La répression contre les motos sans plaque a démarré vendredi 24 août 2018 dans les villes de Cotonou, Abomey-calavi et Porto-Novo. Des centaines de motos ont été arrêtées et saisies par les agents de la police républicaine.Plusieurs centaines de motos ont été saisies par la police républicaine pour défaut de plaque au cours du week-end écoulé. La répression contre les motos sans immatriculation a commencé dans la nuit du vendredi 24 2018 dans trois villes du sud du Bénin à savoir Porto-Novo la capitale, Cotonou, la capitale économique et Abomey-Calavi, une des commune limitrophes de Cotonou.

Selon certaines sources, cette phase est prévue pour se dérouler tous les jours à partir de 19 heures jusqu’au lendemain à 6 heures du matin.

Certains conducteurs n’ayant pas procédé à l’immatriculation de leurs engins ont simplement déposé leurs motos à la maison pour ne pas se faire prendre.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom