Riposte de la Turquie : l’administration Trump réagit

Riposte de la Turquie : l’administration Trump réagit

Entre la Turquie et les États-Unis, les tensions ne font que s'aggraver. Washington a d'ailleurs décidé de faire preuve de fermeté après que le gouvernement Erdogan ait annoncé une série de représailles économiques.

USA : l’avocat de l’actrice X attaque Donald Trump sur un autre front

Entre la Turquie et les États-Unis, rien ne va plus. En effet, à l’occasion d’un point presse, Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche, a décidé de réagir aux récentes décisions d’Ankara, qualifiées pour l’occasion de « représailles ». Dans les faits, les États-Unis, qui ont décidé d’augmenter les tarifs douaniers des importations turques sur les produits américains, ont assuré avoir agi dans le but de préserver leur unité et leur sécurité nationale. Malheureusement, la Turquie a décidé elle aussi de réagir, en annonçant des sanctions économiques.

Ainsi, mercredi dernier, le gouvernement a annoncé qu’une série de produits américains allaient être fortement surtaxés. Résultat, le tabac (taxé à + 60 %), certaines boissons alcoolisées ( taxées à + 140 %) ainsi que des véhicules de tourisme ( taxés à + 120 %) ont été particulièrement visés, au même titre que le riz ou plusieurs produits cosmétiques.

Des tensions nées du cas Brunson

Problème, ces sanctions ne passent pas du tout auprès de Washington, qui a qualifié cette décision de « représailles » assurant au passage que la situation économique compliquée dans laquelle se trouvait actuellement le pays n’était rien d’autre que le fruit de la politique menée par le gouvernement et aucunement d’une action ou d’une décision prise par Washington.

Depuis plusieurs semaines, les deux pays se livrent une véritable guerre médiatique et économique. En cause ? La décision d’Ankara d’emprisonner le pasteur américain Andrew Brunson, accusé de terrorisme. Qualifié de « fervent chrétien » et de « très bonne personne » par Sarah Sanders, le pasteur, injustement emprisonné aux yeux du gouvernement, aurait été traité de manière « très mauvaise » et « très injuste ».

Une situation impardonnable pour Washington qui a profité de l’occasion pour assurer que même en cas de libération de ce dernier, les tarifs douaniers imposés aux importations d’acier turc resteraient inchangés.

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire

    If you desire to grow your familiarity simply keep
    visiting this website and be updated with the newest gossip posted here.

  • Avatar commentaire
    HOUNKPEVI Eric Il y a 3 mois

    Cette horrible situation n’arrange personne….

  • Avatar commentaire

    Qu est ce que tu raconte abruti
    Yayele ils nous a apporte sin temoignage.
    Qu est ce que t ouvre ta gueule
    Si en europe vous etiez moins con
    Vous comprendriez qu en sen prenans a la Turquie Trump essai de detruire les investissement europeen
    Sans compter ce qui peu arriver derriere.
    Arriver massive de migrant jusqu a destruction de l Europe
    Cea ane ne l ont pas compris
    Sans doute la vengeance des juifs contre l europe

    • Avatar commentaire
      Deudeux Il y a 3 mois

      Il faut faire un effort avec l’orthographe. …… 8 et demie sur ce devoir mais CONTINUEZ vous allez y arriver

  • Avatar commentaire

    Qu est ce que tu raconte abruti

  • Avatar commentaire
    YAYELE Il y a 3 mois

    AZIZ tu veux nous blaguer. Tu n’as jamais porté caleçon. Ton bangala “lagba lagba” là, est si long qu’aucun caleçon ne peut le contenir.
    C’est l’une de tes vaches, toute en pleurs qui nous l’a indiqué.
    Elle est présentement chez le véto et tu risques la garde à vue pour maltraitance et viol aggravé sur pauvre vache.
    Non AZIz tu es sinistre dèèèèèèhhh!

    • Avatar commentaire
      Prince Toffa 1er Il y a 3 mois

      @YAGLEGBLE
      Au loin vos obscénités monstrueuses que vous débitez sur ce forum; ici c’est pas pour des inepties récréatives mais plutôt pour des analyses constructives et édifiantes.
      Allez en stage et revenez sur ce forum nous écrire des lignes un peu plus respectueuses. OK.

    • Avatar commentaire

      @YAYELE

      Si tu n’as rien à développé à part des insultes va te coucher bouffonne.

      • Avatar commentaire
        YAYELE Il y a 3 mois

        @PURAK_POURRI espece de pourriture atotonon
        Avoun damè gnankan adjiglo kouin bambou

      • Avatar commentaire

        PURAK toi le délinquant à l’image de Toffa l’esclave ,quel est ton problème dans leur affaire, avec tes fesses sales

  • Avatar commentaire

    j’ai eu..à prendre turky air line…je ne sais plus combien de fois…

    istanbul..tunis dakar…je connais ça…comme mon caleçon..

    Et je peux vous affirmer..que la turquie..est un grand pays..puisque les turcs..ont été des grands travailleurs..

    Ce pays mérite respect..

    Ceci étant…dit…trump…que personne n’aime..nous rend..un grand service..dans le monde..

    Il est maintenant prouvé…que l’europe n’est qu’un nain politique,économique et financier…qui dépend des usa..

    il est prouvé…que les usa…demeurent..un pays dangereux..

    Mais…seuls poutine,et les chinois..peuvent dompter ce pays..par le feu nucléaire.

    en somme..les amerlocks…sont pragmatiques…ils respectent..ceux qui…leur tiennent téte

    • Avatar commentaire

      Bien dit Aziz

      • Avatar commentaire

        Oui bien-sûr bien dit l UE etc…. ne servent à rien juste à obéir à Mc Donalds

    • Avatar commentaire
      Bertie Il y a 3 mois

      Rira bien qui rira le dernier

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 3 mois

      ” l’europe…est..un nain politique” ça c’est sûr.
      “économique et financier” c’est faux. Tous pays de l’UE intégrés, c’est… La 1ère puissance mondiale !!!
      Hé oui, c’est pour ça que son nanisme politique en fait enrager plus d’un.