Afrique du Sud : des blancs se disent victimes d’exclusion à cause de leur couleur de peau

Afrique du Sud : des blancs se disent victimes d’exclusion à cause de leur couleur de peau

Les travailleurs blancs d’une industrie de raffinerie sud-africaine regroupés en syndicat veulent entrer ce lundi en grève pour récriminer contre des mesures « racialement discriminatoires », prises par leur entreprise.

Afrique du Sud : Beyonce et Jay-Z à l’affiche d’un concert en hommage à Mandela

Sasol, leader mondial de la transformation du charbon et du gaz en carburant, emploie environ 26 000 personnes, dont 6300 qui sont membres de la “Solidarity Union” un syndicat de travailleurs essentiellement blancs. La Sasol a déclaré avoir reçu une notification du syndicat concernant son intention de faire grève qui démarre lundi et dit être ouverte aux pourparlers. Cette grève devrait durer trois semaines. La “Solidarity Union“, se plaint de voir ses adhérents être exclus de la deuxième phase du programme « Khanyisa ».

Un programme qui dans sa seconde phase est uniquement ouverte aux travailleurs noirs, avec à la clé une substantielle augmentation des parts d’action des travailleurs noirs de près de 25 %. Une discrimination que n’entend pas tolérer le syndicat qui crie à l’exclusion raciale, d’où la motion de grève de trois semaines introduite samedi et prenant effet ce lundi.

Notons cependant que la Sasol agit conformément aux règles sud-africaine d’autonomisation de l’économie noire, qui stipulent que les entreprises sont tenues de respecter des quotas sur la propriété noire, l’emploi et les achats dans le cadre d’une campagne visant à renverser des décennies d’exclusion sous l’apartheid.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Retournement de situation, le début d’un commencement.

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 3 mois

    Depuis plus de trois cents ans ils discriminent contre les noirs sud-africains. Et maintenant que la balance bascule en faveur des noirs, les blancs se sentent aujourd’hui discriminés par les noirs. C’est le revers de la même pièce. Ils peuvent le supporter, car les noirs meurent de cette mentalité sauvage depuis des siècles.

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 3 mois

    Si des blancs se sentent discriminer en Afrique du Sud du fait de la couleur de peau, qu’ils retournent en Europe !!!

    Puisque C’est ce qu’on dit aux noirs en Europe qui formulent les mêmes plaintes quand bien même ils sont européens !!!