Bénin : « Le code électoral s’il était adopté en l’état, exposerait le pays à des turbulences », dixit Joël AÏVO

Bénin : « Le code électoral s’il était adopté en l’état, exposerait le pays à des turbulences », dixit Joël AÏVO

Dans une lettre personnelle adressée au président de l’Assemblée nationale le 22 août 2018, le professeur Joël AÏVO demande à Me Adrien Houngbédji de ne pas céder à l’idée défendue par ses collègues du BMP. Celle qui vise à "broyer" les acquis de la conférence nationale en votant la proposition de loi portant sur le code électoral.

Bénin : Le professeur Joël Aïvo forme les parlementaires des pays francophones d’Asie

Le professeur de droit Constitutionnelle  Joël AÏVO est vent debout contre la proposition de la loi portant code électoral en République du Bénin. Pour faire entendre sa désapprobation, il a adressé une lettre personnelle à Me Adrien Houngbédji pour l’avertir du danger que court la démocratie béninoise si ce texte était approuvé par les parlementaires. « Si ce code est adopté en l’état, la mise en œuvre de certaines de ses dispositions aura vidé le consensus du PLM Alédjo de son contenu, exposerait durablement le pays à des turbulences et déclassera indubitablement notre démocratie » pense  le constitutionnaliste.

Joël AÏVO faisait  surtout allusion aux articles relatifs  au quitus fiscal, aux cautions financières aux élections présidentielles et législatives et au  traitement fait aux anciens présidents du Bénin . Concernant le quitus, le constitutionnaliste  fait savoir qu’il a peu d’illusion sur sa  pertinence et sa valeur ajoutée. Pour lui, cette conditionnalité a été utilisée dans les années 90 et 2000 par certains gouvernants pour éliminer arbitrairement les personnalités dont les candidatures sont redoutées.

Quant aux cautions financières, le constitutionnaliste dit ne pas comprendre pourquoi les députés du BMP (Bloc de la Majorité Parlementaire) ont arrêté 250 millions comme somme à payer par les candidats aux élections présidentielles. Ailleurs, indique-t-il, on a « recours aux parrainages des élus ou des citoyens inscrits sur la liste électoral (et on) n’exige que des montants symboliques ». « Je suis de toutes mes forces contre la démocratie du « t’a pas d’argent, casse-toi  »  a-t-il poursuivi.

De son point de vue, cette  mesure est un retour en arrière qui cache mal la privatisation de notre démocratie et la monétisation des fonctions politiques de l’Etat. « Demain, il ne restera (en politique) que des commerçants, des hommes d’affaires ou quelques rares braves citoyens sponsorisés par des intérêts économiques ou otages de montages financiers pour être capables de présenter des listes aux législatives et de payer leurs candidatures aux présidentielles» prophétise t-il.

Se prononçant sur le retrait du statut d’anciens présidents aux ex chefs d’états candidats à des postes politiques, Joël AÏVO fait savoir que le statut d’un ancien chef d’Etat à la fin de son mandat tient aux fonctions qu’ils a exercées et qui , de toutes les façons ne peut lui être retiré. Il donne l’exemple de certains pays ou les ex chefs d’états deviennent sénateurs à vie sans pour autant perdre leurs statuts d’anciens présidents. D’autres sont de droit, membres du conseil constitutionnel de leur pays.

« Ce qui inquiète le plus, au-delà de notre pays, c’est la prolifération des lois personnelles, des lois drones fabriquées pour porter des roquettes et des missiles programmés pour frapper des personnes que l’on reconnait aisément » dénonce le constitutionnaliste. Il invite pour finir le président du parlement à ne pas céder à l’idée défendue par certains de ses collègues selon laquelle, 1990 est dépassé, la Conférence nationale, une vieillerie et notre modèle démocratique, un frein au développement.

Commentaires

Commentaires du site 18
  • Avatar commentaire

    Ce qu’on ne nous dit pas…c’est cette guerre interne..au sein de ces grands partis..que veut forcer..à créer…

    Oui je dis guerre..par ce que l’aregnt a toujours divisé les beninois..

    On dira..par exemple..tu donnes 10briques..tu as droit..à telle position…meme si tu es impopulaire sur le terrain..voilà déja la sélection..par l’argent..

    Et pensez vous..que les autres..qui n’ont pas cet argent…vont rester à jouer au marche pied pour les autres..au sein du meme parti

    Bon sang….!!!..le pays dit quartier latin de l’afrique…moi je dis pays des cretins…oui..

    Le cerveau est fait pour réfléchir…n’est ce pas..???!!!

  • Avatar commentaire

    @Sonagnon, un candidat indépendant doit avoir les moyens de son one man show. S’il est vraiment représentatif, il gagnera et tant mieux. Dans ce pays il faut maintenant changer de logiciel en mettant les partis au devant des responsabilités politiques…C’est comme cela que ça se passe dans les grands pays démocratiques….Sans parti, vous n’êtes rien…

    • Avatar commentaire

      La Côte d’Ivoire qui est plus grande et plus riche que le Bénin, la caution est à 65 millions je crois.

