Bénin : Le FSP appelle à suspendre l’utilisation du glyphosate

Bénin : Le FSP appelle à suspendre l’utilisation du glyphosate

Le Front pour un Sursaut Patriotique tient depuis ce matin une conférence publique au chant d’oiseau à Cotonou. A cette occasion, les membres de ce mouvement politique ont demandé la suspension de l’utilisation du glyphosate.

Bénin – Perquisition au domicile de l’He Atao Hinnouho : le FSP dénonce une attaque contre la démocratie

Le Front pour un Sursaut Patriotique a organisé une conférence publique ce vendredi matin à Cotonou. Les membres de ce mouvement politique ont fustigé l’utilisation du glyphosate. Un produit chimique utilisé dans la culture du coton et  qui  tue les Béninois du point de vue des conférenciers . Ils  appellent donc  à la suspension immédiatement de l’utilisation de ce produit au Bénin et à la mise  en place d’une commission d’enquête indépendante.

Le Front demande par ailleurs la libération sans délai et sans conditions des prisonniers politique de même que la fin de la traque contre les opposants. Ils réclament également l’audit international neutre de la Liste Électorale Permanente Informatisée (LEPI) et  le retrait pur et simple des lois relatives à la charte des partis politiques et au code électoral.

 

Commentaires

Commentaires du site 29
  • Avatar commentaire

    Le sujet fait l’objet d’une âpre bataille d’experts. En voici les derniers épisodes. Le 10 mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), qui dépend de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), classe le glyphosate comme « cancérogène probable pour l’homme ». « Sur la base de 350 études scientifiques indépendantes », insiste la journaliste Marie-Monique Robin, dans son dernier livre enquête Le Roundup face à ses juges.

    Comment Patrice TALON peut être juge et partie dans cette affaire de Glyphosate???

    Il va nous tuer tous!!!! Un commerçant ne peut pas être Chef d’Etat, il va sauvegarder ses intérêts et se réfugier derrière les réserves exprimées par des laboratoires à la solde du fabriquant.

  • Avatar commentaire
    Avouhan Il y a 1 mois

    @Alloman,

    Il ne s’agit pas d’un problème politique mais plutot d’un problème de santé publique.
    Jadis on fait faisait du désherbage dans les champs pour débarrasser les plantes des mauvaises herbes alors qu’aujourd’hui on utilise le glyphosate via le Rondup.
    Des eleveurs utilisent des des pots de glyphosate usages pour recueillir les laits de vaches et de brebis.
    Avons nous les moyens de faire face a tous les cas de cancer qui se pfeparent? Le Benin n’a pas les moyens de faire face aux problèmes de sante qui s’annoncent. Alors arreter de me parler des USA, de ja France, etc car il s’agit d’un problème de santé publique qu Talon et son gouvernement ne maîtrise pas.

    • Avatar commentaire
      Avouhan Il y a 1 mois

      Il s’agit de prendre des mesures de orecaution afin fe prroteger la population au lieu de jouer apres au medecin apres la mort. Les agriculteurs et leus familles sont en ligne de mire face a ce danger que représente le glyphosate. La firme Américaine Mosanto basée dint la maison mère se trouve en Allemagne vient d’etre condamnée aux USA s’agissant du glyphosate. En France des dossiers qui sommeillent seront relancés. De quel bord etes vous? Du côté des agriculteurs ou du cote de mosanto? Doit-on au nom des seuls intérêts materiels laisser mourir nos pauvres paysa s? Personnellement j’ai choisi mon camp et je suis du côté des agriculteurs car ce sont eux qui me nourissent.

