Côte d’Ivoire: après l’amnistie, Bédié dit bye bye à Ouattara

Côte d’Ivoire: après l’amnistie, Bédié dit bye bye à Ouattara

La coalition RHDP (Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix) au pouvoir, vit ses derniers instants en Côte d'Ivoire.

Mutineries en Côte d’Ivoire: la CEDEAO, l’UA et l’ONU apportent leur soutien à Ouattara

Les deux ténors de ce méga parti, que sont Alassane Dramane Outtara du RDR, et Henry Konan Bédié du PDCI RDA, semble ne plus être sur la même longueur d’onde depuis quelques moments. Le parti, dirigé par Henri Konan Bédié vient de mettre fin à sa collaboration avec le RDR (Rassemblement Des Républicains)

Après, cette décision du PDCI RDA de quitter la coalition au pouvoir, nombreux sont les observateurs, qui présagent un lendemain politique sombre pour la Côte d’Ivoire. En effet, c’est cette alliance, qui avait permis au président Ouattara d’accéder au pouvoir après les nombreux soubresauts qu’a connus le pays. Cette collaboration, avec d’autres partis, dont le RDR et le PDCI RDA, étaient les mastodontes, avait permis de reconstruire l’économie ivoirienne et de la remettre sur les rails.

L’amnistie, le coup de grâce

Depuis quelques mois, les tensions étaient déjà vives, entre les deux camps. Il y avait diverses spéculations, concernant l’avenir du RHDP, quant à la possible reconduction de la coalition pour les élections présidentielles qui auront lieu dans 02 ans.

Cependant, le récent geste, posé par Alassane Ouattara, et sa décision d’amnistier plus de 800 prisonniers dont Simone Gbagbo a fait voler en éclat cette collaboration qui était déjà fragile. Les deux figures emblématiques, de la scène politique ivoirienne, s’étaient pourtant rencontrées il y a quelques jours. Selon le service protocolaire de la présidence, Henri Konan Bédié, a effectué une visite de courtoisie à son allié et le féliciter pour les actes qu’il a posés dernièrement.

On ne le savait pas encore, mais la rupture entre les deux hommes, était déjà consommée. Selon plusieurs indiscrétions, Bédié n’a pas apprécié le fait, de n’avoir pas été consulté par ADO avant d’accorder la grâce aux 800 détenus. Situation inhabituelle, car Ouattara demandait toujours l’avis de Bédié, avant de prendre des décisions importantes. Le départ acté, on verra dans quelques jours, quelle nouvelle surprise nous attend du côté de la lagune Ebrié.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire

    Pourquoi pas une alliance Gbagbo wattara

  • Avatar commentaire
    Kouessi Il y a 4 mois

    Quand les calculs politiques plombent l’essentiel. Le bien être du bas peuple

  • Avatar commentaire
    olyver Il y a 4 mois

    c’est une bonne nouvelle pour le peuple ivoirien, un peuple pacifiste qui a eu le malheur de nommer comme premier ministre ouattara…la suite on connait…
    j’espère juste qu’il vont éradiquer à jamais le nom rdr de leur histoire et ceci à vie..
    Aucun bénéfice pour la future génération…

  • Avatar commentaire
    Libre Expression Il y a 4 mois

    RIEN A FOUTRE .
    LAISSEZ LES IVOIRIENS A LEURS PROBLEMES ET OCCUPONS -NOUS MIEUX AU DESASTRE NATIONAL AU BENIN OU LE PANIER DE LA MENAGERE NE FAIT QUE S’AMENUISER AU JOUR LE JOUR .

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 4 mois

      Moi, je gagne à la sueur de mon front et mon panier ne désemplit pas. N’en déplaise aux paresseux et les avides de l’argent facile qui peuvent mourir de faim, améliorant aussi la balance alimentaire nationale

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 4 mois

    Le torchon brûle vif entre Henri Konan Dédié et Alassane Dramane Ouattara.
    Les conséquences risquent fort bien d’être désastreuses, malheureusement!