Retrait du droit de grève au Bénin : Le collectif du syndicat de la santé rejette la décision de la cour

Retrait du droit de grève au Bénin : Le collectif du syndicat de la santé rejette la décision de la cour

La décision Dcc 18-141 de la cour constitutionnelle relative au retrait du droit de grève aux travailleurs du secteur de la santé, aux personnels de la justice, aux corps armée  et assimilés reste une pilule amère à avaler pour des organisations syndicales de ces corps professionnels. Le collectif du syndicat du secteur de la santé a affiché hier à la bourse du travail son aversion à cette décision et promet ne pas s’y conformer.

Unamab – Bénin : La sortie de crise dépend de la rétrocession des salaires

Le collectif du syndicat du secteur de la santé ne reconnaît pas la décision Dcc 18-141 de la cour constitutionnelle  relative au retrait du droit de grève certaines catégories socioprofessionnelles dont la santé.  Dans une déclaration faite hier à la bourse du travail à Cotonou, il dénie cette décision de la cour et pointe du doigt la mauvaise foi du gouvernement à satisfaire aux revendications des agents de la santé.

« Pourquoi le gouvernement ne cherche t-il pas éradiquer le mal à la racine en se demandant pourquoi la grève à répétition ? Le dialogue est totalement en bas au  Bénin. Si tant est que le gouvernement ne veut pas de la grève dans le secteur de la santé, pourquoi ne se préoccupe t-il pas  de la satisfaction des revendications  qu’il a jugé lui-même de légitimes et pertinentes » s’est interrogé le porte-parole du collectif Adolphe Houssou. Se référant à la loi 2001-09 du 22 juin 2002  portant exercice du droit de grève en république du Bénin, le collectif par la voix de Adolphe Houssou balaie du revers de la main la décision de la cour présidée par le prof. Djogbénou et appelle les travailleurs à la mobilisation générale.

« Le gouvernement n’a jamais respecté ses engagements. Le collectif prend l’opinion national et international à témoin  et affirme que cette décision n’engage que la cour Djogbénou et le gouvernement de patrice Talon (…) Le collectif se réserve le droit de revenir à la charge » a indiqué A. Houssou

Pour ce faire, il annonce une consultation large de la base à travers une tournée nationale afin de corser la résistance.

« Dans les semaines à venir nous étudierons avec la base  avec une tournée nationale  les moyens les plus acerbes  pour contrecarrer la liquidation  des libertés syndicales au Bénin  nous demandons à nos militants  de rester sereins,  éveillés  et mobilisées quelque soit le prix à payer » a lancé le porte-parole du collectif, Adolphe Houssou

Bénin : Le retrait du droit de grève est conforme à la constitution, selon la Cour Djogbénou

Commentaires

Commentaires du site 44
  • Avatar commentaire
    Adamon Il y a 5 mois

    La cour de djogbenou me faire rire .Bientôt la fin

  • Avatar commentaire

    Hahaha. Qu’ils aillent en grève et on verra la suite. Nous sommes dans une démocratie, tout le monde a le droit de faire ce qu’il veut, mais sachant bien que quelque chose est prévus pour les hors-la-loi. Vous avez le droit  respecter ou pas la décision. Donc grevez et on verra..!

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 5 mois

    Bougez et c’est la radiation qui vous pend au nez. Je vous invite à méditer l’expérience désastreuse des policiers sénégalais radiés et qui ont vécu l’enfer et qui n’ont  jamais pu être réintégrés par aucun des gouvernements après Abdou Diouf…. A bon entendeur, salut!!!!

  • Avatar commentaire

    Ils n ont cas aller en grêve, puisque c est tout ce qu ils savent faire…rien d autre…Walaï Talon va les radier un á un…

  • Avatar commentaire
    SYDNEY Il y a 5 mois

    Oh là !! Que les chômeurs de la santé commencent à s’apprêter pour travailler!!!

    Dès qu’un quidam tente la grève, qu’il passe dans la “sauce” de la radiation. C’est le serment d’Hippocrate que vous avez prêté et non le serment d’hypocrite. J’applaudis déja les décisions de radiation. Allez travailler plutôt que de vous masturber l’esprit avec des pensées scélérates.

