La Nouvelle Tribune

Crise diplomatique : l’Arabie Saoudite veut mettre à genou le Canada

Photo : Reuters/Chris Wattie

Les tensions, entre le royaume d’Arabie Saoudite, et le Canada ne sont pas prêts de retomber. En brouille diplomatique depuis quelques jours, les relations entre les deux pays, deviennent de plus en plus tendues.

Tout est parti, d’un message, publié sur tweeter par la ministre des affaires étrangères du Canada madame, Chrystia Freeland . Dans le message, la diplomate canadienne, demandait directement aux autorités saoudiennes, de respecter les droits des personnes qui militent pour la liberté. Il n’en fallait pas plus, pour provoquer le courroux des dirigeants du royaume, qui ont dans la foulée, expulsé l’ambassadeur du Canada, en poste en Arabie Saoudite. Très remontées, les autorités saoudiennes ont dénoncé les propos de la diplomate canadienne qu’ils identifient, à de l’ingérence, dans leurs affaires internes.

Après avoir rappelé son ambassadeur en poste au Canada, le royaume a décidé, de geler toutes ses transactions commerciales, avec le Canada. D’autres mesures, ont été prises ces derniers joursRiyad, a demandé à ses ressortissants au Canada, de ne plus se faire soigner dans les structures hospitalières canadiennes, et de quitter le pays. Il a été aussi demandé à la banque centrale, et aux fonds de pension gouvernementaux de solder toutes les actions, dont disposait le Canada.

Selon le ministre Saoudien des affaires étrangères, une reprise normale des relations est possible, si les autorités canadiennes, font leur mea-culpa. impensable, selon les premières autorités canadiennes, qui font savoir, qu’il est tout à fait normal, que le Canada, se préoccupe publiquement de la situation des droits de la personne et de la liberté d’expression.