Bénin – PAC : Christiaan De Block dément sa démission

Bénin – PAC : Christiaan De Block dément sa démission

Comme une trainée de poudre, la nouvelle de la démission du directeur général du port du Cotonou a défrayé la chronique sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué publié sur la page officielle du port, Christiaan De Block a démenti la rumeur.

Port Autonome de Cotonou: Le gouvernement réalise qu’il avait placé la charrue avant les bœufs

Des rumeurs très persistantes ont fait état de la démission du Directeur général du port de Cotonou dans la journée d’hier, mardi 17 juillet. En fin de journée sur la page officielle Facebook de l’institution, le cadre du Port d’Anvers International (PAI), mandataire pour la gestion du Port autonome de Cotonou a, dans un communiqué démenti la nouvelle de sa démission.

« Je viens d’apprendre que j’ai démissionné de mon poste. Intox! Je suis jusqu’à l’heure où je vous écris Directeur général du Port autonome de Cotonou. C’est faux, je n’ai pas démissionné » a écris Christiaan De Block.

Pour lever définitivement le doute dans les esprits le directeur général du port de Cotonou a indiqué être présent à son poste de travail dès ce jour.

« Si vous vous en doutez, passez a mon bureau me voir demain matin » a renchérit Christiaan De Block avant d’exclamer « Vive la nouvelle Alliance ! »

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire

    J’AI APPRECIE LE PRESIDENT TALON QUAND IL A CONFIE LA GESTION DU PORT  AUX BELGES ET ANTWERPEN CE N’EST PAS N’IMPORTE QUEL PORT ET ILS ONT UNE GRANDE EXPERTISE ET J’ENCOURAGE LE PREGO  A CONTINIUER DANS CE SENS ET LES BENINOIS QUI VEULENT CE POSTE QU’ILS AILLENT AUX CHAMPS.

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 5 mois

      Vous êtes bien succombé à une Illusion biaisée là hein!

      A l’heure où les jeunes africains ên quête de survie s’en vont chaque jour se noigner dans la mediterrannée, vous ne pensez pas de s’occuper vous-même de vos affaires et vous préférez les confiers aux étrangers. Pensez-vous vraiment que ces belges feront le bonheur de vos populations. Ils feront certes le bonheur de Talon et d’eux-mêmes et C’est tout. Si vous êtes si incapable d’acquérir les connaissances et les savoirs nécessaires pour conduire votre pays, pourquoi alors ne pas continuer d’être une colonie?

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 5 mois

    Ce belge flammant de la région de la Belgique , d’où est originaire l’assassin de Patrice Lumumba n’a rien à chercher en Afrique. Qu’il le veuille ou non les Forces vives de la Nation le feront bientôt partir.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 5 mois

    Yayi Boni à nommé 10 Directeus généraux au Port en 10 ans de présidence

    Les américains par le biais du MCC ont investi plus de 100 milliards de subventions dans ce machin sans résultats tangibles… En fait le béninois est maudit…. Vivement que l’on amène des étrangers pour gérer nos sociétés d’État gouffre à milliards..  Je cite souvent l’exemple de Sonatel au Sénégal qui rapporte 200 milliards à l’état du Sénégal chaque année alors que Benin Télécom laissé des ardoises de plus de 200 milliards à la charge de lEtat béninois….voila la différence entre les béninois et les autres

  • Avatar commentaire
    Olyver Il y a 5 mois

    Un énarque, un diplômé Harvard ou même d’oxford ne peut jamais travailler dans aucune des institutions au bénin, ce monsieur partira c’est juste une question de temps..

    Qui peut réformer une mentalité endémique dans les mœurs dans un  pays comme le bénin.. personne……l’exécutif et son bataillon de ministres sont tous des corrompus notoires…..le port du bénin est une vache à lait pour différentes institutions c’est facile de s’enrichir talon en sait quelque chose….

    alors ce belge qui a fait du bon boulot au port d’anvers arrive et ne peut réformer celui d’un petit pays pauvre comme le bénin….

    (un port presque agonisant et abandonné par la plupart des opérateurs économiques. Ces derniers ayant désormais fait l’option de celui de Lomé. Des statistiques publiées par Marine Net Trafic, sur la période du 29 janvier au 11 février 2018, (soit deux semaines), le port de Cotonou a accueilli 39 navires pendant que celui de Lomé, sur la même période, en a accueilli 131…….)

    • Avatar commentaire

      Mon cher Olyver, vous n’aviez rien compris! c’est justement parce que les cadres beninois travaillent chez eux comme des espatiés que le President TALON a laissé tout ego c’est à dire tout pour moi rien pour les autres en faisant appel aux experimentés dans la gestion des ports pour donner le dynamisme aux cadres beninois qu’il faut et disparaitre.

  • Avatar commentaire

    une des rares décisions des rupturiens….que j’apprécie..

    Démanteler toutes les structures de l’état…les vendre aux privés…et les méga strcutures mettre des étrangers

    Tout beninois qui croit avoir l’expertise…n’a qu’a créer sa propre entreprise…et prouve ce qu’il sait et peu faire

    on a pas besoin…de fouetter un chat..pour ça..

    Comme le disent les ivoiriens…”tu as dit que tu peux…non.???..il faut peu on va voir”…

  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 5 mois

    On s’en fout. Qu’il continue ses ************ avec Patrice Talon. Les béninois ne se sentent plus concernés.