Ce n’est plus un secret. Les députés ont voté pour la recevabilité de l’amendement de la constitution. Pour aboutir à ce résultat, une procuration du député Atao Hinnouho à l’He Corneille Padonou du Prd a été utilisée. Retour sur les événements au parlement.Avant le démarrage du vote, le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédi, a demandé à ses collègues députés de déposer les procurations qu’ils détiennent par devers eux. Plusieurs députés absents à l’hémicycle avaient déposé leur procuration à leurs collègues. C’est ainsi que, paradoxalement, il a été rendu public la procuration du député Mohamed Atao Hinnouho au profit du député Corneille Padonou du Prd. A la suite du scrutin, la majorité a retenu de justesse 62 députés sur les 82 qui ont participé au scrutin.

Dans tous les cas, on pourra dire que c’est la procuration du député Mohamed Atao Hinnouho qui a sauvé les meubles au parlement pendant le vote. Mais la question qui se pose est de savoir comment un député qui croupit en prison peut participer à un vote au Parlement ? On se rappelle dans un passé récent, lorsque le même député était recherché et en fuite, un collègue député de la minorité avait tenté d’émettre un vote en sa faveur. Mais les langues s’étaient déliées en son temps pour aller contre cette annonce du député de la minorité.

Un député de la majorité, en l’occurrence l’honorable Dakpè Sossou aurait déposé un recours à la Cour constitutionnelle, contre cette utilisation de la procuration de Mohamed Atao Hinnouho. Paradoxalement, aujourd’hui c’est une procuration du même député Mohamed Atao Hinnouho qui a été utilisé pour sauver le vote de la recevabilité de la proposition d’amendement.

37 Commentaires

  1. Mois le député ATAO ne m’étonne pas, c’est la pression qu’il a subi qui lui a fait de laisser sa procuration à un député de la minorité.

  2. La politique au Bénin n’est rien d’autre que ” suivre la cadence”. Or au lieu de chercher le vrai visage de ce qui se passe derrière cette politique, nos hommes politiques ignorent ce qu’elle pourrait engendrer

  3. pourquoi le Béninois devient subitement intéressé quand il tord le cou à la loi en sa faveur? Hier ils ont dit que Atao est absent et qu’il ne saurait voter. Aujourd’hui le prisonnier devient le votant sauveur. Hummm!!! Ça vous rattrapera.

  4. Atao ne m’étonne pas..c’est un peureux et un morpion en politique..mais SVP ne prononcez plu DAKPE SOSSOU…ce nom me donne envi de vomir

     

  5. Aucune conviction avec ces politiciens. Tous des commercants. De toutes les facons, il est bien à l’abri des regards de la population. Talon peut continuer à la garder au frais. Plus de compassion pour lui.

  6. un déclaré f.ou , qui par son vote sauve un régime de f.ou de justesse , qui l’oblige à aller au reférendum , qu’il ne va pas organiser parce que n’ayant pas l’argent , et doit craindre la colère du peuple qui ne se nourrit pas de maquettes et des promesses qui ne sont que des incantations . Agadjavi avec vous aux affaires , le benin devient f.ou

  7. agadjavi c’est bien ce que je me disais , vous n’avez même pas le courage de votre politique , vos ruses montrant des limites

  8. “l’honorable a reçu “une proposition qu’il ne pouvait pas refuser” semble t-il…

    Référence au film “Le Parrain” dans lequel, tous les ennemis de la mafia se “couchaient” après une “petite visite” et une “proposition qu’ils ne pouvaient pas refuser”.

    Les cartels latinos appellent ça “plata o plomo” ( de l’argent ou du plomb)

  9. Cet homme, PT, vient encore d’échouer lamentablement.
    Le quorum des 4/5 requis n’a pas été atteint. Terminus, tout le monde descend hahahaha

    • Il y aura référendum suivant l’article 155 de la constitution!!!

      Ce serait une occasion pour le peuple béninois d’humilier Patrice TALON et ses hommes de main.

      Oui, à la révision de la constitution, mais pas de manière cavalière, et surtout il faut une révision d’ensemble qui empêcherait  que des aventuriers et des opportunistes deviennent candidats à la magistrature suprême au Bénin.

        • Patrice TALON doit aller au référendum!!!

          La souveraineté appartient au peuple souverain, pas à quelques députés corrompus, qui servent docilement Patrice TALON en lieu et place du peuple qu’ils représentent.

          Au moins sur le sujet de la modification de la constitution, le peuple comprend un peu. Nous devons avoir l’avis de ce peuple.

  10. Et dire qu’il en existe qui sont convaincus que c’est avec ça qu’il faut remplacer Patrice Talon…. Cet homme commence par me plaire parce que chaque acte qu’il pose nous montre le degré de vacuité de cette pseudo démocratie dont on aime se gargariser si tant.

