre âge et de nos capacités de résistance.

Google n’est d’ailleurs pas la seule entreprise à s’intéresser à ce sujet. En effet, Microsoft s’est également penché sur la question et serait en train de développer là aussi, un outil révolutionnaire qui pourrait modifier notre approche de l’examen médical.

4 Commentaires

  1. En tout cas, quand Google aura écrit et que tu risque de mourir de maladie relativement jeune, les assurances augmenteront ta police, les banques ne te prêteront de l’argent à des taux exorbitants, qu’à la condition que tu hypothèques ta maison, les compagnies aériennes te feront payer une surtaxe pour “couverture de risque” et, le jour où tu arriveras à l’hôpital pour un traitement coûteux, les médecins diront à ta famille: “ce n’est pas la peine de l’opérer, statistiquement il n’en a plus pour longtemps

    • que google..nous dise…si le gouvernement de talon va tomber….dans quelques jours

      C’est plus pratique..pour nous beninois..

      Quant à la mort…google n’a qu’à prédire..sa propre mort..

      Chéguéé…yan beh…!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire