Bénin : L’He Aké Natondé explique pourquoi Talon voulait deux blocs politiques au lieu de 3

Bénin : L’He  Aké Natondé explique pourquoi Talon voulait deux blocs politiques au lieu de  3

L’émission 90 mn pour Convaincre de la radio nationale a reçu ce dimanche le député Aké Natondé, membre du Bloc de la Majorité Parlementaire. Au cœur des échanges avec l’honorable : la réforme du système partisan et le nouveau code électoral.

Bénin : Les observations de Djènontin et Atchadé sur les 4 points de l’amendement constitutionnel

Le député Aké Natondé approuve la réforme du système partisan initié par le régime du président Talon . Pour lui, si on arrive à concrétiser cette  réforme, le Benin « sera pratiquement comme le Ghana ou même les Etats-Unis. Il n’y aura que quelques grandes formations politiques ».  Au Ghana par exemple, les deux candidats des deux principaux partis arrivent toujours à engranger 90% des voix aux élections présidentielles, informe le parlementaire. Cela donne une visibilité aux partis de son point de vue. La compétition se fait à l’interne. Il y a les primaires et le gagnant de ces primaires est désigné pour porter les couleurs du parti, « un peu comme Barack Obama chez les démocrates aux Usa. Ainsi, on sait d’office que le président va émaner du camps des Républicains ou des démocrates  » poursuit le député.  

En ce qui concerne les élections législatives, l’invité a justifié le bien-fondé du nouveau code électoral  qui oblige les listes en compétition à obtenir 10% des suffrages sur le plan national avant de décrocher un siège de député au Parlement. Pour lui, « il n’est plus question qu’un individu crée sa liste et se fasse élire, parce qu’un député représente toute la nation. Et pour ce faire, il doit rester sur une liste pour grappiller des voix sur toute l’étendue du territoire national ».

On ne va plus aux élections pour faire de la figuration

L’He Aké Natondé a aussi opiné sur la création de deux blocs politiques autour du président Talon. A l’en croire, le chef de l’Etat ne voulait pas d’un troisième bloc comme c’était prévu au départ. Cela pourrait entraîner une balkanisation du paysage politique béninois selon Patrice Talon. « En dehors du Bloc Progressiste qui couvre plus de 16 circonscriptions électorales, les autres blocs étaient confinés dans les coins . Suite à ce constat, le président a fait remarquer aux uns et aux autres, l’aspect régionaliste et clanique de cette mesure. En 48 heures, toutes les discussions ont eu lieu. Le bloc du Prd s’est joint au bloc Dynamique Unitaire et cela donne un grand groupe qui s’étend du Nord au Sud » a expliqué M Natondé. Pour finir, il assure que la mouvance n’ira plus aux élections pour faire de la figuration. « Nous allons pour rafler le plus grand nombre possible pour porter loin les réformes » a-t-il affirmé.

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    Eblahou Il y a 3 mois

    j’ai pitié de mon pays !
    J’ai pitié de la jeunesse de mon pays !

  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 3 mois

    Nous avons besoin d’une part du renouvelement et rajeunissement de la classe politique, et d’autre part du changement du système politique de mocratie integrale…
    Mais la solution ne se trouve pas dans le transfert du pouvoir politique aux riches….
    Seuls les riches peuvent exercer une fonction politique dans ce pays a l’allure où vont les choses…les places sur les listes electorales seront vendues aux plus offrants.

    A quelle éthique politique aspirons nous?

    • Avatar commentaire

      che…!!!

      c’est ce que les jeunes..ont compris…

      Et c’est pourquoi ils ont décidé..de prendre leurs responsabilités..

      Non seulement..on nous a dépouillé malicieusement de tout..mais on nous interdit d’avoir..voix au chapitres

      il faut faudra etres princes,duc,ou je ne sais quoi..en tout cas etre riche..pour participer à une élection…au benin

      Je vois..maga apity,aho..kouandété,paul émile..kérékou kuandété…meme mr de souza. zinsou.tres fachés…eux …qui étaient tant attachés à ce peuple..

      pour moi….tout est fini…il faut faire pire..qu’au burkina..

