Référendum sur l’amendement de la constitution : Le premier test d’appréciation de la rupture

Référendum sur l’amendement de la constitution : Le premier test d’appréciation de la rupture

A presque mi-mandat, le gouvernement de la rupture aura l’occasion à travers l’organisation du référendum de se soumettre à l’appréciation populaire de sa gouvernance.

Bénin – Agriculture : Le secteur va mieux selon le ministre Gaston Dossouhoui

A moins d’être naïf, il faut compter que les critères voire les déterminants du choix des populations lors d’un tel référendum ne se limitent jamais au seul contenu du texte proposé. Les facteurs du choix s’étendent généralement à l’idée que les populations se font du régime en place. Si l’adhésion des populations au pouvoir en place est acquise, c’est presque de façon mécanique que le choix du peuple se fait en faveur du pouvoir. Mais si la gouvernance du régime en place est mitigée,  et fait l’objet de critiques cela peut impacter le sens du choix lors du référendum.

C’est donc heureux que ce soit à mi-mandat que ce référendum sera organisé. Cela permettra au gouvernement à travers le pourcentage obtenu en pour ou en contre d’appréhender le regard que les populations portent sur sa gouvernance au-delà des critiques des acteurs politiques. A travers ce référendum, le gouvernement aura l’indice de perception de ses actions et de sa méthode de gestion des affaires collectives.

Ce sera aussi un grand moment d’émulation au cours duquel les acteurs de l’opposition étaleront la litanie de critiques bien connues sur la gouvernance du nouveau départ, mais aussi l’occasion pour le gouvernance de faire le bilan de sa gestion, de faire le point sur ce qui est déjà fait et de présenter les réalisations à venir à court, moyen et long terme. Le scrutin sera le référendum, mais à la pratique ce sera l’évaluation du régime du nouveau départ à mi-mandat.

Commentaires

Commentaires du site 21
  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 mois

    Et comment sommes-nous arrivés à ce point dit “référendum”? Et comment le retrait du droit de grève pourrait amener les Béninois à courir au référendum pour trancher cette simple question? The Atlantean voit les choses de loin sous un différrent angle d’oeil. 
    Est-ce que le Bénin a besoin d’un référendum pour abolir le droit de grève des Magistrats?
    Est-ce que le Bénin a besoin d’un référendum pour abolir le droit de grève de la Police Routière?
    Est-ce que le Bénin a besoin d’un référendum pour abolir le droit de grève des Centres Hôspitaliers et son personnel ( Docteurs, Médecins, Infirmiers et Infirmières?
    Est-ce que le Bénin a besoin d’un référendum pour abolir le droit de grève des policiers, des gendarmes, et autres secteurs touchant la sécurité territoriale?
    Quels arguments irez-vous vous donner à un peuple analphabet concernant votre référendum?
    Les secteurs cités ci-dessus ne dévoilent aucune intention touchant la modification du mandate de gouvernance de quatre ans renouvelable pour la même durée. Et pourquoi les Béninois crient “dictateur que le Président Patrice Talon démissionne de la Présidence? Si les Béninois appellent le Président à démissionner à cause du retrait du droit  de grève, je dirai donc que notre niveau de pensée a attaint le plus bas niveau de la compréhension et de l’intelligence humaines. Voudiez-vous batir un pays pour les générations futures, ou voudriez-vous un Bénin où l’anarchie et la misère règnent comme en est le cas comme nous l’assistons aujourd’hui? Une chose est certaine, les grèves ne construisent pas, au contraire les grèves détruisent. La poursuite de la volonté de faire donne naissance au “SAVOIR de FAIRE”. L’homme noir ne se donne même pas la moindre peine de volonté de faire quoique ce soit, nous passons toute notre vie entre les jambes des femmes, nous ne pouvons pas avancer. La volonté de faire, la volonté de réussir vont de paires avec la discipline. Sans la discipline la volonté de faire échouera, sans la discipline la volonté de réussir ne produira qu’un maigre résultat. Les exemples de l’Allemagne et du Japon sont là à l’oeil nu pour témoigner de ce qu’on pourrait obtenir avec la volonté et la discipline.
    Aujourd’hui n’épuise pas demain, maleureusement nous voyons qu’aujourd’hui continue d’épuiser demain.

  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 2 mois

    Oubliez cette affaire. Ils n’ont jamais envisagé de référendum puisqu’ils ne veulent même pas de débats

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 2 mois

    Nous devons tous nous mobiliser pour faire échec à cette révision si référendum il y a.

    Quel que soit ce qui sera révisé, il n’est pas exclu que la ruse et la rage installée à la CC nous disent qu’il y a une nouvelle république pour offrir 10 ans supplémentaires gratuits à Pata. Vu que cette ruse et son amie la rage ont pu statuer sur un recours contre les décisions de la CC. Méfiance donc !

  • Avatar commentaire
    Olyver Il y a 2 mois

    Juste de la diversion y a plus important à faire dans ce pays…….mais nos parlementaires ont fait du bon boulot….espérons que le bataillon de corrompus du staff talon djogbénou et consort….. va comprendre.

  • Avatar commentaire
    sikasourou@gmail.com Il y a 2 mois

    Chers amis !  Lorsque sont ruinées les fondations que peut faire le juste ? Prions pour notre cher Pays le Bénin afin qu’il subsiste toujours aux assauts de la rage de nos dirigeants. Soyons forts et unis dans la prière. 

  • Avatar commentaire

    Le peuple les attend au tournant, il n’y a plus de doute que nous avons un président mal-honnête, pas du tout digne de confiance, pour le référendum, la population va voter pour ou contre Talon et il verra le résultat

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 2 mois

    Quelle est donc cette obsession de détruire le peu qu’on possède – même imparfait – sous prétexte que l’opération ouvrira automatiquement la voie à un mieux ?

    Pendant ce temps, des enseignants pédophiles prédateurs sexuels continuent tranquilles à se taper les denrées réservées aux enfants, les jeunes diplômés sont frappés en masse par le chômage (50%)  et la population s’enfonce chaque jour un peu plus dans la pauvreté.

     

    • Avatar commentaire

      Et le président continue de s’enrichir, comment une société privée de Talon peut prélever des taxes pour l’état, je me demande jusqu’à présent, combien bénin-contrôle a collecté comme argent? combien bénin-contrôle a versé à l’état? combien bénin-contrôle a gardé? pendant ce temps, il y a trop de misère dans le pays

      • Avatar commentaire

        Bito..

        Les narrations..de tiburce adagbe..mon frère du nord…sont….une documentation….trés pertinente..pour ceux qui n’ont encore rien compris de l’histoire…et des couloirs de ce que c’est la politique

        moi..je suis fier…qu’un des miens…nous donne tout..ça …

        ne demandons pas à talon…ce..pourquoi..il n’est pas préparé..

        C’est pas un homme d’état…c’est un homme d’affaire…plus préoccupé par son empire..financier et économique

        Le monsieur…n’est pas préparé..pour ça….

  • Avatar commentaire

    Je ne partage pas…l’optimisme de mes amis du forum..quant à  un éventuel échec..de talon à un référendum..

    En cas de confrontation….sur le terrain..talon gagnera…sur ses opposants..

    En effet…talon..en tant que chef de l’exécutif a plus d’arguments,de moyens de chantages…avec son pag…que les autres en face

    Puisque donc…ce qui interrese..les populations..ce n’est meme pas..le sujet du référendum…c’est ce qu’ils vont gagner..avec talon

    D’ailleurs…que peuvent offrir..les opposants ..aux populations…?

    Pour ce qui concerne le benin profond…c’est à dire..la masse..des population rurales…ce sera un ko

    Par contre..dans les villes..ce sera de 50%

    • Avatar commentaire

      A plus ou moins..long terme…je crois…que djogbénou…mine..sans le vouloir…le mandat de talon..

      Il est aujourdhui…le symbole..de la ruse et de la rage..qu’on colle à tort ou à raison…au mandat de talon.

      C’est aussi l’homme des 10 briques..donnés gratos à quelques tondus…réunis..entre amis..

      C’est l’homme…hautin,condescendant…méprisant…et qui met en cause…les institutions..

      Aussi bizarrement…c’est le séméroua dounpkago…le ministre d’état des taxi jaunes…(les worro,worro)…qui donne une certaine visibilté..au mandat de talon

      Cette couleur jaune…(de malheur)…sera une marque de pub…pour talon

      • Avatar commentaire

        Pour me résumer…le benin..sera déclaré…la république…des taxi jaunes (worro woro)..alors qu’il fut…la république des kénninsi,du vodun….

        Héeeeeee….mon cher bon dieu….on mérite..mieux…que ça..non..!!!??

        De là que les agadjavi,des tundé,seigni…soient des apprentis waka..des démarcheurs à la criée…pour les taxi jaunes..il y a juste un pas…

        Et c’est allomann…qui va vendre les tickets….

        Hihihihihi k_kikikki

        • Avatar commentaire

          Si au moins..grace au taxi jaunes..le benin changera de physionomie…ce sera ça de gagner..

          Les pannes récurrentes…qui créent des go slow…sur nos routes…seront du passé..

          On ne verra plus tundé…avec sa talbo…

          Agadjavi…avec sa r4…qui procurait..des pièces aux enfants du quartier..parce qu’il faut la pousser..

          La ami 8..de seigni…la 404 bachée de toffa….et la deux chevaux…de yawa…ne nous emmerderont plus…

          la foudre..lui…sa starlet..est sur  quatre colones de briques..depuis 10 ans…

          kikikiki

          • Avatar commentaire

            Sacre Aziz, que du plaisir de te lire!!!!

          • Avatar commentaire

            Tembi…!!mon frère…la vie..est si triste…en ces temps là..

            Rigoler..se taquiner…se modre le nez avec amusement dérisions..me font toujours plaisir

            malgré nos problemes…on est heureux…dans ce pays n’est ce pas…?

            J’ai toujours du plaisir…à taper sur les abomeens…avec agadjavi comme…prince prétendant au trone

  • Avatar commentaire

    Il n’y aura pas de référendum, ce n’est pas dans l’agenda de Talon et les conditions ne sont réunies pour cela: pas d’argent, pas de liste électorale prête. En fait, Talon voulait utiliser la ruse pour ne pas organiser l’élection législative l’année prochaine en prolongeant la manda des députés actuels, c’est vraiment la raison pour laquelle cette tentative de révision a eu lieu. Les autres sujets de la révision étant accessoires.

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 3 mois

    Pour ma part, plutôt que de faire un référendum, que le gouvernement organise des assises nationales sur les amendements et innovation à apporter  à la constitution.

    Ainsi, à la suite du consensus sur tous les points, le projet de réforme issu de ces assises fera l’objet d’un projet de révision à introduire au parlement.

    Je suis persuadé, qu’avec une telle démarche, la constitution fera objet d’ une réforme dans le consensus et va recueillir à coup sûr un vote unanime.

    Mais, les illusionnistes pensent qu’avec la majorité des députés corrompus du BMP, ils peuvent grand chose. Si non qu’ils aillent au référendum, nous verrons ce qu’ils représentent au sein du peuple.

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 3 mois

    Ils n’auront pas le courage d’aller au référendum. Trop risqué.

  • Avatar commentaire

    Atao peut – il recouvrir la liberté maintenant ??? Je pose cette question à qui de droit

  • Avatar commentaire

    Il n’y aura pas de référendum, oubliez ça! en tout cas ce sera pas possible avant 2019 au moins. Ils ont mordu la poussière hier et la loi en vigueur imposent la Lépi comme liste electorale pour tout referendum au bénin

  • Avatar commentaire
    Monpays Il y a 3 mois

    Avons nous les moyens pour organiser un tel référendum ?