  • Avatar commentaire
    SYDNEY Il y a 5 mois

    Sois déja convaincu de ce que tu écris et commence également par écrire du bon français dépourvu de fautes d’orthographe

  • Avatar commentaire

    M Sonagnon le ridicule ne tue pas! Décidément, des gens qui passent leur temps à grever ne sont pas des traîtres mais selon toi ce sont ceux qui leur disent la vérité qui sont des traîtres ! Et toi qui dit à Talon de venir exterminer tous les béninois tu n’as rien compris, que ce minable de syndicaliste qui dit ne pas accepter la décision de la Cour se renseigne d’abord et sache ce que les populations pensent d’eux avant toute chose! Qu’ils essayent d’aller en grève il y a plein de chômeurs dans le pays! Ce que vous devez savoir ce ne sont pas tous les béninois qui sont contre Talon!

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 5 mois

      Tout le monde est d’accord qu’il faut revoir l’exercice du droit de grève au Bénin.

      Mais supprimer ce droit en violation des dispositions constitutionnelle est certainement une autre dimension du problème qui échappe à ceux qui ne comprennent rien au système que nous expérimentons au Bénin.

      La Démocratie à des principes non négociables, et le droit de grève en est un !!!

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 5 mois

    Mr Yawa vit dans quelle dictature pour vouloir l’imposer au Bénin ?

    Moi mon pays d’adoption est l’une des plus grandes démocraties au monde, le droit de grève dans le milieu hospitalier existe. Même si elle est encadrée.

    Alors, que des gens qui ne savent pas de quoi il est question, s’abstiennent de se prononcer.

  • Avatar commentaire

    on devrait introduire dans la constitution l’interdiction a un president elu d’aller se faire soigner en dehors du pays meme avec son propre agent.

    Si on ne le fait on continuera a tolerer la mediocrite de nos dirigents qui de par le fait d’aller se faire soigner a l’etranger continuer a humilier les peuple du sud.

    “Fraternite – Justice – Travail ” est notre devise. Commencons a appliquer la justice dans le domaine de soins a tous qu’il soit president de la republique ou citoyen ordinaire

  • Avatar commentaire

    Mr Sonagnon, aucun membre de la diaspora ne pourra accompagner ce mouvement car chez nous ici aucun médecin n,a le droit de gréve. Continuez seul dans vos méchantés pour la destruction du pays qui vous honore tant. Bande de paresseux qui ne veulent produire aucune richesse pour leur pays. Ici nous on travaille, ne nous dérangez pas Svp.

     

    • Avatar commentaire

      Lire honnore

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 5 mois

      Il y a toujours des traîtres partout. Donc, qu’il y ait des positions de la sorte ne surprendra personne.

      Le problème qui se pose ici, C’est la question de la violation de la constitution par un organe qui devrait veiller à son application.

      Encadrer un droit constitutionnel, est différent de violer un droit constitutionnel. Tout le débat est là mon cher ami.

      • Avatar commentaire

        les vrais traitres et ennemis de ce pays c’est des gens comme toi! Des gens qui ne veulent rien faire mais qui sont là juste pour prendre le salaire! On reste à la maison tout un mois à la fin du mois on se pointé les premiers pour espérer un salaire ! Bande de criminels!

        • Avatar commentaire

          et vous pensez que c’est le retrait de droit de grève qui est la solution de ce que vous dites là maintenant??

          • Avatar commentaire

            tao…ce bagri…est un bariba..en perdition….et qui souffre d’un probleme d’ego et de reconnaissance..

            peu de bariba….sont intelligent.s….

            que des crétins…!!!

  • Avatar commentaire

    Tous les pays qui se developpent s’applique a mettre en oeuvre les fondamentaux de la deontologie medicale. Les medecins ont l’obligation de moyens et non l’obligation de resultats. C’est la base de la deontologie du metier. Je me demande si nos gouvernants connaissent cela.  C’est une obligation pour le medecin de mettre a la disposition de son client tous les moyens modernes existants necessaire a la guerison de ce dernier.

    C’est donc une obligation morale des gouvernants de mettre a la disposion des medecins ces moyens. Ne pas le faire est simplement criminel de la part des gouvernants. Se refugier derriere le retrait du droit de greve pour occulter ce fait doit etre passible de la peine de mort pour nos gouvernants. Ce sont eux qui tuent nos concitoyens.

    Pourquoi Talon va se faire operer en France, c’est parce qu’il est convaincu que ces moyens n’existent pas chez lui. Sinon on n’a jamais vu un president francais venir se faire soigner au Benin ou aux USA.

     

    • Avatar commentaire

      Il faut meme introduire dans la constitution l’interdiction a un president elu d’aller se faire soigner en dehors de son pays. Continuer a les laisser partir c’est continuer a entretenir la mediocrete dans leurs pays.