      • Avatar commentaire

        Alloman est du côté de talon donc il soutient le glyphosate même si ses propres parents au village en meurent. Pour alloman c’est talon avant tout.
        La vie des agriculteurs et des maraîchers de cotonou n’ont aucune importance pour eux. Il faut interdire le glyphosate et revenir au desherbage manuel comme on faisait avant

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    le “coton” au lieu de Choron

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    Avouhan, Atlantean et Aziz, vos vociférations sont mal fondées, car justifiées par des considérations plutôt politiciennes….Simplement parce que le Choron était sous le contrôle de Talon…D’où vient cet intérêt soudain contre le glyphosate au Bénin alors que ce produit reste largement utilisé en Europe, aux USA mais surtout dans tous les pays africains producteurs de coton et pour l’agriculture industrielle….Égypte, Mali, Burkina pour parler du coton….En l’absence d’alternative, est illusoire de continuer à hurler vos prétentions qui s’arrêtent là où commence la survie de nos populations…

    • Avatar commentaire
      The Atlantean Il y a 1 mois

      @Allomann
      “Avouhan, Atlantean et Aziz, vos vociférations sont mal fondées, car justifiées par des considérations plutôt politiciennes….”
      J’aimerais tout d’abord en commençcant en faisant comprendre à notre orgueilleux Béhanzinois que aucun de nous de loin, ni de près n’a jamais lancé des vociférations sur ce sujet,  plutôt chacun essaie d’exprimer son point de vue sur le sujet. Et pour plus de précision et logique dans mes commentaires, je ne suis pas un politicien, et je n’appartiens pas, et ne suis member d’un parti politique au Bénin. D’une manière pure et suscinte, je suis en train de faire la lumière sur les effets irréversibles que ce produit engendre sur la santé de ses utilisateurs. J’ignore si vous êtes actionnaire dans Monsato ou détaillant du glyphosate. Personne ne sera atteinte en utilisant ce produit une fois dans sa vie, plutôt l’utilisation de longue durée produira des effets néfastes irréversibles sur la santé. Je suis désolé que vous êtes en train de legitimiser l’usage de glyphosate. Seriez-vous là dans cinq, dix ans ou quinze ans quand certains engistreront leurs premiers symptomes?  

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 1 mois

      Dans tous ces pays que vous citez, le débat existe sur la dangerosité du glyphosate. L’UE vient juste de le ré-autoriser pour cinq années après de longues tergiversations. La France prévoit de l’interdire progressivement à partir de 2021.
      Vu tous ces faits, il est légitime dans un pays pauvre comme le nôtre de se montrer prudent, au nom du principe de précaution.
      Malheureusement, nous avons cette situation où celui qui individuellement profite le plus de ce business est le chef de notre État. On se demande donc, à juste titre s’il aura le courage de baisser ses marges en passant à un autre produit.
      Car le problème avec le glyphosate, est sa grande efficacité combinée à son bas coût. Cette situation pousse les fermiers européens et américains, plutôt bien informes sur les controverses autour du produit, à rechigner quand on leur parle de l’interdire. La logique économique prime sur tout.

  • Avatar commentaire
    Avouhan Il y a 1 mois

    @ Alloman,

    Je ne comprends pa votre cynisme.
    Suivez donc ce debat sur Sikka TV, il vous edifiera en esperant que que vous etes encore sensible aux souffrances de vos freres et soeurs Beninois.

    Voici le lien:

    https://youtu.be/dPjgI5aZwDE

    • Avatar commentaire
      Avouhan Il y a 1 mois

      @Alloman,

      Au cas où le lien ne fonctionnera pas, allez donc sur Youtube et taper Sikka TV ou affaire glyphosate au Benin. Vous serez édifié.

      On trouve du glyphosate jusque danske lac Nohoue a Cotonou. Le Okpara qui alimente la ville de Parakou est contaminé. Mieux la nappe phréatique
      est contaminée et la Soneb ne dispose d’aucune technique pour separer l’eau potable des molécules de glyphosate. A termes, c’est toute la population qui ewt menacée. Les cas de cancer sont multipliés par 100 e dix ans.

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 1 mois

    Pourvu que raison leur soit donnee et que la cupidite’ ne prenne pas le dessus de la raison.

    Et surtout que les meme Beninois qui profitent de ce trafique, n’aillent pas remballer les memes produits sous un autre nom pour les remettre aux pauvres populations, souvent ignorantes, ne passant pas tres loin de leur ventre, et de ce qu’elles vont manger aujourd’hui. (Nous sommes au Benin.)

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 mois

    Pour le reste , FSP , le peuple du benin vous soutient, vos causes sont entendues , talon sera dégagé 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 mois

    Certainement que ALLOMAN est dans la mafia de distribution des intrants avec talon , bocco , adjovi , c’est pour cela qu’il défend l’utilisation du glyphosate ; de la vie des coton-culteurs , rien à foutre . Aussi que du sacro-saint principe de précaution, qu’on observe dans d’autres pays 

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    @Chat, suis très fier d’avoir été béhanzinois et je reste compte des valeurs que ce lycée nous a inculquées…. C’est d’ailleurs la science que j’y ai acquis qui m’amène à poser des questions sérieuses que vous autres vous banalisez en traitant ces questions à la légère… Moi, je veux des preuves scientifiques qui attestent des méfaits que vous évoquez et non des déclarations à l’emporte pièce. Aux USA, seul un cas de cancer a été prouvé alors que ce produit y est utilisé depuis plus d’une quarantaine d’années.
    @Aziz, je suis d’accord que les pesticides combinés au glyphosate, peuvent causer des dommages irrémédiables à l’environnement et aux hommes… Mais trouvons des solutions adaptées et non nous cantonner à produire, comme chez moi, les mêmes variétés de palmier à huile remontant à l’ère du Roi Ghézo?
    Je nous invite à être plus pragmatiques devant l’acuité des problèmes posés…

    • Avatar commentaire
      The Atlantean Il y a 1 mois

      @Allomann
      Dans votre argument vous attendiez qu’il y ait des victimes de glyphosate avant que l’interdiction soit lancée pour les méfaits irréversibles sur la santé des utilisateurs de ce produit? D’une manìère ignorante à craquer un oeuf sous ses dents, vous nous avancez la sottise aveuglante en évoquant les USA. Les urgences et le secteur médical américain disposent des soins avancés dans ce domaine que le pauvre bénin naguère dispose. Être Béhanzinois! qu’est-ce que ça vient foutre sur cette toile? 
      L’homme noir se nourrit toujours des vieilles âneries qui ne mettent aucune goutte d’eau sur la langue, et nous continueons sans repit en s’affonçant tout notre être dans ces vieilles mentalités pour s’apercevoir que le soleil a cessé de baigner notre coeur, d’où l’invocation et introduction des produits cancégéniques dans le pays.  

    • Avatar commentaire
      Béninois Il y a 1 mois

      Tu es de mauvaise foi et ton raisonnement est assez médiocre, aucun bon sens. Comment peux-tu dire qu’aux EU seul un cas de cancer a été détecté ???? Ne lis tu pas la presse internationale ? Oublie ton niveau ne te le permet pas ? Quand on parle des sujets touchant à la vie humaine, il faut les aborder avec un minimum de décence car la vie est sacrée. Que tu dises que seule une condamnation a été faite aux Etats Unis, on peut comprendre. Mais rassure toi, ce n’est que le début. Les mois à venir nous edifieront sur ce sujet. En tout cas, à partir de maintenant, personne ne pourra dire après qu’il ne savait pas.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 1 mois

    @AlloMann. Parce qu’il faudrait exposer d’abord des cadavres de béninois certifiés morts du glyphosate pour l’interdire, malgré tous les rapports sur les scandales internationaux ?

    Les béninois seraient donc contrairement au reste de la population mondiale, immunisés contre ce poison ?

    • Avatar commentaire

      Gbeto M.
      C’est bien envoyé!

    • Avatar commentaire

      on a vu..dans ce forum…un extrémiste..faisant toujours preuve de cynisme…et de malhonneté intellectuelle…je veux parler de tundé..

      j’ai comme l’impression…que allomann..dépassera..tundé

      il est urgent..de le pister,le géolocaliser..en profitant..de l’obscurité…le capturer..et le renvoyer…à dakar…je saurai..m’en occuper..

  • Avatar commentaire

    Allomann..

    Au nord..il n’a pas de cours d’eau,de nappe d’eau qui ne soit pas infecté..

    Allomann..j’ai connu..vu des mes yeux d’enfants..des vautours..des charognards….

    Il y a..de celà..45 ans…ils sont tous morts…et c’est lors d’un voyage à niamez..que j’ai revu…ces oiseaux..indispensable..à l’environnement

    ici..ce n’est une question de rupturiens..ou non…mais une question de vie…des gens

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    Qui sont les beninois qui ont été tués par le glyphosate? Qui a porté plainte contre ce produit au Benin?
    Sur qu’elles études vous appuyez-vous pour demander l’interdiction du glyphosate?
    Vous n’êtes pas fatigués de gloser dans le vide? Si le ridicule pouvait tuer….!!!!! Le Fsp alias PCB serait déjà enterré…

    • Avatar commentaire

      oui allomann…ce produit..comme tant d’autres…depuis le temps de la cfdt…en passant par la sonagri..ont détruit..l’environnement de nord benin..

      J’ai été..un des seuls..à avoir évoqué ce phénomène..et j’ai été traité de tous les noms…par des lobby…qui vivaient de la culture de rente..

      Allomann..l’espérence de vie..au nord benin…est de 50 ans..

      Plus personne de mon age..ne vie plus..puisque coton culteurs

      Les gens meurent..à petit feu…chez moi…tant dis que le compte en banque..de certains..se portent bien..

      Chez toi..on ne cultive que le palmier à huile ..et le vin de palme…voire le mais…

    • Avatar commentaire

      Alloman

      ”Qui sont les beninois qui ont été tués par le glyphosate? Qui a porté plainte contre ce produit au Benin?”
      Mais es tu sérieux quand tu poses ce genre de question ?
      Es tu allé voir un champ de coton ? Sais tu comment cela marche ? On ne dit pas que c’est Talon qui serait responsable de l’utilisation du glyphosate pour que tu montes sur tes grands chevaux hein!
      En tant que Bahanzinois tu me fais honte. On dirait que tu as perdu tout sens de discernement.

    • Avatar commentaire

      Alloman, vous réfléchissez à ce que vous écrivez. Le glyphosate est reconnu cancérigène par le centre international du cancer basé à Lyon. Tu as accusé ici atao sans preuve d’avoir tué des milliers de gens par les soit disant faux médicaments. Pour le glyphosate il y a au moins des preuves scientifiques.

    • Avatar commentaire
      Tonagnon Il y a 1 mois

      Alloman, Connais tu les causes du décès des cotonculteurs dont on sait, on une espérance de vie inférieure au reste de la population ? Vous devriez avoir honte de faire votre fortune sur le malheur des gens et de venir les narguer en plus. En plus de les empoisonner, vous les avez tellement appauvri qu’ils ne peuvent même pas avoir recours aux hôpitaux s’ils ont malades afin d’avoir au moins un diagnostic avant de mourir. Comme cela vous pouvez continuer à dire “le glyphosate tue partout dans le monde sauf au Bénin”. Quelle idiotie! A ta place, je me cacherais.

  • Avatar commentaire

    Quand on a plus rien á dire, on se tait!Ce ne sont pas des thèmes pour une conférence de presse d une opposition digne. 

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 1 mois

      Là vous me mettez à terre. Je ne sais pas si c’est la mauvaise foi de votre part ou de la bêtise. Dans tous les cas vous êtes un champion dans votre catégorie.
      Un sujet qui concerne la santé de millions de vos compatriotes ne mérite pas une conférence de presse de la part d’un parti d’opposition ?

    • Avatar commentaire
      PACIFISTE Il y a 1 mois

      On peut être un klébé et réfléchir mon frère tu dois avoir de la bouillie à la place de la cervelle.