Agressions dans l’église : le Pape affirme que les consciences ont évolué

Agressions dans l’église : le Pape affirme que les consciences ont évolué

Le pape François, dans l’avion qui le ramenait de l’Estonie à Rome dit son sentiment sur les scandales sexuels de l’Eglise catholique et juge que "les consciences" sur la dénonciation d'abus sexuels ont fortement évolué au sein de l'Eglise, tout comme au sein des familles.

Blague de Macron au Vatican : un prêtre ironise avec un cadeau au Pape

L’Église catholique fait face depuis la fin du XX ème siècle à la révélation de nombreuses affaires d’abus sexuels sur mineurs commis par des prêtres, des religieux ou des laïcs en mission ecclésiale. Certaines de ces affaires ont été portées en justice, mais d’autres sont prescrites, souvent parce qu’elles ont été couvertes ou étouffées par la hiérarchie ecclésiastique. « Dans les temps anciens, on cachait ces choses. On les cachait aussi à la maison (…), car c’était une grande honte. C’était la façon de penser des siècles passés, ou du siècle passé » se défend le Pape.

Mais Depuis les « consciences ont évolué » et  de nombreux diocèses tendent à reconnaître publiquement leurs torts et cherchent à mieux collaborer avec les autorités civiles. Pour illustration, 119 enquêtes sont ouvertes pour agressions sexuelles présumées, commises par des membres de l’Église depuis les années 60, au Chili.

Un  autre rapport sur l’Eglise catholique d’Allemagne est publié relatant des agressions sexuelles sur plus de 3 600 mineurs sur la période 1946-2014. «Je comprends que les jeunes se scandalisent de cette corruption si grande» souligne le Pape, à une semaine d’un « synode » (réunion d’évêques du monde entier) à Rome consacré aux problématiques de la jeunesse, et « nous voulons leur répondre, nous voulons être une communauté transparente, accueillante, honnête ».

Commentaires

Commentaires du site 0