    • Je partage votre avis sur cette question à une nuance près, faut pas vous en prendre à notre démocratie mais plutôt aux hommes qui l’animent. Concernant ceux-là, il n’y a pas de mot pour décrire la médiocrité de cette classe politique

  11. C’est une illustration supplementaire de la deliquescence de ce pouvoir maffieux reduit au chantages et manipulations pour leur entreprise funeste de destruction des apparences de l’etat de droit chez nous…

    il faut simplement se preparer a les jeter dans la poubellede l’histoire et reconstruire notre pays et sa democratie!

    Tous les voyantssontau rouge dans notre pays, le clan Talon et leur complice et essuie pieds Houngbedji

    • Moi les  mots me manquent pour m’exprimer!!!

      Je vais désormais chercher à mener mon combat autrement, car il faut de l’action, si non, Patrice TALON va penser que tous les béninois sont des objets qu’il peut acheter facilement.

      Il est indigne d’être Chef d’Etat, et tous ceux qui le soutiennent, sont aussi indignes que lui. Mais le temps nous permettra de faire le ménage.

        • Dans un pays de mendiants et de mercenaires politiques, si on a des convictions, il ne faut pas chercher à compter sur beaucoup de gens, et il faut surtout savoir que la tâche ne sera pas facile.

          Et c’est dans la fidélité à ses convictions qu’on peut se sentir homme.

          Le combat politique, est un marathon, et seuls les plus endurants arrivent à la fin.

  12. Talon devrait en avoir honte pour le vote de atao qui s’est réveillé déterminant .

    Il n’est plus à démontrer que c’est un vote forcé et non de liberté. Un prisonnier politique devrait voter quoi ?

     

    Est-ce que le député fou a pu lire le texte ?

    • Rire…. est il vraiment fou????

      Il a plié, donc TALON donnera l’ordre à la justice de trouver les moyens de le libérer.

      Quand on n’est pas propre, c’est impossible de faire l’opposition. ATAO n’est d’ailleurs pas un acteur politique, il devrait être condamné et déchu de ses droit civique. Mais, comme c’est le règne du plus fort au Bénin, nous attendons l’heure de DIEU!!!

  13. Le vote de ATAO est nul du point de vue moral, car c’est un homme qui n’est plus libre!!!

    Nous connaissons sa position face à Patrice TALON. S’il fait aujourd’hui un tel vote, c’est tout simplement pour avoir sa liberté. Et personne n’est dupe.

    C’est le visage de Patrice TALON que nous voyons comme ça: chantage, corruption même violence pour obtenir ce qu’il veut. Dans tous les cas, il a 60 ans aujourd’hui, il  fera encore pour combien de temps???

    Peut être face à cet homme, des béninois intègres, patriotes et combatifs vont se révéler.  Et notre pays va renaître.

  14. Qu’est ce qu’on a proposé à Atao pour qu’il accepte de s’aligner? La sortie de prison.?

    Atao est à bout.  Nous ne lui tenons pas rigueur.

    La grosse surprise, c’est Issa Salifou.

    Tous ses revirements intéressés est une preuve qu’il faut faire le ménage et à passer à une nouvelle republique.

    Ça ce n’est pas la politique.

  15. Les elections coûtent des milliards de francs aux contribuables béninois! On ne peut plus continuer avec ce gaspillage. Aussi il est temps d’economi Et de mettre le Bénin 🇧🇯 sur l’orb Du Developpement! Voici un pays à ressources très très limitées avec une pauvreté endémique mais qui devrait organiser presque tous les 2 ans une élection à coût de milliards! Nos ressources limitées ne croissent même plus alors que la population croît en progression géométrique et le chômage des jeune est devenu une endémie

    • C’est dans ce contexte de ressources limitées qu’un seul individu sur les 10 millions que nous sommes a pu empocher dès le 1er conseil des ministres 47 milliards qui pourraient servir à porter le smig à 100 000 fcfa par mois pendant 5 ans pour 7800 béninois.

      C’est aussi Dan’s ce contexte de pauvreté qu’un prefet est payé à 5 millions de fcfa.  Les ministres n’en parlons pas

      Donc s’il doit y avoir de révision, faisons un toilettage complet et passons au referendum.

  16. Bito c’est ca la real-politic. au lieu de vous étriper sur les réseaux sociaux aller travailler pour nourrir vos familles. Etre politicien c’est penser à soi et à sa famille et amis avant le peuple. Je suis surpris que vous ne sachiez pas ca depuis que HOUNGBEDJI avait dit les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Boum dans vos tronches. ATAO va pas mourir pour vous ni devenir pauvre pour vos beaux yeux

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom