Afrique du Sud : l’ANC souhaite l’expropriation de plus de 12000 ha appartenant aux fermiers blancs

Afrique du Sud : l’ANC souhaite l’expropriation de plus de 12000 ha appartenant aux fermiers blancsGwede Mantashe, Picture: SOWETAN

Gwede Mantashe, l'un des hommes forts de l'ANC, s'est récemment déclaré favorable à ce que l'Etat s'approprie, et ce, sans compensation, les terres de plus de 12.000 hectares appartenant aux fermiers blancs.

Côte d’Ivoire : Des partisans de Soro se mettent en ordre de bataille

L’Afrique du Sud, est face à un nouveau défi. En effet, après des années de colonisation et de tensions raciales, le pays souhaite repartir de l’avant en offrant sa chance à tout le monde. Selon les politiques, cela passe notamment pas la redistribution des terres de fermiers blancs à des fermiers noirs. En effet, près de deux décennies après la fin du douloureux épisode de l’apartheid, la minorité blanche possède à l’heure actuelle, la grande majorité des terres cultivables d’Afrique du Sud.

L’économie sud-africaine, au ralenti

Bien évidemment, ce sujet, reste un sujet complexe et personne ne sait réellement comment l’aborder. Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a récemment assuré qu’un nouvel amendement allait apparaître dans la Constitution, celui-ci autorisant l’État à exproprier des terres et ce, sans compensation, cependant la situation n’évolue que trop lentement au goût de la population noire du pays. D’ailleurs, à ce jour, aucune précision concernant ces expropriations n’a été apportée. Résultat, difficile de savoir où se positionne réellement le gouvernement en place.

L’ANC, favorable à l’expropriation sans compensation au delà de 12.000 hectares de terre ?

Certains cependant, osent s’exprimer et donner leur point de vue de manière claire et précise. C’est notamment le cas du président de l’ANC, Gwede Mantashe, qui a récemment accordé un entretien à News24. Au cours de cette interview, ce dernier a exprimé le souhait de voir les fermiers disposant de plus de 12,000 hectares de terrain, devenir expropriable. Un commentaire qui n’est pas passé inaperçu puisque, quelques heures seulement après que cette discussion ait été rendue publique, le Rand, la monnaie sud-africaine, a chuté de près de 3 % face au dollar.

L’économie sud-africaine se trouve aujourd’hui dans une situation délétère. Un récent rapport de l’agence de notation Moody’s s’est d’ailleurs montré très critique vis-à-vis de l’évolution du pays et la lenteur dans la prise de décision n’aide visiblement pas le pays à retrouver un certain allant.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    That does not imply I’m to be able to ignore key.
    Is the Penguin not so great news for SEO and bigger blogging
    culture? The Lite version is free, however the full version costs $1.99 and is well worth
    it. http://www.gorch-brothers.jp/modules/wordpress0/wp-ktai.php?view=redir&url=http%3A%2F%2F918Kiss.bid%2Fdownloads%2F220-download-lpe88

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 mois

    Expropriations des terres , pour donner à qui , et pour quels résultats ensuite ? Je me demande si le peuple noir n’est pas un peuple ” maudit ” ,? Les pays continents , comme la Nouvelle-Zélande, l’Australie , etc ont leurs populations autochtones comme les aborigènes , mais ces pays sont devenus des pays développés, emergeants avec ces blancs , anglais , irlandais , hollandais , belges , qui ,de aventuriers d’un jour , sont devenus à force de Travail et de perspicacité, aventuriers de  développement de toujours ; que l’histoire de ces pionniers inspirent les noirs , au lieu de passer leurs temps à forniquer et piller