Bénin: Avant son départ du poste de procureur, Gilbert Togbonon fait le point des activités du parquet

Bénin: Avant son départ du poste de procureur, Gilbert Togbonon fait le point des activités du parquet

Gilbert Togbonon, le procureur de la république près du tribunal de Cotonou a animé un point de presse hier mercredi à son cabinet. Le juge a fait un bilan des activités menées par le parquet ces derniers jours.

Bénin – Construction d’un dépôt d’hydrocarbures : La société OSPP a la confiance du gouvernement

On retient essentiellement de ses déclarations, que des  poursuites judiciaires ont été engagées contre des promoteurs de débits de boissons, de sociétés de gardiennage et de centres de santés privés illégaux. Actuellement, 92 promoteurs de ces centres de soins illégaux  sont épinglés par la justice selon Gilbert Togbonon« Ils sont poursuivis par le juge des flagrants délits du tribunal de Cotonou » a précisé le procureur de la République.

M Togbonon a par ailleurs informé l’opinion de procédures judiciaires initiées contre les occupants illégaux des domaines publics, notamment les bas-fonds et les acheteurs de réserves administratives. Le procureur a in fine parlé de la condamnation des responsables de la mairie de Cotonou à 200 000 FCFA d’amende pour pollution de l’environnement avec pour injonction de tout mettre en œuvre pour assainir la ville avant le 15 juillet 2018. La justice a également ordonné la  démolition d’un immeuble menaçant l’ordre public au plus tard le 05 août prochain selon  Gilbert Togbonon.

Notons que ce point de presse est le dernier du procureur à son poste. Il a été remplacé hier en conseil des ministres par Elonm Mario Pierre Cécil Metonou. M Togbonon va désormais siéger comme  procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire

    Procureur spécial..pour les crimes économiques et autres….?

    Pourquoi..pas lui associer..un corps d’élites (la gestapo)..tant qu’on y est..

    Qu’il commence déja..par ouvrir des dossiers de crime économiques…depuis..kérékou,yayi,et talon….

    Ce n’est pas les dossiers qui manquent…mais c’est la  sélection..qui nous fait mal..

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 2 mois

      Patience ! patience ! et tu verras si vraiment sélection il y aura.

      Pour mieux apprécier avant d’émettre son avis, il faut s’imaginer à la place de l’autre

  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 2 mois

    Triste personnage.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 2 mois

      en mission commandée pour condamner ceux qui font ombrage à talon comme djenontin et idrissou Bako , comme il l’a fait avec metognon et atao

    • Avatar commentaire
      Pauvres Il y a 2 mois

      Seul un triste peut reconnaître les siens.

  • Avatar commentaire

    ça fait tes colis si ce sont des dossiers foutaises! j’ai peur que toi même tu ne sois la foutaise en question!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    togbonon , le magistrat godillot de talon qui va maintenant à un machin créé pour lui de répression des crimes économiques , et certains ne voient pas qu’on est dans des juridictions d’exception comme dans les dictatures , et pour oppresser les djenontin et Bako qui subitement viennent de voir leur immunité levée . Peuple du benin reveille-toi

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 2 mois

    Il a peut-être fait du bon boulot, je n’en sais rien. Mais pour la postérité, son nom restera associé à des dossiers foutaises comme celui d’Atao ou Metognon. Ainsi va la vie

    • Avatar commentaire
      Pauvres Il y a 2 mois

      Atao aussi est dossier foutaise?

      Le marché Adjégounlè n’a jamais existé au Bénin?

      La police n’a jamais appréhendé des tonnes de faux médicaments chez Atao?

      Atao n’a jamais fait obstruction à une perquisition policière dans son domicile?

      Réfléchissez avant d’écrire.

      Cessez d’être un demi-lettré, soyez rationnel.

      • Avatar commentaire
        madampol Il y a 2 mois

        le dossier le plus solide traité avec autant d’amateurisme devient un dossier foutaise, monsieur le lettré. Un peu comme le dossier Ajavon, ou celui des grossistes en pharmacie