France : Hollande s’en prend une nouvelle fois à Emmanuel Macron

France : Hollande s’en prend une nouvelle fois à Emmanuel Macron

Absent des débats politique depuis son retrait de l'Élysée, l'ancien président français François Hollande aborde cette rentrée avec beaucoup d'autorit

Chômage en France : Macron sermonne un jeune

Absent des débats politique depuis son retrait de l’Élysée, l’ancien président français François Hollande aborde cette rentrée avec beaucoup d’autorité. D’ailleurs, ses soutiens semblent avoir compris le message, Hollande fait toujours partie du paysage politique français et ce dernier compte bien y rester. C’est à Cherbourg que ce dernier a effectué sa rentrée médiatique, en compagnie de Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre.

Mélenchon et Macron, dans le viseur Hollande

Visiblement heureux et détendu, l’ancien chef de l’État a très vite changé de ton à l’amorce de son discours. En effet, c’est avec vigueur que ce dernier a assuré que la France restait pour lui, une véritable passion et que bien évidemment, il était préoccupé du sort des Français et de l’avenir du pays. Offensif, Hollande a très vite tiré à boulets rouges sur certains opposants, dont Mélenchon, qu’il a indirectement qualifié de « menace populiste ».

Un Hollande offensif répond aux décisions de Macron

Comme à son habitude, Hollande a profité de la tribune qui lui était offerte afin d’attaquer son successeur, à savoir Emmanuel Macron. En effet, l’actuel président des Français a été sous le feu des critiques durant tout l’été à cause notamment de l’affaire Benalla. La rentrée elle, est également compliquée, notamment à cause de cette petite phrase lâchée au Danemark concernant le « Gaulois réfractaire » mais surtout à cause des hésitations de l’exécutif concernant la réforme du prélèvement des impôts à la source.

Dans les faits, cette réforme a été étudiée, travaillée et façonnée par le gouvernement Hollande. Prête, celle-ci n’attend qu’une chose à savoir, d’être mise en place. Problème, l’actuel gouvernement semble se poser des questions. Une situation que fustige François Hollande, qui a dénoncé des « choix politiques ». Toujours selon lui, il faut apprendre à « sauter le pas ».

Sans réellement le nommer, l’ancien chef d’État a ensuite continué sa diatribe à l’encontre d’Emmanuel Macron, regrettant une fois encore les difficultés placées sur le chemin des retraités et la diminution des droits sociaux. Dernière attaque, selon Hollande, il faut avoir des idées et une ligne directrice afin de diriger un pays et pas seulement l’envie d’empiler des réformes « soi-disant indispensables », affirmant qu’une réforme n’était certainement une conviction. Une nouvelle épine dans le pied de Macron qui n’avait certainement pas besoin de ça.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    vous parlez beaucoup mais personne bouge il faut pas oublier que les retraités vous font gagner de l’argent vous avez pas encore compris donnez-nous du pouvoir d’achat et vous récolte ré ce qu’on sème au plus vous nous donner du pouvoir d’achat que ce soit ouvrier retraitée tout le monde on dépends sera plus et qui sait les gagnants ce sera toujours vous

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 3 semaines

    Le jeu politique semble être aveugle. Mr. Hollande, Le Président Emmanuel Macron vient de votre écurie, votre dauphin. Le critiquer maintenant enveloppe sa politique d’une lumière sombre.