Au début du mois de Juin dernier, le président Alassane Ouattara a jeté un pavé dans la marre. Répondant à une question sur un éventuel troisième mandat, il disait qu’il en avait le droit. “La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020” disait-il!Une réaction qui avait provoqué la colère des opposants du président ivoirien et même au-delà dans le camp de Guillaume Soro pourtant allié historique depuis l’arrestation du président Laurent Gbagbo. Désigné président du nouveau parti unifié (qui a finalement été rejeté par certains dont Henri Konan Bédié), le président Alassane Ouattara a une fois encore abordé subtilement la question du troisième mandat, cette fois-ci pour brouiller encore plus les cartes.

Candidat ou pas candidat?

Lors de son “intronisation”, le président ivoirien a tenu à rassurer ses compatriotes qu’il mettra tout en oeuvre pour rassembler les enfant du pays et qu’il a pour intention de transférer le pouvoir aux plus jeunes :

« Je ferai tout pour renforcer la confiance entre tous les enfants de Côte d’Ivoire sans distinction, Houphouëtistes ou pas (…) La France aujourd’hui a un président qui a 40 ans, ça ne veut pas dire que je suis trop vieux, mais cela donne à réfléchir. Le monde change. Le Premier ministre d’Autriche à 31 ans, le Premier de la Belgique a 38 ans  » a-t-il affirmé

Le président ivoirien renonce-t-il donc à se présenter? C’est ce que l’on est tenté de croire. Une déclaration qui devrait faire plaisir aux opposants du régime, même si, tout n’est pas encore gagné pour eux!

8 Commentaires

  1. Il y a quelques semaines que j’avais averti les forumistes de La Nouvelle Tribune que Alassane Dramane Ouattara est en train de jouer des coups bas pour déclarer  un troisième mandat. Nous y sommes aujourd’hui sur ce que j’avais prédit au sujet du Président Ivoirien. Est-ce que ce troisième mandat sera une invitation au bain de sang? L’homme noir ne pense pas, et ne se soucie point des conséquences de ses actes inconscients.

  2. Ce n’est pas à lui de transférer le pouvoir à qui que ce soit mais aux ivoiriens de choisir! Qu’il arrête de prendre la CI comme sa chose!

  3. qu’il arrête sa comédie allassane ouatarra , le peuple ivoirien qui a tant souffert n’a pas besoin de celà ; que le jeu démocratique pour une alternance paisible , soit affiché , puis basta , au lieu d’entrenir c’est flou politique pesant , démotivant et explosif

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire