Coupe du monde : Et si le sacre des Bleus relançait la question de l’intégration des noirs en France

Coupe du monde : Et si le sacre des Bleus relançait la question de l’intégration des noirs en FranceGetty Images

Pour la seconde fois de son histoire, l’équipe nationale de France de football a soulevé le trophée de la coupe du monde football, qui vient de se dérouler en Russie.

France : N’golo Kanté a vécu un drame juste avant la Coupe du monde

Ce second sacre qui permet à l’équipe de France de frapper une seconde étoile sur ses maillots, a été obtenu grâce au talent et à l’engagement remarquables des joueurs noirs de peau, qui faisaient partie de l’effectif. Ceci au moment où des bateaux chargés de migrants africains sont interdits d’accoster dans des ports européens. Le sacre de l’équipe des Bleus au mondial de Russie peut-il relancer la question de l’intégration des noirs en France.

Il est évident que le sacre de la France à la coupe du monde de Russie, qui s’est achevée hier dimanche 15 juillet 2018, a été en majeure partie due à l’engagement, la détermination et l’efficacité des joueurs africains et afro descendants noirs. Tous ceux qui ont suivi de bout en bout les rencontres de l’équipe de France, ont noté que l’équipe nationale de France de football reposait sur une ossature nègre. Avec Um Titi comme patron de la défense, Blaise Matuidi, Paul Pogba et Ngolo Kanté à la charnière centrale, et l’animation de l’attaque qui avait comme métronome Kylian Mbappé.

L’engagement et l’implication des noirs pour aboutir à ce sacre, a été remarquée de tous. C’était aussi le cas pour le premier sacre de la France lors du mondial de 1998 en France. Les apports des joueurs noirs comme Marcel Dessailly ou encore Lillian Thuram, pour ne citer que ceux la, avaient marqué les esprits. On nous reprochera peut être de verser dans une analyse qui frise la ségrégation en feignant d’ignorer que chaque victoire est une victoire d’équipe, en allant distinguer la contribution des joueurs de couleur noire dans les deux sacres de l’équipe de France.

Notre démarche s’inspire de l’actualité extra-sportive. Elle est celle des bateaux de migrants africains en errance sur les eaux internationales et rejetés d’un pays à l’autre du bord la méditerranée. Certains pays européens ont affiché ouvertement leur aversion pour l’accueil des migrants africains. Cela apparaît comme un paradoxe pour les Etats européens et pour la France en particulier.

Comment comprendre que la France soit associée aux autres pays européens pour arrêter une politique commune de lutte contre la migration, que cette même France exulte de joie après que son équipe nationale de football ait remporté le trophée de la coupe du monde de Russie 2018. Sachant pertinemment que les joueurs ont significativement contribué à l’avènement de ce sacre. L’heure n’est-elle pas venue pour que la question de l’intégration des noirs soit débattue en France.

Ne faut-il pas que le gouvernement français tienne un discours de reconnaissance à l’endroit de la communauté noire, pour l’ensemble de sa contribution historique vis-à-vis de la France. C’est le lieu de se rappeler des tirailleurs africains qui ont participé à la libération de la France lors de la deuxième guerre mondiale, et des millions d’esclaves déportés, vendus.

Depuis la fin de la guerre en 1945, ce n’est qu’en 2009 que le président Jacques Chirac a pris la résolution de corriger une partie des injustices faites à ces braves tirailleurs. Pourtant, la France ne s’est pas toujours présentée comme un pays multiculturel comme les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, etc. Le rayonnement des noirs dans le domaine du sport qui est le plus visible devrait inspirer les autorités pour traiter les noirs avec plus de décence. Il faudrait qu’on assiste de plus en plus à l’intégration des noirs dans tous les secteurs de la vie de la nation française.

Difficile dans une France où un ancien chef d’Etat a déjà traité les noirs vivant dans la banlieue de « racaille ». C’est aussi en France qu’une ancienne ministre a déclaré en 2016 que : « la France est un pays de race blanche et de culture judéo-chrétienne ». Cela veut tout dire et sans commentaire. Jubiler pour le sacre de la France à la récente coupe du monde, c’est bien. Se rappeler que les joueurs de couleur noire y ont contribué significativement est encore mieux. En tirer leçon pour repenser le statut de la communauté noire en France et partout dans le monde, est meilleur.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Cet article est hors sol parce qu’il mélange un peu tout.

  • Avatar commentaire
    Gbegamey009 Il y a 5 mois

    Il est temps que nos pays d’origine sachent que nous existons et nous acceptent comme enfants d’Afrique. Ce n’est souvent pas le cas. On trouve que nos enfants sont plus blancs que la moyenne et on nous complique la tâche. Nos enfants et nous sommes enfants de l’Afrique. Si vous ne voulez pas de nous…n’empêche nous ferons le bonheur d’autres malgré nos difficultés dans ces pays étrangers

  • Avatar commentaire
    Benjamin Il y a 5 mois

    .Il est temps que nous africains nous nous  levons et penser autrement.Si les frères de la diaspora excellent pour quand ils reviennent chez eux, ils sont traités d’étrangers d’importants… même ensorcelés. Il est aussi temps qu’on fasse un auto critique et cesser de se morfondre.