      Il faut commencer a materialiser notre devise nationale “fraternite – justice – travail “. Justice pour tous devant l’acces aux soins du president de la republique au citoyen ordinaire.

      Dans les pays de ****** et de non droit comme le Benin, la greve est un moyen de forcer la main aux gouvernants.

    • Avatar commentaire

      merci beaucoup frère.la vérité blesse,mais ce n’est pas la faute à celui qui la dit,c’est la faute à la vérité.

  • Avatar commentaire

     
    M. Houssou si nous restons dans la logique que les décisions de la Cour Constitutionnelle avec Djogbenou sont désormais susceptibles de recours, c’est votre droit le plus absolue de remettre en cause cette décision honteuse. Mieux, vous pouvez jeter cette décision à la poubelle comme le prônait Jacques Ayadji au tant de Holo. Seulement, je crains que vous ayez en face de vous des gens sans foi ni loi qui ne savent pas entendre raison et qui vous grillent: mais seul le courage paie en matière de lutte.
     

  • Avatar commentaire

    Les medecins ont l’obligation de moyens et non l’obligation de resultats. C’est la base de la deontologie du metier. Je me demande si nos gouvernants connaissent cela.  C’est une obligation pour le medecin de mettre a la disposition de son client tous les moyens modernes existants necessaire a la guerison de ce dernier.

    C’est donc une obligation morale des gouvernants de mettre a la disposion des medecins ces moyens. Ne pas le faire est simplement criminel de la part des gouvernants. Se refugier derriere le retrait du droit de greve pour occulter ce fait doit etre passible de la peine de mort pour nos gouvernants. Ce sont eux qui tuent nos concitoyens.

    Pourquoi Talon va se faire operer en France, c’est parce qu’il est convaincu que ces moyens n’existent pas chez lui. Sinon on n’a jamais vu un president francais venir se faire soigner au Benin ou aux USA.

    Je pense qu’on devrait introduire dans la constitution l’interdiction a un president elu d’aller se faire soigner en dehors de son pays. Continuer a les laisser partir c’est continuer a entretenir la mediocrete dans leurs pays.

    On doit commencer a materialiser notre devise nationale “fraternite – justice – travail “. Justice pour tous devant l’acces aux soins du president de la republique au citoyen ordinaire.

    Dans les pays de merde et de non droit comme le Benin, la greve est un moyen de forcer la main aux gouvernants.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    que talon s’apprête bientôt à exterminer tous les beninois

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 5 mois

    L’heure n’est plus aux déclarations creuses et vaseuses mais à des actions musclées pour faire face aux staliniens scélérats qui nous dirigent et les obligent à revoir leur appétit glouton à la baisse.

  • Avatar commentaire

    libéral..et ceci de façon sectaire..à tel point…que je suis contre meme le principe  de grève…

    Je suis de ceux là…qui pensent..que l’état et la const doivent garantir…que chaque beninois…soit en mesure d’etre son propre patron…et en finir..avec l’objet de la tentation..

    Pour le cas d’espèce..il y a ruse et rage…puisque holo…avait clot ce dossier..de gréve…

    Revenir..sur ce dossier…c’est purement de la triche…de la revanche…et c’est pas honnete..

    Si on ne peut plus  faire confiance..à la force de la chose jugée…on va ou…?

    C’est donc l’insécurité..juridique et const….

    Et dans ce cas..rien..ne puisse interdire..demain..une autre cour venir…dédire et dénoncer…un arret de la meme cour

    j’affirme…toujours que ce  l’ayatola…est un danger pour le benin

    • Avatar commentaire

      mon instinct..mes observations…et l’expériences acquises ne me trompent jamais..

      le jour..que j’ai vu..la tronche,les yeux…et les gestes de djogbenou…et son visage…eh bien…j’étais en transit…à casa..au maroc…

      J’ai dit..à celui…qui était à coté…et lui rentait sur cotonou…et moi sur dakar..

      J’ai dit…ce type…c’est un fon…et ses traits caractéristiques…ne le trahissent pas…

      Il est dangereux…..et les choses me donnent raison..

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 5 mois

      Beh dis donc !!le bouquin s’appellera : “Quand Aziz se trouve des talents de démocrates” …mon q oui!!

      Quand tu appelais à l’insurrection sur le forum, tu trouves que c’est respecter les institutions et très démocratiques n’est ce pas !!