      Si nous le voulons..en une journée..les rupturiens..vont partir

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 3 mois

      C’est l’éthique Patrice TALON!!!
      Tout a un prix chez lui.

    • Avatar commentaire
      paysanne Il y a 3 mois

      rajeunissement de la classe politique mais le code électoral est contraire à vos idées et écarte les jeunes

  • Avatar commentaire
    adje florent Il y a 3 mois

    notre pays est en bonne main laissez les fair leur temps et quitter

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 3 mois

    Que ce soit Houngbédji ou ABT d’un côté et Amoussou ou PIK d’un coté, aucune de ces personnalités ne feront le poids face à Adjavon Soglo Yayi Boni et les autres ténors de l’opposition.

    Le prochain parlement serait de l’opposition.

    Que Yayi Boni et Adjavon posent leur candidature, même s’ils vont céder leur place à leur suppléant.

    Nous devons finir avec ces gens du BMP qui refusent de servir le peuple, mais plutôt Patrice Talon, malgré les limites manifestes que celui ci à conduire notre pays dans le progrès

  • Avatar commentaire

    Bientôt ils vont nous dire qu’il faut un parti unique
    et la compétition se fera ‘à l interne’ et invoquer le nom de Obama comme un fetiche

  • Avatar commentaire
    Etat voyou Il y a 3 mois

    Dans cette situation loin du régionalisme c’est les gars du nord que je plains.Mettre tous ces ténors sous la coupe de Houngbédji le Mussolini comme dirait l’autre c’est de les rétrograder comme si c’était encore les années 1960. seuls au nord vous pouvez avoir les 10%, avec le logo du PRD aucun digne fils du nord ne portera son choix sur votre liste réveillez vous on veut vous rendre bêtes et toujours sous domination, vous montrer que vous êtes toujours KAÏ KAÏ. C’est mon opinion et je passais tout simplement

    Pourquoi lui il veut garder son logo et le logo de alliance Soleil ou de DUR BARKA ou encore simplement celui de ABT la jeunesse n’est pas dupe

    • Avatar commentaire

      bonne réflexion..et moi..le chef des kai kai..du forum…j’approuve votre post

      les sudistes..sont des prétentieux,vantards..consumés..par la suffisance..

      le prd..veut garder son logo..parce que pour lui..nous sommes rien…mais..ils verront…que nous les rienneux…nous avons de la suite dans les idées…

      S’il faut ressortir..nos fameux sopkaka..on le fera..et puis il n’a rien..

  • Avatar commentaire
    Etat voyou Il y a 3 mois

    Dans cette situation loin du régionalisme c’est les gars du nord que je plains.Mettre tous ces ténors sous la coupe de Houngbédji le Mussolini comme dirait l’autre c’est de les rétrograder comme si c’était encore les années 1960. seuls au nord vous pouvez avoir les 10%, avec le logo du PRD aucun digne fils du nord ne portera son choix sur votre liste réveillez vous on veut vous rendre bêtes et toujours sous domination, vous montrer que vous êtes toujours KAÏ KAÏ. C’est mon opinion et je passais tout simplement

  • Avatar commentaire
    Alphonse HODEHOU Il y a 3 mois

    L’histoire est têtue. C’est le terrain qui commande. Les élections législatives seront sanctionnées par un vote sanction.

  • Avatar commentaire
    Christophe Il y a 3 mois

    Wait and see…!

  • Avatar commentaire
    nondichao Il y a 3 mois

    qu’elle réformes il fo avoir honte on vous atand sur le terrain

  • Avatar commentaire
    Joël atchoukpa Il y a 3 mois

    élèves en classe de 4eme