Côte d’Ivoire : plus rien ne va entre le parti de Bédié et celui de Ouattara

Côte d’Ivoire : plus rien ne va entre le parti de Bédié et celui de OuattaraPhoto : AFP par SIA KAMBOU

la pomme de la discorde est définitivement entamée entre le PDCI à l'opposition et le RHDP au pouvoir; et pour cause leur volontés respectives d'affirmer leur leadership au cours des très prochaines joutes électorales.

Afrique : l’avenir de la jeunesse n’est pas au fond de la mer (BAD)

La pilule du Parti Unifié au sein du RHDP assujettie au président en exercice Allassane Dramane Ouattara passe mal chez certains cadres du PDCI qui n’ont pas manqué d’afficher ouvertement leur opposition au projet. Au congrès du 17 juin, Henri Konan Bédié , président du PDCI-RDA  a confirmé sa volonté d’aller en cavalier seul aux prochains scrutins municipaux et locaux du 13 octobre. Jérôme N’guessan Koffi, militant du parti décide de porter plainte pour annuler les résolutions du Bureau Politique du 17 juin  et la décision de la justice ivoirienne fut l’annulation.

A travers cette décision du Tribunal d’Abidjan, l’honorable Kouassi Kouamé Patrice, député de Yamoussoukro, voit clairement « une cabale politique » dirigée contre son parti le PDCI. Estimant que ce sont la prorogation du mandat du président du parti de Henri Konan Bédié et celle des organes du parti qui sont visées.

Cette “stratégie”  aurait pour but de créer un « bicéphalisme à la tête du PDCI », en leur imposant « la légalité de ceux qui n’ont pas la légitimité »; selon l’honorable, « Il n’est pas question de se laisser faire ». Et les députés de soutenir mordicus que le PDCI-RDA ira au Bureau Politique du lundi 24 septembre  à Daoukro, avec la ferme conviction de confirmer les résolutions du 17 juin dernier.

Commentaires

Commentaires du site 0