USA : Monsanto condamné pour le cancer d’un jardinier

USA : Monsanto condamné pour le cancer d’un jardinierDewayne Johnson, Crédit : JOSH EDELSON / AFP

Dewayne Johnson, malade à cause des effets néfastes du Roundup, a remporté une première bataille judiciaire face au géant américain Monsanto.

Accord nucléaire iranien : la Russie profondément déçue par Donald Trump

Père de deux enfants, Dewayne Johnson a, entre 2012 et 2014, travaillé au compte d’une petite ville située en Californie, à l’est des États-Unis. Vaporisant du Roundup, produit signé Monsanto et fabriqué à base de glyphosate, durant ces deux années, Johnson ne s’attendait probablement pas à la suite des événements. Diagnostiqué d’un cancer, incurable, lui valant des liaisons sur tout le corps, ce dernier décide de contre-attaquer, persuadé que le Roundup et donc la firme Monsanto sont à l’origine de sa maladie. Montant un dossier en compagnie de son avocat, ce dernier se lance donc dans une drôle de bataille judiciaire, bataille dont il est ressorti vainqueur vendredi dernier.

Une première victoire historique

En effet, le géant de l’agrochimie vient d’être condamné par le tribunal de San Francisco à lui verser pas loin de 290 millions de dollars de dommages et intérêts pour ne pas l’avoir mis en garde concernant les dangers liés à l’utilisation à outrance du Rondup. Les jurés eux, ont estimé que la société avait agi avec une certaine malveillance.

Dans les faits, si Johnson demandait 400 millions de dollars de dédommagement, il s’agit ici d’une incroyable victoire, la première du genre. Face à ce camouflet, le géant Américain a par ailleurs décidé de faire appel de ce jugement.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 4 mois

    Espérons que ses avocats et le système judiciaire ne lui volent tout ce argent, comme c’est souvent le cas aux usa, si jamais il gagnait.

    De l’autre côté, gare à nos compatriotes, tels que talon et Consorts qui importent des Engrais dont ils ignorent les composants.