Désignation des Cca-Lépi au Bénin : Faute de consensus, le Bmp bloque le processus

Désignation des Cca-Lépi au Bénin : Faute de consensus, le Bmp bloque le processus

Invités le lundi 17 septembre 2018 dernier en séance plénière par le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, les députés ne sont pas parvenus à examiner les deux points inscrits à l’ordre du jour de la séance.

Décision de la Cour : Adrien Houngbédji déjoue le plan des députés du Bmp

Il s’agit notamment du point relatif à la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein des Commissions communales d’actualisation (Cca) et celui relatif à l’examen et l’adoption du projet de budget de l’Assemblée nationale exercice 2019. En effet, durant toute la journée de ce lundi, les députés du Bloc de la majorité parlementaire (Bmp) ne sont pas arrivés à trouver un consensus en ce qui concerne leurs représentants au sein de ces structures de la Lépi.

Chaque camp au sein du bloc voulant arracher le drap de son côté. Malheureusement, compte tenu du nombre important que ces députés du Bmp font, les quota attribués ne trouvent pas encore un début de règlement. C’est la raison fondamentale qui a bloqué les travaux de la plénière.

Face à ce blocage politique au sein du Bmp, le président Adrien Houngbédji n’avait d’autres alternatives que de renvoyer la séance plénière à ce jour mardi 18 septembre 2018. Pourvu que, aujourd’hui le consensus soit trouvé et que les choses rentrent dans l’ordre afin que les parlementaires examinent également ce jour leur projet de budget pour l’exercice 2019, estimé à environ 30 milliards de francs Cfa.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Céna par là…cos lépi..par ci…le siège du parlement..inachevée….

    Dis je… vu le résultat depuis 1990….

    Vu..l’incertitude..face à l’avenir politique…

    Je pense..qu’une bonne dictature patriotique…nous aurait coué moins cher..avec des résultat..probant…en nous. mettant au travail..

    On eput dépenser des milliards par jours…pour ce kaléta…démocratique…tant qu’on ne travaillera pas dure….c’est zéro..

    • Avatar commentaire
      sonagnon Il y a 2 mois

      On peut bien faire la démocratie sans dépenser autant.

      Tous les agents ou retraités qui ont un salaire ou une pension ne doivraient pas avoir un autre salaire dit salaire politique.

      Il va falloir supprimer le paiement de deux traitements. Accorder des indemnités pour ceux qui ont déjà une rémunération et faire un salaire raisonnable pour ceux qui n’en ont pas.

      Des 30 milliards, vous verrez que les rémunérations politiques représenteront le poste le plus élevé.

      C’est indigne pour des gens qui disent qui sont au service des populations qui ont à peine 20 000 cfa le mois alors que eux ont généralement plus du million !!!

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 2 mois

    Un budget de 30 milliards pour le parlement !!!

    Ça fait combien de centre de santé ? Combien d’école??? Et combien de scanner qui manque dans nos unités de soin???