Bénin : L’He Abimbola explique le choix de la mouvance de former deux blocs autour de Talon

Bénin : L’He Abimbola explique le choix de la mouvance de former deux blocs autour de Talon

Le président Patrice Talon sera effectivement soutenu par deux grands blocs politiques. Le député Jean Michel Abimbola a confirmé l’information hier mercredi sur Océan Fm avant d’expliquer ce choix.

Modification de la loi référendaire : Les recommandations de WANEP-Bénin au BMP (déclaration)

Patrice Talon, le président du Bénin va bénéficier du soutien de deux grands blocs politiques lors des prochaines  joutes électorales. L’honorable Jean-Michel Abimbola a confirmé la nouvelle hier dans un entretien accordé à Océan FM. « La majorité présidentielle est en train d’affiner son organisation qui a démarré depuis la création du BMP. Suite au vote de la Charte des partis politiques et du Code électoral, nous avons considéré qu’il était normal de nous mettre en ordre de bataille. Donc il a été convenu à la réunion d’hier, mardi 18 septembre, que nous serons organisés pour les années à venir en deux partis politiques » a déclaré l’ancien ministre du régime Yayi.

Le premier parti politique à pour nom : « Bloc progressiste ». Le second est une fusion du PRD dans le bloc de la « Dynamique Unitaire ». Pour le député, ce deuxième bloc  regroupe des partis ayant des fiefs dans tout le Bénin. A l’en croire le PRD est plus influente au sud de même que l’And, l’Udbn et plusieurs autres partis politiques. La Dynamique unitaire est quant à elle présente au Nord parce que la plus part des formations politiques qui la compose sont du septentrion. De l’avis du parlementaire Jean Michel Abimbola, tous les ingrédients sont réunis pour que ce parti soit un parti national capable de récolter une quarantaine de sièges de députés au parlement.

« Le reste c’est de l’opérationnaliser pour que nous ayons un parti créé avec un nom connu pour commencer les activités sur le terrain avec ses attributs » a laissé entendre le président du BMP.

 

 

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire

    Abimbola est le prototype de  » empty suit », cad qqun en costume cravatte qui ne connait rien et n’a rien dans le ventre…
    Ce gars ministre du tourisme sous yayi nous disat que la route des peches allait generer plus d’entrees touristiques que la republique dominicaine, plusieurs millions par an quand nous tournons autour de 250,000 la majorite etant des beninois de la diaspora venant rendre visite a la famille !
    Pour parachever sa nullite, ce cancre , enfant de riche ayant achete un diplôme douteux dans une ecole de commerce de quartier a Neuilly, change de candidat entre les deux tours de l’election presidentielle!
    Celui ose venir nous parler de streategie electorale ou politique ?
    Quel programme ou idee ont ces regroupement opportuinstes ?
    On dit qu’on veut plus d’alliance et on cre des blocs pour aller aux elections pensant nous tromper avec des noms de fortune!
    Ces gens doivent etre vires de l’assemblee avant d’etre juges pour leur forfaitures !

    Bandes d’ignares cravates !

  • Avatar commentaire

    Laisser abibola raconter ce qu’il veut. Ils seront surpris. Le mot d’ordre est connu. Tous les blocs qui soutiennent TALON seront sanctionnés. Ce sont nos sœurs, cousins, oncles, tantes qui sont dans ces localités oû ils se disent influents. Chacun n’a qu’à commencer par dire à ces personnes tout sauf la liste de TALON et alliés. L’objectif est de briser les bras à TALON et à son bloc pour le ramener sur terre. Nous ne devons pas lui donner cette majorité sinon nous sommes foutus. Il faut le faire comprendre à nos parents qui sont dans des villages. Ils sont des assassins et nous devrions le leur démontrer. Ces députés le savent puisque à chaque vote ils reçoivent de l’argent ils sont contraints. J’ai discuté avec un des députés qui a laissé entendre que ce qui se passe sort de l’entendement. Mais ils sont contraints à cause des menaces. Les gens apportent de l’argent et on leur dit que le vote doit aller dans tel sens et que c’est le souhait du prince. C’est pourquoi certains sont obligés de délivrer une procuration. Lorsque tu refuses tu es filé. C’est le règne de la terreur. Il m’a carrément dit qu’il revient au peuple de prendre les choses en main. Je dis que ce député est un oncle. Ainsi, je demande à tout le peuple d’aller sensibiliser ces parents des villages afin qu’à jamais, ils ne votent la liste de TALON. Nous démontreront à talon que sa théorie ne pourra marcher au bénin. Il a dit à Lionnel ZINSOU qu’il ne connait pas le pays. A nous, de lui dire qu’il ne connait pas les béninois. Lui qui a pillé ce pays et il l’a reconnu.

  • Avatar commentaire

    Vous vous trompez,vos blocs soit disant,ne vous deranger même pas puisqu’on le sait tous,nombres d’entres vous seront pas élus.

  • Avatar commentaire
    Gbegamey009 Il y a 2 mois

    Ces imbéciles de politiciens! Des tarés et c’est ça qui représente le quartier latin de mes ancêtres ! J’ai parfois honte!

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 2 mois

      Ce ne sont pas les plus intelligents des béninois qui font la politique, aujourd’hui, c’est plus les plus malhonnêtes, les plus aptes à magouiller, c’est la raison pour laquelle nous en sommes là.

  • Avatar commentaire

    Ce Abimbola est né avant la honte.

    Il a réussi l’exploit de soutenir Lionel Zinsou au 1er tour de la présidentielle à l’issue duquel son candidat est arrivé en tête. Mais au second tour, patatra, il tourne casaque et déclare son soutien à Talon. Tel est cet individu qui l’ouvre encore… Il sera renvoyé comme il se doit aux législatives. Il mérite son renvoi.

  • Avatar commentaire
    Agbako Il y a 2 mois

    Dégagisme en mars 2019.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 mois

    Voilà des députés élus par le peuple qui racontent des bêtises en plein jour: Si Talon n’existait pas autour de quoi vont-ils alors se regrouper. L’assemblée nationale n’a -t-elle pas sa Mission propre assignée à elle par le peuple qui l’a mandatée ? Alors On prend le peuple pour prétexte mais on se met sans honte à servir l’intérêt de soi-même et celui d’un seul homme.
    Ce n’est pas parce que le peuple ne s’articule pas en langue étrangère francaise qu’il fallait solliciter son vote et aller faire après de son suffrage autre chose. C’est là le crime de la trahison des intérêts du peuple. Il est temps que l’on commence au Bénin à liquider systematiquement ces traîtes de la nation. Dans quel pays de la planette voit-on un Président de l’assemblée nationale organiser une joiurnée pour faire publiquement allégeance au chef de l‘´exécutif? N’y a-t-plus de séparation de pouvoir , qui la marque de la démocratie et de l’Etat de droit.? Ce Abimbola n’a qu’à bien aller se regardder dans un miroir. Il a la vue d’un „ouistiti“ qui ne se rend même pas compte des bêtises qu’il propage.

    • Avatar commentaire
      Prince Toffa 1er Il y a 2 mois

      Belle analyse! Mais vous vous êtes aussi moqué de son physique; la morale ne l’admet pas Napoleon1 et cela vous ramène à 0 sur 20 comme note.

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 2 mois

    Avec la casse sociale en cours vous rêvez d’avoir 40 députés pour un seul bloc!!!!

    Vous prenez les béninois pour des gens stupides???

    Plutôt que de défendre les intérêts du bas peuple vous préférez être complice de Talon!!!

    On verra.