Massacres au Nigéria : les soutiens de Buhari accusent l’opposition

Massacres au Nigéria : les soutiens de Buhari accusent l’opposition

Quand l'opposition et la mouvance se rejettent la responsabilité des crimes commis au centre du Nigéria, les populations se retrouvent dans un milieu malsain... à devoir départager les deux camps.

Lutte contre la corruption au Nigéria : Buhari recommande les valeurs de l’islam

Au Nigéria, une association médiatique du nom de Buhari Media Organization (BMO) a lancé une accusation grave contre les membres de l’opposition au président nigérian. Cette accusation intervient après les massacres intercommunautaires intervenus dans le centre du pays. Pour rappel, ces massacres ont causé près de 200 morts et ont opposé les agriculteurs et les éleveurs. Ce n’est pas la première fois que ce type de massacre a lieu dans le pays. Pis, ces massacres ont souvent lieu dans plusieurs pays ouest-africains sans qu’aucun régime ne soit arrivé à endiguer le phénomène.

Mais après les derniers massacres des membres de l’opposition et des intellectuels ont vivement critiqué le président Muhammadu Buhari et son administration. Des critiques que n’ont pas digéré les soutiens de ce dernier. Ainsi la BMO a vivement critiqué l’opposition et affirmé qu’elle était derrière ces attaques:

« Cela a été organisé pour ternir la réputation du président et jeter du discrédit sur le All Progressives Congress (ndlr: parti de Buhari). Cela montre le désespoir du PDP, une opposition qui a du mal à proposer une véritable alternative au peuple » a déclaré l’organisation.

Ils appellent la population à faire preuve de plus d’amour envers le président Buhari et à désavouer ceux qui travaillent dans l’ombre contre lui et le pays.

Conflits entre bergers et agriculteurs au Nigéria : Wole Soyinka et Obasanjo critiquent Buhari

Commentaires

Commentaires du site 0