Guerre commerciale : la Chine se prépare à une nouvelle offensive contre les USA

Guerre commerciale : la Chine se prépare à une nouvelle offensive contre les USA

La Chine dispose de plusieurs armes différentes afin de répondre aux récentes décisions de Donald Trump. La guerre commerciale que se livrent ces deux géants de l'économie, peut-elle déraper ?

Chute de Mugabe : La Chine nie toute participation

Pékin et Washington ne semblent pas être prêts à baisser les armes. En effet, aujourd’hui, les États-Unis sont passés à la vitesse supérieure après que la Chine ait décidé de répliquer à sa première vague de taxation douanière. Ainsi, si aujourd’hui les États-Unis taxent pour 29 milliards d’euros, l’addition passera à 170 milliards de droits de douane, et ce, dès le mois de septembre prochain. Une nouvelle attaque à laquelle Pékin aurait décidé de réagir. 

Si la Chine se retrouve quelque peu bloquée, car elle achète beaucoup moins sur le marché américain que ce qu’elle ne vend, de nouvelles stratégies sont à l’étude. Selon certains experts, Pékin pourrait notamment se diriger vers des sanctions concernant de grosses entreprises américaines implantées sur son sol, dont Apple.

Un symbole et la dette, en ligne de mire

En effet, Pékin pourrait interdire à Apple son droit de commercialisation, ce qui ferait perdre à la firme à la pomme un marché des plus juteux, qui correspond à 19% de son chiffre d’affaires. Inutile de préciser que sa valeur boursière devrait également s’écraser. Pékin pourrait également décider de cibler les fournisseurs et assembleurs d’Apple puisque la société assemble ses smartphones dans l’empire du Milieu.

Enfin, second levier très important pour Pékin : la dette américaine. En effet, celle-ci s’élève à pas moins de 18,000 milliards d’euros et la Chine en est la principale créancière puisqu’elle en détient pas moins de 1,000 milliards. Si jamais Pékin venait à lâcher Washington de la sorte, la guerre commerciale entre deux mastodontes économiques pourrait vite se transformer en une véritable crise économique internationale, dont le monde aurait bien des difficultés à se relever.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    HollyvierSsjBlue Il y a 6 jours

    Si la Chine sanctionnait ainsi Apple, ce sont les travailleurs chinois eux-mêmes qui en souffriront, ainsi que les sous-traitants chinois d’Apple (Foxconn, Pegatron, etc.). Apple peut très bien déporter sa production dans un autre pays à très bas salaires

    • Avatar commentaire

      Vrai, mais apple ne pourra pas vendre se produits en Chine, 19% de son chiffre d´affaire se fait par les ventes en chine. D´autres producteurs de smartphone comme samsung ou le chinois vont y profiter

    • Avatar commentaire

      Oui, Apple pourrait le faire. Mais peut-il trouver un substitut au marché chinois? Je ne le pense pas. Pas ailleurs, contrairement ce que tu penses, il n’est pas aussi facile de modifier les chaînes d’approvisionnement.