Bénin: Les députés examinent ce jour les dossiers de poursuite de 5 anciens ministres

Bénin: Les députés examinent  ce jour les dossiers de poursuite de 5 anciens ministres

C’est aujourd’hui que les députés doivent voter pour la poursuite ou non de cinq anciens ministres du gouvernement Yayi, devant la Haute Cour de justice.

Audiences publiques au Parlement : Les priorités du Ces dévoilées aux députés

Les députés béninois examinent ce jour les dossiers de poursuite devant la Haute Cour de justice de Aboubakar Yaya, Fatoumatou Amadou Djibril, Komi Koutché, Valentin Djènontin et Simplice Codjo Dossou. Pour que ces anciens ministres  soient livrés à la haute juridiction, il faut l’avis favorable de 56 députés sur les 82 que compte actuellement l’Assemblée nationale .En d’autres termes, les deux tiers des députés du parlement doivent voter pour la poursuite de ces ex ministres.

Pour rappel, la Commission des lois de l’Assemblée nationale  avait déjà produit un rapport sur le dossier. Dans ce document elle approuvait la poursuite des anciens ministres devant la Haute Cour de Justice. Elle suggère également au parlement d’enlever l’immunité de l’ancien ministre Simplice Codjo, aujourd’hui député à l’Assemblée nationale. Valentin Djènontin, un autre député concerné avait déjà vu son immunité parlementaire voler en éclats.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire

    il n y a que deux situations…dans lesquelles..tu peux appréhender..correctement..l’étre humain…sa petitesse…d’esprit..sa vulnérabilité..existentielle..

    Lorsqu’il..a l’argent et le pouvoir (d’ailleurs l’argent c’est une forme de pouvoir)..

    Comme un drogué..sous influence..il perd les pédales,le discernement…pour finir par se prendre..pour le bon dieu..

    Et pourtant…grace à son alchimie…et grace..à son nom d’essence (le temps)..il nous tient..les couilles…nous éléve..nous rabaisse..nous couvre de sa grace..

    Le drame…c’est que…l’homme est capable..de réflechir..lorsqu’il..a l’argent et le pouvoir..

    Son jugement est altéré…et est incapable de tirer les leçons de l’hitsoire

    Il y a à peine…deux ans..les komi..yayi et les supporteurs..ne pouvaient imaginer..etre dans la situation actuelle…de vulnérabilité..

    De la meme manière..les rupturiens…d’aujourdhui..doivent savoir..qu’ils peuvent se trouver dans la situation…de leur prédécesseures..

    méditons…!!!

  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 2 semaines

    C’est surement a cause de cela que Komi K. fait son boucan depuis les etats unis.
    Qu’il rentre pour repondre de ses actes.

    • Avatar commentaire

      Che..guevara….!!

      je pense..qu’il y a unanimité..dans ce pays..

      Tous ceux qui ont eu gérer…nos blés…depuis..toujours doivent réponde..de leur gestion..

      De plus à ma connaissance..aucune loi..n’impose à personne…de gérer..les affaires publiques..

      Ceci étant dit…là..ou il y a probleme..c’est al sélectivité..dans la justice..

      Le parquet…qui reçoit des ordres..de l’exécutif..et maitre des poursuites…donc..pouvant priver les gens de leurs libertés……donc politique..

      Dis je pose problemes…..

      manifestement..le pouvoir des rupturiens..n’assure personne…quant à sa volonté..de faire rendre gorge..

      Combien…de geulards..rupturiens de circonstances..ont des choses à se reprocher..et qui vivent tranquilles….

  • Avatar commentaire

    Moi je veux bien qu’on poursuivre tous ceux qui ont des choses à se reprocher !!!

    Pourquoi va t on admettre que Patrice Talon fasse pire sous nos yeux dans le même temps ?

    Et ces parlementaires deviennent subitement sourds muets et aveugles quand il s’agit d’évoquer ce que Patrice Talon fait.

    Il n’y a pas non plus de procureur de la République au Bénin!!!

    Quel est ce pays qui se dit démocratique ???

    • Avatar commentaire
      Che Guevara Il y a 2 semaines

      Sois patient.
      Talon n’est pas eternel. Quand il ne SERA plus aux affaires on ira apres lui pour tout dossier compromettant.

      Le Benin seul reste et demeurera.

  • Avatar commentaire

    Toujours les mêmes refrains, ils st de l’opposition,on s’en fiche.Ils avaient dirigé le pays en tant qu’ opposants ? C’est eux qui disaient ” après nous c’est nous”.

  • Avatar commentaire

    Ce gouvernement serait rusé et non malin

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 2 semaines

    Tous ces présumés Aboubakar Yaya, Fatoumatou Amadou Djibril, Komi Koutché, Valentin Djènontin et Simplice Codjo Dossou sont de l’opposition ou bien ne partagent pas la vision du Chef de l’Etat.
    C’est en cela que je trouve que ce Gouvernement de Talon manque de tact et stratégie? Pourquoi aligner rien que des adversaires (voyez-vous, tous les cinq) alors que parmi les actuels louangeurs et laudateurs du Chef de l’Etat certains sont passibles de poursuites? Il suffit d’y glisser aussi quelques-uns dans la liste pour que la population ne s’indigne pas devant cette punition des seuls ennemis du régime.
    La roue tourne !!!

  • Avatar commentaire
    Ango Isaac Il y a 2 semaines

    La Nouvelle Tribune est bien apprécié ici en France pour son professionnalisme.
    G vous soutiens pour une presse libre et indépendant.

  • Avatar commentaire

    Moi j’apprécie la célérité avec laquelle cette législature traite les dossiers
    relatives aux poursuites des responsables politiques impliqués dans des affaires.

    La plainte d’une de nos compatriotes contre Patrice Talon pour un ensemble faits, doit suivre la même célérité par l’ensemble des structures impliquées dans la gestion de ces dossiers.

    Si non, ces parlementaires donneront la preuve de leur partialité et surtout des raisons d’affirmer qu’ils ne sont pas au service du peuple béninois, mais de Patrice Talon.