  • Avatar commentaire
    Gouverneur Il y a 5 mois

    Il parle de large consultation. Au lieu de travailler, il passe le clair de leur temps à se balader en évoquant la défense des intérêts des travailleurs. Qui défendra les intérêts des âmes innocentes qui décèdent à chaque fois qu’ils organisent leurs bêtises?. Si quelqu’un passe au travers de la loi,n il faut le radier simplement. Bande de voyous et de paresseux oui. Théophile DOSSOU a compris et s’est rangé en s’inclinant devant la décision de la cour. Ce tordu vient dire quoi?

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 5 mois

    Moi je vois plutot le bombement de torse d’un poulet qui a déjà les deux pattes dans la casserole.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 5 mois

      je me disais bien que agadjavi et son mentor de talon sont des can.nibales venus aux affaires pour bouffer et les beninois et leur argent

  • Avatar commentaire
    Yaou1971 Il y a 5 mois

    Voilà ce que nous redoutions qui commence par arriver. Par la faute du Gouvernement et de la Cour Djogbénou, la Cour Constitution devient une institution vulgaire et désacralisée dont les décisions ne s’imposent plus à tous les pouvoirs publics. Si eux n’ont pas respecté les décisions sans recours de la Cour Holo, qu’ils souffrent que les leurs aussi ne seront pas respectées. Et ainsi, vive l’anarchie dans le pays.

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 5 mois

      C’est pour la première fois au Bénin du renouveau démocratique, que des organisations syndicales décident de combattre une décision de la cour constitutionnelle.

      Tous les spécialistes sérieux du droit constitutionnel reconnaissent cette passe à côté du droit.

      C’est le début de la fin. Moi je suis persuadé. Bientôt les grèves, les répressions et la fin du régime.

      Demandez à Aza David, s’il n’a pas vu ça.

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 5 mois

    https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/10/2833715-desastre-japon-141-morts-recherches-deblayage-difficiles-sous-chaleur-ecrasante.html

  • Avatar commentaire
    ADISSOTOUN BERNARD Il y a 5 mois

    Mrs les syndicats vous n’aurez pas pour cette fois ci le soutien du peuple puisque nul n’est au-dessus de la loi.La loi reste la loi et vous n’avez qu’à vous conformer.Vous n’avez pas prêté serment pour les grèves mais pour le travail.Si quelqu’un s’y oppose qu’il soit purement radie et laisser place à ceux qui veulent travailler pour le développement de ce pays.

     

     

     

     

     

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 5 mois

      Djogbenou et son boss ont malheureusement montré la voie en ne respectant pas les décisions de la cc qu’ils n’approuvaient pas. C’est bien riche de votre part de demander aux autres de respecter la loi. Le pays reste le grand perdant face à l’irresponsabilité de ces gens

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 5 mois

    Cette décision de la cour constitutionnelle est nulle et de nul effet!!!

    Aucune décision, fut elle de la cour constitutionnelle, qui va contredire la constitution doit être combattue, et c’est un combat légitime.

    Que les syndicats, cette fois ci, réfléchissent bien pour ne pas faire une grève qui va s’essouffler. Demandez au besoin une souscription volontaire des citoyens. Tous les démocrates dignes du nom vont contribuer.

    En tout cas, moi je vais contribuer, ce serait ma manière de contribuer au combat.

  • Avatar commentaire
    Soleil Il y a 5 mois

    Slt

    Allez y le peuple est derrière vous.

    S’il faut cotiser 100f CFA pour vous aider au cas où vous n’aurez pas de salaire nous allons le faire.

    Courage à vous.

    Seul la lutte paie.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 5 mois

      Pas si sûr que le “peuple” soit disposé à cotiser pour faire plaisir à ceux là memes qui les laissent mourir à cause de primes de confort hein.

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 5 mois

      Tous ceux qui luttent pour les libertés doivent contribuer, et la diapora béninoise doit accompagner le mouvement.

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 5 mois

        S’ils veulent crever de faim avec leurs familles, ils n’ont qu’à prendre pour argent comptant les promesses de soutien de @Sonagnon, le doux rêveur.

        • Avatar commentaire
          Sonagnon Il y a 5 mois

          Moi j’attends le numéro de compte pour lier la parole à l’acte, et beaucoup de démocrates feront de même.

    • Avatar commentaire

      @ Soleil,

      Je me demande juste de quel “peuple” parlez vous? De ce peuple que les grévistes laissent mourir pour des fripouilles de revendication? J’attend votre réponse,