Troisième visite de Kim Jong-Un : la Chine confirme son influence sur la Corée du Nord

Troisième visite de Kim Jong-Un : la Chine confirme son influence sur la Corée du Nord

Alors que le président Trump vient de rencontre le leader nord-coréen pour la 1ère fois à Singapour, ce dernier effectue sa troisième visite en Chine. Preuve en est que la Chine a la mainmise sur son pays, la Corée du Nord.

Europe : la France et l’Italie s’embrouillent à propos des migrants

C’est la troisième visite que le leader nord-coréen Kim Jong-Un effectue en Chine. En effet, le Chef de Pyongyang tente depuis l’annonce de sa rencontre avec Donald Trump d’obtenir un soutien sans faille de la Chine de Xi Jinping. Si aucune information n’est donnée sur les différents échanges qui ont lieu entre les deux hommes, la fréquence de leur rencontre démontre à ceux qui en doutaient l’influence de l’Empire du milieu sur Pyongyang.

« Kim Jong-un, président du Parti des travailleurs de Corée et président de la Commission des affaires d’Etat de la République populaire démocratique de Corée, visite la Chine du 19 au 20 juin » a annoncé l’agence de presse officielle de la Chine.

D’aucuns affirment que le dirigeant nord-coréen, vient rendre compte au président chinois, de sa rencontre avec le président américain. D’après ces derniers, Pékin influence toujours à un niveau peut-être sous-estimé, les décisions de Pyongyang. Donald Trump lui-même accusait il y a quelques mois, Xi Jinping d’effectuer un double jeu sur le dossier coréen.

Un double jeu qui ne peut se résumer qu’à l’influence que souhaite conserver la Chine dans la région. Une réunification trop rapide des deux Corées, pouvant précipiter la chute du régime des Kim, et l’avancée de l’influence américaine dans la région. Toute chose que ne peut supporter le parti communiste chinois.

Commentaires

Commentaires du site 0