      Qu’est qui peut justifier une caution de 250 millions, si ce n’est pas une démarche de voyou et d’exclusion???

      Le Bénin mérite mieux!!!

  • Avatar commentaire

    Il parle de quelles turbulences, lui là. Le Bénin a même déjà connu un KO, et où était la turbulence. On fait le faa avec l’agrégation maintenant quoi?

  • Avatar commentaire

    Nicéphore Soglo a été maire de Cotonou avec son statut d’ancien Président, la République a tremblé???

    Nicolas Sarkozy a participé aux primaires de la droite en France sans que personne ne lui demande de renoncer à son statut d’ancien Président.

    Patrice Talon a peur de Yayi Boni, C’est ça le vrai sujet.
    Cessez de chercher des raisons infondées. Le statut d’ancien Président est lié à vie à celui qui en bénéficie.

    Il faut être Patrice Talon, un médiocre des libertés démocratiques pour proposer des lois indignes d’un monde civilisé.

  • Avatar commentaire

    Aîvo n’hésite plus à afficher ses penchants d’opposants résolus à Talon. Il en a le droit mais il ne peut se présenter sous son manteau de professeur constitutionnaliste pour déverser ses penchants politiques.
    La preuve est que ce tract adressé au Président Houngbédji est tout, sauf scientifique où la confusion se mêle à la désinformation systématique.
    M. Aîvo, le nouveau code électoral ne prévoit aucune forme d’exclusion par l’argent car désormais, les candidatures émaneront des partis qui devront financer leurs listes de candidats (scrutin de listes). Ainsi, une liste de 40 députés s’acquittera des 200 millions et se verra rembourser cette caution si ce parti obtient un nombre minimum de députés, sans omettre le financement par l’Etat des grands groupements politiques.. D’où vient-il que l’on raconte que des individus seront tenus de payer 200 millions pour faire acte de candidature et par conséquent, de démocratie de l’argent. Bien entendu, si un quidam ne veut pas évoluer dans cette logique et veut faire acte de fantaisie, il sera tenu de débourser cet argent car l’organisation des élections coûtent très cher aux finances publiques.
    Le quitus fiscal existe dans toutes les démocraties qui se respectent et l’exemple de la France ou des USA le démontre à suffisance. Ne pas accepter ces évolutions, c’est faire preuve de cécité et de recul pour notre pays.
    Par ailleurs, personne n’a interdit aux anciens Chefs de l’Etat de se présenter aux législatives.. Dans ce cas, ils le feront dans les mêmes conditions que les citoyens ordinaires, sans plus aucun privilège dus à leur rang passés…Dans les démocraties mûres, aucun ancien Chef dEtat ne descend dans le chaudron pour se frotter à la compétition des législatives… Ils sont nommés sénateurs à vie ou membre du Conseil Constitutionnel à vie.. Cessez de nous entuber avec vos analyses dignes des discussions des zemidjan man devant la morgue du CNHU….

    • Avatar commentaire

      La candidature indépendante est interdite au Bénin ????

      Réfléchissez un peu à ce que vous dites!!!

      Où un candidat indépendant va trouver 250 millions???

      Si les partis sont crédibles d’accord, mais C’est avec les Amoussou et Houngbédji qu’il faut s’associer avant d’apporter sa contribution au développement du pays???

      Plutôt que mourir!!!

  • Avatar commentaire

    J’estime…qu’aujourdhui..il y a plein de jeunes..avec des tètes bien faites…qui peuvent valablement et efficacement joué le role de député..

    Mais quand j’entends..ou je lis…les propos…du vieux douanier…que je considère…etre l’un des plus choyé..par le destin…depuis le temps de la révolution…jusqu’aujourdhui..

    Je tombe à la renverse…

    Puisque donc..il a osé dire..que les jeunes de révent pas de leur prendre…leurs places..et que leur role…c’est de servir de marche pied

    Dire…que certains jeunes…sont sans cervelle au nord….je le crois…sinon…qu’attendent ils de abt..

    Enfin…qui pourra payer…cette caution…aux jeunes….?

  • Avatar commentaire

    C’est du bon sens tout ce que dit ce brillant universitaire.

    Je me demande comment peut on tomber si bas avec des propositions aussi médiocres que révoltante???

    Que le Seigneur nous épargne ce péril !!!
    Talon n’a qu’à aller seul en enfer s’il le mérite, mais qu’il laisse le peuple qui naïvement cru en lui, s’il finit de remplir ses poches.

  • Avatar commentaire

    Le prof… certes..plus..médiatiquement crédible…que nous..

    Dis je ne fait…que dire ce que…nous nous disons tous les jours..

