France : pour éviter une autre affaire Benalla, Macron procède à une nomimnation

France : pour éviter une autre affaire Benalla, Macron procède à une nomimnation

L'image de L'Elysée a été fortement entamé par les remous de l'affaire Benalla. Emmanuel Macron pour éviter de semblables dérives ressort des tiroirs de la Presidence, le poste de "Directeur Général des services".

France : Nouvelles révélations autour de l’affaire Benalla

L’affaire Benalla est une affaire judiciaire et politico-médiatique française. Alexandre Benalla, chargé de mission, coordinateur de différents services lors des déplacements officiels et privés du président de la République, Emmanuel Macron, est accusé d’avoir violenté un couple de personnes et usurpé la fonction de policier lors d’une des manifestations du 1er mai 2018 à Paris.

L’Elysée a annoncé avoir engagé une procédure de licenciement à l’encontre d’Alexandre Benalla. Via son entourage, Emmanuel Macron a fait savoir dimanche qu’il jugeait “inacceptables” les violences reprochées à son collaborateur et assuré qu’il n’y aurait “pas d’impunité”.

Le Président français choisi donc de remettre de l’ordre et porte son choix sur Jérôme Rivoisy, son ancien camarade de promotion  de l’Ecole Nationale d’Administration, comme directeur général des services de la présidence de la République.  il sera chargé à ce titre de réorganiser les services de l’Elysée, notamment de mettre en place des « procédures transparentes » et tâcher d’eviter à l’image du Président d’autres écorchures.

Commentaires

Commentaires du site 0