Afrique : des pays se tournent vers l’énergie nucléaire

Afrique : des pays se tournent vers l’énergie nucléaire

Le réchauffement climatique et le déficit croissant en énergie électrique, oblige l’Afrique à envisager le recours au nucléaire pour sa production d’électricité. Sur le continent, l’option réclame une audace certaine et une endurance proportionnelle.

Aviation en Afrique : le Tchad lance une nouvelle compagnie aérienne

L’énergie électrique joue un rôle fondamental dans le développement de l’infrastructure de tous les pays et l’augmentation de la consommation d’électricité est un indice certain du développement économique. La contribution de l’énergie nucléaire à la satisfaction de la demande d’électricité sera, pour le moins, décisive dans l’économie future des pays africains. La République démocratique du Congo a été le premier pays africain à se doter d’un réacteur nucléaire en 1959. Cependant, ce dernier ne fonctionne qu’à une faible puissance et pour une durée déterminée, faute de combustible.  

Cédant ainsi le haut du pavé à L’Afrique du Sud ; le pays est en effet le seul à disposer à ce jour d’une centrale nucléaire à Koeberg, d’une capacité de 1800 MW. Suit l’Egypte avec la construction en cours d’une centrale de 4800 MW, vient ensuite par ordre d’ambitions ; le Nigeria, Le Kenya, l’Algérie, le Soudan , la Tunisie ; le Ghana ;le Niger, l’Éthiopie, la Zambie et le Maroc.

Ces ambitions nucléaires des pays africains sont soutenues par de nombreux partenaires étrangers dotés d’une expertise en la matière. Un soutien vital pour ces projets en raison des besoins des pays africains aussi bien en matière d’expertise technique que de fonds nécessaires à la mise en œuvre des différents projets.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 1 mois

    Plus d’un milliard d’habitants et seul 10% ont acces a’ l’electricite.