Bénin : Le député Valentin Djènontin convoqué à l’Office de répression de la cybercriminalité

Bénin : Le député Valentin Djènontin convoqué à l’Office de répression de la cybercriminalité

Le député Valentin Djènontin devra se présenter ce jeudi 27 septembre 2018 à l’Office centrale de répression de la cybercriminalité (Ocrc).

La coalition de Djeffa a fait une sortie médiatique cet après-midi

Le secrétaire exécutif du Bureau politique des Forces cauris pour un Bénin émergeant (Fcbe) est convoqué à comparaître devant le chef de l’Office centrale de répression de la cybercriminalité (Ocrc). C’est pour 15 heures précises. Ceci, « pour les nécessités d’une enquête judiciaire », précise la convocation n° 022/DGPR/DPJ/OCR.

La convocation est signée du chef de l’OCRC. Elle aurait été déposée au domicile du député ce matin aux environs de 9 heures, a-t-on appris. Notons que ladite convocation porte la date d’hier, 26 septembre 2018. Il est également rappelé en bas du document, que  « les personnes convoquées sont tenues de comparaitre et de déposer. Si elles ne satisfont pas à cette obligation, elles peuvent y être contraintes par la force publique…»

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Nappus Il y a 2 mois

    il a été écouté à la brigade de la répression des grivèleries et autres crimes d’escroquerie
    Sa déposition est très claire”moi Valentin Djènontin” dit kouékouétin reconnait toutes les charges qui me sont imputées.
    Nappoléonien

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 2 mois

    Mr DJenontin reste un député qui ne peut pas faire l’objet de n’importe quelle interpellation.C’est

    Seulement dans le cadre de l’affaire pour laquelle il n’a plus d’immunité qu’il peut faire l’objet d’interpellation.

    Il faut que les autorités au Bénin, sachent qu’un parlementaire n’est pas un citoyen qu’on peut interpeller pour un oui ou non.

    • Avatar commentaire
      ZOKOUMALA Il y a 2 mois

      Tu confonds tout toi et pourtant tu disais que tu étais un conseiller juridico- politique. Yako pour Koumi Koumi Kountché

  • Avatar commentaire
    Attakun Il y a 2 mois

    Nous beninois connais plus que ça mr talon ton politique semble politique des enfants tout les choses sont indirect des cherché un argument zéro c’est dommage pour toi talon tu nous a dit que tu est intelligent non mais moi je ne voie pas intelligent que tu est le cerveau est caler ceux qui monte les cours aussi son fatigué c’est dommage pour toi talon on te connais maintenant tu n’aimes pas le développement au lieu de travailler créé emplois pour les jeunes tu perde ton temps pour des connerie il faut faire tout tu ne peux plus trouver la majorité à l’assemblée nationale jamais on n’est là pour voir

  • Avatar commentaire

    c’est dommage..que des cadres..de ce pays…se fassent utiliser..gratuitement..pur des fins…politiques..

    mais ils ignorent..que leurs maitres qu’ils obeissent de façon idiote…sont bien nantis..leurs enfants hors du benin..dans de très bonnes conditions…et qu’ils ont déjà assuré..leurs arrières..

    Qu’ils soient certains…que les donneurs d’ordre..et ceux qui les appliquent sans discernement..seront traités…de la mème manière.

    Nul n’est tenu..d’obéir..betement..

    A bon entendeur…!!!!

    • Avatar commentaire

      Vous n’attendez même pas de savoir de quoi il s’agit avant de juger les cadres de la polices.
      Etre député, chef de parti, ou chef de culte ne doit dispenser personne de rendre des comptes s’il a commis (ou est soupconné d’avoir commis des actes illégaux).

      • Avatar commentaire
        Napoléon1 Il y a 2 mois

        En quoi ce soupcon est vérifié? Qui a écouté le mis en cause? La rumeur n’est-ce pas? Aujourd’hui, il suffit que n’importe quel chien crie: Oh! voleur et il suffit de présenter au procureur, on fabriquera la culpabilité vraie ou fausse? Pour abattre son chien, on l’accuse de rage.