Donald Trump : si la Chine est un pays en développement, alors les USA aussi

Donald Trump : si la Chine est un pays en développement, alors les USA aussi

Au cours d'un récent meeting organisé dans le Dakota du Nord, le président américain Donald Trump, s'en est ouvertement pris à l'OMC, qu'il accuse d'avoir aidé la Chine à devenir une incroyable puissance financière.

Corée du Nord : la Russie et la Chine rejettent une demande de Trump

Le vendredi 7 septembre dernier, à l’occasion d’un déplacement effectué au Dakota du Nord, le président américain, Donald Trump s’en est une nouvelle fois pris à la Chine ainsi qu’à l’Inde. En effet, selon lui, les États-Unis doivent arrêter de financer ces pays, toujours considérés comme étant « en développement ». Assurant que Washington allait très bientôt cesser de leur donner de l’argent, le président Trump s’en est ensuite directement pris à l’OMC, l’Organisation mondiale du commerce, responsable selon lui, de cette situation.

La Chine et l’Inde bénéficient de subventions de la part des Etats-Unis

Selon Trump, les différents classements de l’OMC ont permis à la Chine de devenir une véritable puissance financière. En effet, selon le classement en fonction du PIB, la Chine arrive en seconde position, derrière les États-Unis. L’Inde elle, est actuellement en septième position, juste derrière la France. Or, il suffit de jeter un œil au classement effectué en fonction de la richesse nationale par habitant et le classement est tout de suite chamboulé. En effet, les États-Unis arrivent dès lors en 13e position, alors que la Chine elle, se place 82e et l’Inde ne se retrouve qu’à la 128e position.

Il en va de même pour le classement effectué en fonction de l’indice de développement humain puisque les USA se retrouvent à la 11e position, tandis que la Chine et l’Inde ne se placent, qu’à la 90e et à la 136e position.

Les USA ne veulent rien lâcher

Selon lui, les USA sont eux aussi, une nation en pleine croissance et c’est pourquoi ce dernier a estimé qu’il était tout à fait injuste qu’ils aient à verser de l’argent à des pays qui n’en ont peut-être pas réellement besoin. Appelant l’OMC à revoir certains point, le président Trump a profité de ce meeting afin d’assurer que les États-Unis continueront de croître, et ce, plus vite que tout le monde.

Une manière pour lui de réitérer sa défiance envers les grandes organisations de ce monde et surtout de prouver que Washington ne lâchera rien dans la guerre commerciale qui l’oppose à Pékin. En effet, il semblerait que le moindre coup porté à son adversaire soit une petite victoire.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Merci bcp à Trump pour sa vigillence face à la chine

  • Avatar commentaire
    rodrigue Il y a 2 mois

    J’admire ses prises de positions.