Football: Mbappé plus fort que Messi et Ronaldo (à 19 ans) selon un ancien bleu

Football: Mbappé plus fort que Messi et Ronaldo (à 19 ans) selon un ancien bleu

Le professionnel français de 19 ans, suscite moults passions depuis sa remarquable prestation à la dernière coupe du Monde. Les consultants et experts nationaux n'hésitent pas à le comparer à des stars du football mondial.

Garde à vue de Nicolas Sarkozy : Saïf al-Islam Kadhafi enfonce le clou

Kylian Mbappé a été sélectionné par Didier Deschamps parmi les 23 joueurs appelés à disputer la Coupe du monde 2018 en Russie,  il a été un acteur majeur du parcours de l’Équipe de France vers sa deuxième étoile. Champion du monde à seulement 19 ans, il marque la compétition en devenant le plus jeune joueur à inscrire un doublé en phase éliminatoire de Coupe du monde depuis Pelé (17 ans) en 1958. la FIFA  le désigne meilleur jeune joueur de la compétition .

Kylian est certainement au vu de son palmarès d’une précocité remarquable, d’abord le plus jeune joueur à avoir atteint la barre des 10 buts en Ligue des Champions, il est est devenu le premier joueur de moins de 20 ans à marquer 30 buts sur les 45 dernières saisons en Ligue 1.

Des capacités dont se font les gorges chaudes, les observateurs nationaux en France, d’ailleurs, « Duga » l’ex attaquant du onze français et animateur vedette d’une chaine sportive, n’hésite pas à dire de lui qu’il « est plus fort que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo au même âge », faisant référence à deux phénomènes du football contemporain.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    Mbappe est trop fort mais faut pas non plus poussé Le bouchon trop loin Messi et Ronaldo étaient des monstres au même âge 

  • Avatar commentaire

    Messi vs Getafe 2007. 19ans copa del rey. But maradonien
    Tjs aussi con ce dugachy

  • Avatar commentaire
    Taoujtat Il y a 1 semaine

    Dites à ce Monsieur”DUGARY”, de taper Messi à 19 ans sur youtube et il va avoir la réponse.

  • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire

    Du grand n’importe quoi