Bénin : Inquiètes de la transparence des prochaines élections, les FCBE saisissent la Cedeao

Bénin : Inquiètes de la transparence des prochaines élections, les FCBE saisissent la Cedeao

Les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) ont adressé une lettre au président de la commission de la Cedeao le mardi 25 septembre 2018. Dans cette correspondance, elles attirent l'attention de l'institution sur les "menaces qui (pèsent) sur les prochaines échéances électorales au Bénin".

CEDEAO: Buhari succède à Gnassingbé

Les Forces Cauris pour un Bénin Émergent ont écrit à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.  pour l’informer des menaces qui pèsent sur les prochaines échéances électorales au Bénin. L’une de ces menaces, a pour nom: le code électoral. Un texte voté par les députés le 03 septembre 2018. Pour les FCBE, cette loi a été prise “en violation flagrante du protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance additionnel au protocole relatif au mécanisme de prévention, de gestion, de règlement des conflits , de maintien de la paix et de la sécurité ratifié par le Bénin notamment en son article 1er al a et b qui a érigé au rang de principes constitutionnels communs à tous les Etats membres de la Cedeao , certaines valeurs universelles de bonne gouvernance.”

De plus, le régime du président Talon méconnaît les principes contenus dans l’article 1er al a et b  du protocole. Il s’agit des principes de la séparation des pouvoirs entre l’exécutif, le législatif, et le judiciaire, la valorisation,  le renforcement des parlements et la garantie de l’immunité  parlementaire, l’indépendance de la justice et la liberté des barreaux. On observe au Bénin, une caporalisation et une  vassalisation de  la quasi-totalité des institutions  de la République dénonce les FCBE. L’objectif de cette manœuvre serait de tenir l’ensemble des institutions constitutionnelles et les grands électeurs afin de garantir la  réélection de Patrice Talon et celle de ses courtisans.

Risque d’une crise électorale 

La liste électorale qui doit servir de base  pour les prochaines élections n’est sûre pas d’être utilisée puisqu’il y a des velléités insidieuses destinées à la remplacer par celle du Ravip. Une liste non consensuelle et peu fiable. Les membres de la  Cour constitutionnelle ont été  désignés par le bureau du parlement acquis à la cause du chef de l’Etat et par le président lui même. C’est donc une juridiction monocolore ,alerte les FCBE. Etant juge du contentieux électoral, il est à craindre que les résultats qui sortiront des urnes ne soient pas ceux qui seront proclamés par cette Cour constitutionnelle . D’où le risque élevé de la survenance d’une crise post-électorale  qui viendra s’ajouter à  la longue liste de crise que gère actuellement la Cedeao prévient les FCBE.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Azetoeton Il y a 3 semaines

    Le peuple beninois vous soutiens les fcbe ça se passe com çà au Bénin

  • Avatar commentaire
    Le Patriote Il y a 3 semaines

    La seule menace qui pèse sur les prochaines élections est l’éradication de façon définitive de l’impunité qui a longtemps régné et continue de sévir dans cette institution.

    Cette opposition s’effrite de jour en jour. La même mélodie, le même refrain chaque jour. Il est important pour vous de comprendre que nous avons pris le virage et désormais le pays devra correspondre aux aspirations de tous les béninois notamment et surtout ceux de la classe moyenne et ceux qui vivent dans une situation de précarité flagrante qui des années durant ne pouvaient rien d’autre que de subir la mauvaise gouvernance, la corruption et le partage de l’argent au sommet. Oui car en effet j’attends des gens oser dire qu’il y avait le partage au temps où vous étiez au pouvoir. Une affirmation vraie mais incomplète puisque vous avez créé un cadre propice aux éléphants blancs, l’argent ne pouvait circuler que dans un cercle fermé au point de perdre certains accords stratégiques de développement.

    Je vous invite à informer toutes les institutions internationales même celles financières si cela vous enchante car en attendant le président Talon est à la table de négociation de ces dernières, et leur discours me plait bien.

    Votre échec marquera le début même de la nouvelle dynamique et peut-être demain nous pourrons affirmer avec fierté qu’il fut un groupe de corrompus qui a voulu ériger définitivement la corruption comme mode de gouvernance.

    • Avatar commentaire

      Mon frère laisse ces fcbe se défouler ! L’élection qui n’a pas eu lieu ils viennent nous parler de risque de non transparences ! Ils sont éhontés ! A quel moment vous vous avez été transparents dans ce pays? On vous a vus dans ce pays , chasser des gens des bureaux de vote en 2015 à Tchaourou , on vous a vu arracher carrément le poste du député Se guene de kalale pour le confier à une certaine Kianre de Nikki( cette situation est restée en travers de la gorge des gens de Kalale) et en son temps vous n’en avez vous pas caché ! Le pauvre on lui a clairement dit que le pouvoir c’est le pouvoir s’il tente quelque chose il va voir!!! Ah bon donc aujourd’hui vous avez peur qu’on vous fasse ce que vous avez passé des années à faire aux autres! Bande de tricheurs!

  • Avatar commentaire

    il y a la peur..de l’état..dans tout ce que celà comporte comme force..

    Et alors..on s’indigne…on interpelle..les organisations..internationales…comme si elles ont réglé un probleme par le passé…

    Qu’on me donne un exemple de la pertinence..de ces oraganisme..

    Pour moi la résolution de ce problème est interne…au benin..de façon civilisée

    Je vous ai donné la structure…d’un état et de son fonctionnement…

    Ici et en espèce..il suffit d’attaquer frontalement le maillon faible de tout état..

    Les fonctionnaires..leurs familles et leurs biens…

    A méditer

    • Avatar commentaire

      oui en effet..la force..la légitimité de tout pouvoir résident…dans servitude..de ceux là…qui font respecter…les lois..de l’exécutifs.opj et juges..

      pour déraciner un pouvoir…il faut mettre en danger..ce maillon..et en une journée il va s’effondrer..comme un fruit mur

      Si un juge..et un opj..sait qu’il met en balance la vie de sa famille et la sienne…il réflechira par deux fois…pour se permettre d’etre un outils

      Réfléchissez…!!!

  • Avatar commentaire
    Dah ZOUKANCLOUNON AGBINKPAN Il y a 3 semaines

    Toi là avec ton visage noir on dirait akan ou ahombo, tu reviens encore?
    FCBE sous yayi Boni, que faisiez vous? Donc vous pas bêtes du tout
    Calme toi vite et laisse nous manger tranquillement