RDC : coup de tonnerre ! Jean-Pierre Bemba écarté de la présidentielle

RDC : coup de tonnerre ! Jean-Pierre Bemba écarté de la présidentielle

On pensait, en avoir fini avec les rebondissements en Republique Democratique du Congo en ce qui concerne, la prochaine élection présidentielle. Mais loin s'en faut!

RDC : sans surprise, Jean-Pierre Bemba candidat à la présidentielle

La nouvelle, il faut l’avouer, on l’a pas vu du tout venir. Alors que les stratégies se mettent en place, au sein de l’état-major des différents partis en vue des prochaines échéances électorales, la CENI, vient de faire une annonce, qui risque de raviver les tensions. En effet, après la fin du dépôt des candidatures, et l’examen final, des dossiers, la CENI à décider de rejeter les candidatures, de 5 postulants. Parmi les personnalités, qui ont vu leurs dossiers refoulés, il y a Jean-Pierre Bemba.

Tout fraîchement acquitté par la CPI, mais encore sous le coup d’autres poursuites judiciaires, la CENI, a jugé irrecevable, la candidature de l’ancien vice-président Congolais, car ce dernier est toujours confronté à des enquêtes judiciaires. Parmi las candidats écartés, on peut également citer, Antoine Gizenga, ancien Premier ministre, et leader du Parti des lumumbistes unifiés (Palu) qui a vu son dossier rejeté pour défaut de candidature. Une autre figure du palu, Adolphe Muzito, a vu sa candidature invalidée pour contestation du Parti des lumumbistes unifiés. 

Samy Badibanga, ancien membre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), et deux autres candidats ont vu leur participation à la présidentielle annulée pour défaut de nationalité.

Il faut dire qu’au sein de l’opposition, on avait senti le coup venir. il y a quelques jours, les leaders de l’opposition avaient appelé les populations à la vigilance, car selon eux, des manœuvres étaient en train d’être mis en place, pour écarter certains candidats, de la course à la présidentielle.

Après l’annonce de cette liste de candidature rejetée, l’opposition a dénoncé les injonctions du pouvoir à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et à appeler à une mobilisation générale pour faire barrage à ses différentes manoeuvres.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante, a assuré, que les candidats qui ont vu leur dossier rejetés ont 48 heures pour faire recours à la cour suprême de la justice.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 3 mois

    africains, nous sommes court termistes, peu patriotes, emotionnels, manipulés pour detruire nos propres pays au profit des autres, sans grande vision…Sinon le cas Bemba est une repetition de l’histoire comme le cas Savimbi, compaore, Ouattara etc…des manitous financès et armés de l’etranger.

  • Avatar commentaire
    Opinion Il y a 3 mois

    Le mal est dans les systèmes électoraux (entendez processus, gouvernance, outils, etc.) en Afrique. Travaillons à régler cela, amoindrir le mal à la source.

    C’est faire preuve de naïveté politique que de penser que tout se passerait comme un lettre à la poste pour ces opposants de Kabila. Une chose est d’être autorisé à déposer sa candidature, une autre est de la voir validée. Une chose est que les gens votent pour vous, une autre est que la juridiction compétente vous déclare vainqueur. Or le système est vicié de partout.

  • Avatar commentaire

    C honteux,vraiment ridicule.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    Ah! Ces africains ! Et c’est reparti  encore pour le grand désordre dans ce pays , en plus des tueries ; pauvres zaïrois 

  • Avatar commentaire

    C’est honteux Tchite de raisonner de la sorte! ce qui se passe en RFC est juste une manoeuvre de Kabila pour placer son pion de ministre de l’intérieur sinon de quels repris de justice tu viens nous parler ici! Bemba a été acquitté connais- tu le sens du mot acquitté ? Tu es misérable ! Entre Kabila qui fait tuer son père pour accéder au pouvoir comme une monarchie et tenter vainement de s’y accrocher et ceux que tu appelles repris de justice qui fait honte à l’Afrique? Sois un peu intelligent!

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 3 mois

    En Afrique tous les repris de justice sont présidentiables. Ils ne se cachent même pas. C’est une honte.