    Seuls les naifs sectaires..du forum…ne voient pas le danger

    C’est lorsqu’une guerre civile..éclatera..parce une minorité….veut prendre pour toujours…le pouvoir…en écartant les autres par malice…qu’ils comprendront…mais ce sera trop tard..

    • Avatar commentaire
      Prince Toffa 1er Il y a 3 semaines

      @Aziz,

      Tu t’es trouvé un acolyte comme le Pr Aivo qui te ressemble dans l’art de faire peur.
      Je me demande pourquoi certains éprouvent ce vilain plaisir à jouer au pyromane dans notre pays. Est-ce pour exprimer une intention du genre je suis là vivant aussi, je joue des pieds mais on ne me voit pas, j’agace avec mes propos alors ils finiront par me trouver quelque chose aussi.

      Avec toute l’admiration que j’ai pour le Pr Aivo, je pense que ses sorties sont vraiment inopportunes et je lui conseille de se montrer un peu plus constructif dans ses analyses.

      Il croit toujours s’adresser à Me Djogbénou alors qu’il a le peuple devant lui.

      • Avatar commentaire

        Moi je crois qu’il faut faire.peur..afin.que ceux qui ont notre destin en main…ne fassent de betises..qui nous éclaboussera..

        En effet..que perdront ajavon,et lz rt d’autres..si par la loi…ils n’ont plus leur mot à dire..consernant le pays..

        Cette loi c’est de la filouterie,du gangstérisme…

        Quand bédié,et gbagbo..ont voulu écarter..les autres..on a vu..la suite

        Moi je ne veux pas de ça au benin….

        • Avatar commentaire
          Prince Toffa 1er Il y a 3 semaines

          @Aziz

          Tant que la tension sociale n’a pas encore atteint celle qui a prévalu à la veille de la Conférence nationale de Février 1990, alors sache que le mercure est encore loin loin en bas et nous sommes en paix et en sécurité.

          Ce n’est pas la génération Kouandété qui ne rêvait que des putchs.

          Il faut accepter une chose pour le pays: pour notre maison commune, nous avons recruté un “voleur” qui connait lui-meme toutes les brèches par lesquelles peuvent s’introduire les autres “voleurs” de la cité puisque c’était le même club de voleurs. Alors pas de crainte.

          • Avatar commentaire

            Je rigole de toi Aziz Mr AIVO n’est pas dans ta logique qui est déjà saugrenue. Faire peur pour tromper le peuple . J’en viens à lui son souhait c’est présider une haute fonction un jour pour se mettre pleins les poches comme les autres politiciens voila son combat caché. Le peuple il s’en tout royalement ce n’est qu’un marche pied.

    • Avatar commentaire
      Marcellin Il y a 3 semaines

      la guerre civile dont tu parles se passera dans ta famille et non au BENIN ; vous parlez souvent des choses que vous ne maitrisez pas , tout le monde est obligé de vous suivre , chacun a son intelligence et fait ses choses a son entendement donc cessez de prononcer des mots qui vous dépassent , merci pour la compréhension monsieur AZIZ

      • Avatar commentaire

        Nul n’est tenu de me suivre….mr marcellin..

        Le discernement et l’intelligence..sont fonctions des personnes…leurs observations…voire meme des vécus

        Ici..et en espèce..je ne fais.que.jouer mon role…de citoyen..

        Je sais par expérience…que les beninois que nous sommes ont des qualités…de pardon (apres tout on a pardonné à kérékou et lui aussi s’est réconcilié avec zinsou)…mais le beninois..est incontrolable…lorsque la justice lui est réfusée…lorsqu’il se sent exclu..

        Et dans ce cas de figure..il devient méconnaissable

        Souvenez vous..les causes..et les motifs..de la seule rebellion..la prise des macquis..dans ce pays…sous soglo

        J’aime mon pays…et je pense…surtout..à ceux qui..ont juste la seule nationalité beninoise…pas comme nous autres

        Je ne veux…pas de refugiés beninois..à travers le monde..par la seule volonté..des rupturiens..

        • Avatar commentaire

          Si ce n’est pas de la mesquinerie..de la filouterie et du gangstérisme…qui parmi les jeunes…les gens de la diapora,les pauvres…vont trouvé 200 briques comme caution..

          On me dit que ce sont des partis..par le systeme de cotisation interne…qui financeront…

          Nous sommes au benin..et on sait comment celà se passe…dis je…c’est celui..va sortir plus de blé dans un partie…qui aura..le pouvoir de positionner…qui il veut..en position éligible

          En un mot..ce sont des lobbies financières…qui acheterons..des élus au parlement…et nous vous étonnez..pas qu’ils attendent..un retour sur investissement…comme talon et yayi..nous l’ont montré ici..

          Cette proposition de lois..est dangereuse…parce que comporte des non dits…et des défaillances…