Angola : arrêté, le fils de Dos Santos entame une grève de la faim

Angola : arrêté, le fils de Dos Santos entame une grève de la faimJosé Filomeno dos Santos

En Angola, le fils de l'ancien président Dos Santos, a décidé d'entamer une grève de la faim afin de contester la récente décision de justice de le condamner pour fraude et détournement de fonds.

Esclavage et avenir de la CEDEAO, UA : L’appel des présidents Yayi, Soglo et Obasanjo

Incarcéré depuis lundi dans une prison de Luanda, le fils de l’ancien président angolais, José Eduardo dos Santos, a décidé d’entamer une grève de la faim afin de protester contre la décision de la justice. En effet, ce dernier a été reconnu coupable dans le cadre d’une vaste enquête portant sur une affaire de détournement de fonds et semble avoir énormément de mal à accepter la sentence, sa famille lui apportant de la nourriture et lui, refusant de l’ingérer.

Condamné pour avoir détourné 1.5 milliard de dollars

Âgé de 40 ans, Jose Filomeno dos Santos a été inculpé pour “fraude, détournement de fonds, trafic d’influence, blanchiment d’argent et association criminelle” pour avoir détourné environ 1,5 milliard de dollars à son compte ainsi qu’à celui de ses complices.

Il s’agit d’ailleurs de la première condamnation émise envers un proche de l’ancien président angolais depuis l’arrivée au pouvoir de João Lourenço qui avait alors promis de faire cesser toute corruption au sein de son pays.

Ce dernier a d’ailleurs décidé de mettre un sacré coup de balai au sein des institutions angolaises puisqu’il a limogé toutes les personnes ayant un lien direct avec l’ancien chef d’État au sein des plus hautes représentations de l’État.

Sa sœur, inquiète par la situation

Le fils du président dos Santos lui, travaillait au sein de la compagnie pétrolière Sonango au moment des faits qui lui sont reprochés et, a depuis, été limogé. 

Sa demi-sœur, elle, toujours député au sein du parti au pouvoir, a décidé de monter au créneau assurant que rien ne permettait de prouver les faits et qu’il était obligatoire que Jose Filomeno dos Santos soit libéré, assurant toutefois être inquiète, estimant que sa vie pourrait être en danger.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire

    Il a deja trop mange dans ca vie. Peu importe pour le reste. Il peu partir maintenant. Les anglais auront un de moins pour leur soutenance des decenies durant

  • Avatar commentaire

    Bof..une grève de la faim(ou de la fin)..peut importe

    avec ce qu’il a déjà ingurgité..dans sa vie….ce fils à papa..bénéficiaire..du sacrifice de millions d’angolais…dont les familles sont restés sans compensations…et des cubains aussi..

    Dis je..il peut mourir…en s’en fou..

    • Avatar commentaire

      Que dis tu des 10 ans passé dans ton pays on arrete aussi le fils que dis je les les fils? Auras tu le courage de demander

  • Avatar commentaire
    SANS APPEL Il y a 3 mois

    KABAKO une bonne cause. Mais son Papa est tres dangereux Attention demande a SAVIMBI JONAS