Budget 2019 de l’Assemblée nationale au Bénin : Les observations du gouvernement bloquent le vote du rapport

Budget 2019 de l’Assemblée nationale au Bénin : Les observations du gouvernement bloquent le vote du rapport

(Les députés se retrouvent en plénière jeudi prochain pour l’adoption du budget) Les députés sont retournés dos à dos hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Les deux points inscrits à l’ordre du jour de la séance plénière n’ont pu être examiné.

Fondation Adrien Houngbédji au Bénin: La Chine offre des bourses d’études

Le premier point est relatif à la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein des commissions communales d’actualisation (Cca) de la Lépi et le second concerne l’examen et l’adoption du projet de budget exercice 2019 de l’institution parlementaire. Pour ce qui est du point relatif au budget du parlement, les députés de la commission des finances et des échanges ne seraient pas encore au bout de leur peine.

On croyait les travaux de cette commission terminés et le rapport finalisé depuis la semaine écoulée. Mais erreur. Des sources proches de cette commission permanente, à la programmation du vote du rapport, le gouvernement par le truchement du ministre des finances, Romuald Wadagni, aurait demandé à faire des observations sur le rapport.

Ce serait la raison fondamentale pour laquelle le projet de budget de l’institution parlementaire n’a pu être examiné et voté le lundi dernier au palais des gouverneurs. Hier, le rapport n’a pas été examiné en plénière puisque, selon les propos du président de l’Assemblée nationale, à l’ouverture de la séance, les observations de l’argentier national doivent être intégré au rapport avant étude en plénière.

Ainsi, la commission va se réunir expressément pour intégrer ces diverses observations au document budgétaire avant son examen et son adoption en plénière. Le président de séance a dû renvoyer la séance plénière qui va consacrer ce vote à jeudi prochain.

Quant au second dossier relatif à la désignation des Cca, les députés du grand bloc de la majorité parlementaire (Bmp) ne parviennent pas encore à trouver un consensus contrairement à leurs collègues de la minorité parlementaire qui aurait déjà déposé leurs propositions sur la table du président de l’Assemblée nationale. Rendez-vous est donc pris pour jeudi prochain également pour ce dossier.

Commentaires

Commentaires du site 0